Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 07:28
La " rétro du lundi "

Paul Verlaine vous connaissez ?

 

Comment son poème  a joué un rôle crucial dans le débarquement 

 

La " rétro du lundi "

Survenu il y a 70 ans, le D-Day fut assurément l’opération la plus décisive de la Seconde Guerre mondiale. Mais pour la mener à bien, les Alliés durent minutieusement préparer leur coup, notamment dans leur communication. Justement, une anecdote illustre parfaitement ce fait historique.

Lors du D-Day, où Opération Overlord, le plan des forces alliées consistait à débarquer des troupes sur les plages de Normandie avec une précision remarquable. Les soldats britanniques, américains ou encore issus des forces armées françaises libres, devaient coordonner leurs efforts entre différentes divisions, ou encore entre régiments terrestres et aériens.

 

Images d’archive du débarquement via Shutterstock
Images d’archive du débarquement via Shutterstock
Images d’archive du débarquement via Shutterstock
Images d’archive du débarquement via Shutterstock

Images d’archive du débarquement via Shutterstock

Cette anecdote sur un des détails du D-Day n’en a rien d’une. Car elle fait assurément partie de ces éléments sans lesquels le débarquement aurait pu conduire à un échec des Alliés, et peut-être à la victoire allemande de la guerre

Partager cet article

Repost0

commentaires