Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 07:00

Connaissez-vous le " KIKI Vendéen" ? 

 

Lancé il y a quatre ans, le Kiki, un apéritif vendéen, est un vrai succès commercial. Voici l’histoire de ce vin d’épines artisanal.

 

L’histoire débute dans un garage, en Vendée, il y a quatre ans. Stefan Raoult, originaire de Bordeaux, est invité un dimanche dans sa belle-famille, « des Vendéens pure souche », habitant dans le bocage, dans le sud du département. Après le repas, « les anciens me proposent du kiki et une partie de palet », raconte-t-il. « J’ai dit oui sans trop savoir où j’allais... » Et surtout sans savoir que ce fameux « kiki » allait débarquer dans les rayons des supermarchés quatre ans plus tard.

Stefan remonte le temps. À l’époque, le « kiki » était seulement une expression locale pour nommer une boisson apéritive faite maison. Liqueurs, vins de fruits, eaux-de-vie macérées, vins d’épine... « Ici, l’apéritif est tellement ancestral qu’il y a presque autant de recettes artisanales que de Vendéens sur le territoire ! », s’amuse-t-il.

 

Autour de lui, 68 hectares de vignes appartenant au groupe Mercier pour lequel il est responsable commercial. « Le domaine appartient à la même famille depuis quatre générations. C’est aussi le premier pépiniériste viticole de France. » Avec Frantz Mercier, copropriétaire, ils constatent que « le marché de l’apéritif en Vendée est déjà très important » avec la Trouspinette mais que « malheureusement, peu de produits sont élaborés suivant les recettes ancestrales avec du vin local. »

L’idée fait son chemin et germe trois mois plus tard. La création d’un apéritif 100 % vendéen est actée : un jus d’épines noires issues de jeunes pousses d’un prunellier sauvage macérées dans de l’eau-de-vie et ajouté dans du vin de Loire récolté et vinifié localement. Quant au nom de la marque, il n’a pas toujours fait l’unanimité... « Je me suis souvenu du pur moment vendéen que j’avais vécu dans le garage, quand j’ai goûté du kiki pour la première fois. Je pense que le nom Kiki permet vraiment de rendre hommage à la convivialité locale et aux traditions du bocage. »

Les premières bouteilles sont lancées en 2014. Le buzz est immédiat. « On avait prévu 20 000 bouteilles. Finalement on en a vendu 60 000 la première année. » Le domaine Mercier ne produit que 50 % du vin utilisé pour l’élaboration de la mixture. L’autre moitié provient du travail de trois autres domaines vendéens. « Nous n’avons pas assez de vignes pour combler la demande. C’est aussi une manière de soutenir le marché local. » Aujourd’hui 130 000 bouteilles de Kiki vendéen sont vendues chaque année dans les grandes surfaces, les cavistes et les restaurants de la région.

 

 Le KIKI Vendéen

Source: Ouest France

" L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération"

 

​​​​​​​

Partager cet article

Repost0

commentaires