Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

24 septembre 2018 1 24 /09 /septembre /2018 06:33

 

L'Automne...........

 

"Mais pourquoi tombe-t-il cette année le 23 septembre et non le 21 ?"

Hier c'était le dernier jour de d'été, avec l'arrivée de l'automne  du moins sur le calendrier

Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3 h 54, nous basculerons officiellement dans l’automne. Du moins sur le calendrier. Mais pourquoi le 23 et non le 21? Voici lexplication.

Si la journée de vendredi 21 septembre avait des airs d’automne, nous étions en fait toujours en été puisque cette année, l’automne tombe le 23 septembre (à 3h 54 exactement). Mais pourquoi le 23 alors que dans l’imaginaire collectif l’automne arrive le 21 septembre? Voici lexplication.

Le jour et la nuit

Si d’un point de vue météorologique l’automne (dans l’hémisphère nord) débute le 1er septembre et se termine le 30 novembre, d’un point de vue calendaire il démarre le jour de l’équinoxe d’automne, soit la date à laquelle le Soleil se trouve exactement à la verticale de l’Équateur et que le jour et la nuit ont exactement la même durée.

Dès le lendemain, les nuits vont commencer à durer plus longtemps que les jours, et ce jusqu’à l’équinoxe de printemps, à partir de laquelle le phénomène inverse va commencer. Le phénomène semble à première vue mécanique et bien rodé. Mais…

Des imperfections

Il y a deux imperfections dans le système. La première : l’axe de rotation de la Terre n’est pas parfaitement circulaire et décrit un cône tous les 26 000 ans (voir la vidéo ci-dessous), ce qui influe sur la durée des saisons.

La deuxième imperfection est humaine et concerne notre calendrier. La Terre fait sa révolution autour du Soleil non pas en 365 mais en 365,2422 jours (soit 365 jours 5h48min et 45s). Pour que l’automne tombe toujours à la même date, il faudrait que notre calendrier colle parfaitement. Or, pour se caler sur l’année astronomique, notre calendrier prévoit des années de 365 jours et certaines de 366 jours (bissextiles, comme 2016). 

21, 22, 23 ou 24

Cela explique pourquoi l’équinoxe d’automne ne tombe pas toujours à la même date. En réalité, l’équinoxe de septembre peut avoir lieu le 21, le 22, le 23 ou même le 24 septembre. D’ailleurs, depuis le début du 21e siècle, il ne s’est jamais produit un 21 septembre. Et cela n’arrivera pas avant 2092…

Il en va de même pour le printemps, qui peut tomber le 19, le 20 ou le 21 mars. Cela fait d’ailleurs 10 ans que l’équinoxe de printemps se produit un 20 mars. Et il en sera ainsi jusqu’en 2102 (sauf en 2044). 

 

A l'occasion de son arrivée.....pour fêter l'événement ." Un petit poème de ma coupine....." Danièle Labranche "

Il est de retour.........................

Senteurs d'Automne,

Automne qui venez repeindre la nature
Une nouvelle fois, vos teintes sublimées
Tendront à égayer, semblables à des peintures
Ors et verts mélangés à quelques mordorés,
Myriade de couleurs qui nous font oublier,
Nudité effarante des arbres squelettiques,
Effeuillés par le vent qui les fait balancer.

Bien vite est capturé le soleil rougissant,
Emporté promptement par un flot de nuages,
Annonciateurs de pluie, d'orages rugissants,
Un point final donné à l'été et ses plages,
Tandis que la douceur revient un bref instant,
Et qu'un été indien fait vibrer les corps sages.

Les matins rougeoyants au sortir du sommeil,
Auront par habitude d'être un nouveau décor,
Invitant les témoins de la beauté du ciel,
D'encore plus admirer ces couleurs en accord.
Et il n'est de regard qui soit émerveillé,
Une telle splendeur autorise à rêver,
Rayonnante clarté d'un automne installé.

Mais il faudra hélas songer à ces jours proches
Y laisser feuilles mortes s'écraser sous nos pas,
Sentir que peu à peu un long hiver approche,
Terrant dans les foyers, l'homme transi de froid,
Et dans la cheminée le feu qui étincelle,
Rougira les sarments, réchauffera nos doigts,
Endormant nos esprits qui déjà s'ensommeillent.

Poète installé au plus près des chenets,
Ouvrira son cahier où repose sa Muse,
Emporté par les mots qu'elle vient lui dicter,
Sous sa plume dansante qui sous ses doigts s'amuse,
Il nous emportera dans un monde éthéré,
Et comme il sait le faire, il nous fera rêver !

© Danièle Labranche

Partager cet article

Repost0

commentaires