Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 07:14

 

Ma minute

 

 

 

Il fallait s’en douter…..les interventions militaires, première cause du dérapage budgétaire

 

220px-Islamist_fighters_in_northern_Mali.PNGLes opérations militaires au Mali, en Irak ou encore en Centrafrique sont la première cause du dérapage budgétaire que le gouvernement Français entend compenser par les mesures d'économies supplémentaires présentées ce mercredi.

Selon le site internet du quotidien économique, le projet de loi de finances rectificative, présenté mercredi par Bercy, «prévoirait de l’ordre de 2,2 milliards d’euros d'annulations de crédits cette année pour contenir l'évolution de la dépense de l’Etat».

L’opération vise «à compenser le dérapage de certains budgets sous-cotés».

Parmi eux, selon Les Echos, «figure en tête le budget des opérations extérieures de la Défense. Du Mali à l’Irak en passant par la Centrafrique, les interventions de l’armée française ont compliqué un peu plus l’équation budgétaire d'une mission traditionnellement sous-dotée».

Alors que «450 millions étaient programmés dans la loi de finances initiale, les +opex+ devraient ressortir à au moins 1,1 milliard d'euros», affirme le quotidien.

Cherchant à désamorcer les critiques de la Commission européenne, le ministre des Finances Michel Sapin avait évoqué le 27 octobre des «mesures nouvelles» de réduction du déficit, d'un montant de 3,6 milliards d'euros, dont une partie sera présentée dès mercredi, et une autre concrétisée dans le budget 2015, au cours de son examen au Parlement.

Le projet de budget rectificatif pour 2014 présenté mercredi est un texte fourre-tout contenant des corrections à l'intention de Bruxelles, et des mesures controversées telle la surtaxe sur les résidences secondaires.

 Devinez qui va payer ?.......................

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires