Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 08:01

Les oiseaux de nos jardins (suite)

Ces petits oiseaux que l’on dit « sauvages » viennent quotidiennement dans nos jardins pour se nourrir sur les mangeoires que nous leur offrons, nidifier sous nos toits ou dans nos arbres, élever leurs petits à l’abri des prédateurs et enchanter nos journées.
Ces espèces vivaient autrefois dans la campagne environnante, et même si ces oiseaux venaient près de nos habitations, ils retournaient ensuite vers leur habitat sauvage.
Aujourd’hui, cet habitat a bien changé. Les campagnes sauvages sont cultivées et couvertes de pesticides qui ne leur permettent plus de trouver les insectes ou les baies dont ils se nourrissaient. Les forêts disparaissent et les arbres qui leur offraient branches et feuillage pour y cacher leurs nids ne sont plus là, ou trop peu nombreux, ce qui entraîne des compétitions entre plusieurs espèces pour trouver une cavité libre ou un espace suffisant pour procréer.
C’est la raison pour laquelle la disparition de l’habitat pousse ces oiseaux vers nos maisons. Les espèces s’adaptent à l’être humain, et savent en tirer le maximum en récupérant de la nourriture, en trouvant des sites pour nidifier et la protection nécessaire à la continuité des espèces.
Plusieurs espèces dites « communes » sont régulièrement observées dans le jardin ou aux alentours, mais certains de leurs comportements méritent d’être plus soigneusement étudiés, à défaut d’être toujours bien compris !

Aujourd'hui nous découvrons : " la mésange à longue queue "

(Aegithalos caudatus)

Du côté nature............

La mésange à longue queue est un petit oiseau au corps rond, au bec très court et à la queue très longue par rapport au corps (7 à 9 cm). Le plumage apparaît surtout noir et blanc, avec des variations de gris et de rose. Sur les parties supérieures, le haut du manteau est noir alors que la partie inférieure et le dos lui-même sont un mélange de noir et de blanc rosé ou de blanchâtre. Les scapulaires et le croupion sont roses tachetés de noir et de blanc.
Les couvertures sus-caudales et la queue sont noires avec les rectrices externes blanches. Les couvertures alaires et l’alule sont noires. Les grandes couvertures sont bordées et terminées de blanc. Les rémiges sont brun foncé ou noirâtres, avec les tertiaires et les secondaires largement bordées de blanc. Les parties inférieures sont roses légèrement striées de noir sur la poitrine, plus clair vers l’abdomen. Les sous-caudales sont noir et blanc, avec les rectrices centrales noires, et les rectrices externes graduées et blanches. 

La tête est noire et rose. Une large bande centrale rose s’étend du front jusqu’à la nuque, alors que les côtés de la tête au-dessus des yeux sont noirs. Le menton, la gorge et les joues sont rose teinté de noir.

Le bec court est noirâtre. Les yeux sont noirâtres avec une paupière rouge rosâtre mais qui peut varier jusqu’au jaune selon l’humeur. Les pattes et les doigts sont noirâtres. 

Les deux sexes sont semblables.

Le juvénile est plus foncé que les adultes avec la face et le centre de la calotte plutôt sombres, alors que le front est blanchâtre. La queue est plus courte et brun noirâtre.

On trouve de nombreuses sous-espèces avec des variations de plumages assez marquées. 

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La mésange à longue queue est un oiseau bruyant. Le cri de contact est un « see-see-see » haut-perché lancé en vol quand le groupe se déplace rapidement. Ce cri est plutôt lancé par des oiseaux isolés de la bande.
On peut entendre un « tup » plus plat mélangé avec des « tseet » ténus.
Quand l’oiseau est menacé ou excité, il émet des trilles résonnants, courts et soudains, descendant vers la fin « tsirrrup ».
Pendant les disputes au sein du groupe, on peut entendre des versions plus dures et plus fortes des cris précédents.
Il n’y a pas de chant territorial, mais l’oiseau peut occasionnellement émettre des trilles et des bavardages doux. Ces « chants » sont émis par les deux sexes au cours des disputes agressives, de l’accouplement, de la construction du nid et du nourrissage de la couvée. 

Du côté nature............
Du côté nature............
Du côté nature............

HABITAT :
La mésange à longue queue fréquente les haies et les buissons. On la trouve dans les zones boisées de feuillus ou mixtes avec un sous-bois buissonneux, dans les parcs et les jardins urbains arborés.
On peut la trouver de 1000 à 1400-2000 mètres d’altitude selon la distribution géographique.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La mésange à longue queue est un oiseau Européen qui vit de l’ouest de l’Europe jusqu’au centre du Japon.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :

La mésange à longue queue se nourrit principalement d’insectes en glanant dans les lichens. Elle se suspend souvent la tête en bas juste tenue par une patte, et tenant les plus grandes proies dans l’autre pour les consommer. On peut la voir sur les troncs et les branches, picorant des invertébrés sur les rameaux, les feuilles et les bourgeons. Elle peut aussi voltiger et même jouer au colibri pour atteindre la nourriture convoitée.
Elle se nourrit aussi sur le sol

Cette espèce est très grégaire et vit en groupes toute l’année. Ces groupes comprennent des adultes et des jeunes de la saison précédente, et aussi quelques adultes qui servent d’aides pour élever les poussins.
Ces groupes se nourrissent en alternant les périodes de nourrissage et les déplacements rapides et bruyants, quand la bande se déplace vers une autre zone de nourrissage. La mésange à longue queue défend son territoire contre les autres groupes. Ces oiseaux dorment ensemble, se serrant les uns contre les autres sur une branche horizontale pour se tenir chaud.
Après la saison de reproduction, le groupe familial et les bandes plus importantes se déplacent à travers bois et le long des haies, souvent avec d’autres espèces.
La mésange à longue queue est résidente dans les zones tempérées de sa distribution, mais les oiseaux des parties les plus au nord sont des migrateurs partiels

VOL :
La mésange à longue queue a un vol faible et bourdonnant avec des battements rapides. Afin de traverser les zones découvertes, les oiseaux se rassemblent en criant fortement avant de traverser la zone en file indienne et d’un vol ondulant.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu habituellement depuis la mi-mars jusqu’en juin en Europe, mais elle peut varier selon la distribution géographique.
Le couple se forme à la fin de l’hiver ou au début du printemps quand le groupe se sépare. Le mâle effectue des vols nuptiaux, un « vol de papillon » saccadé à 5-6 de hauteur, fermant et ouvrant ses ailes alternativement avant de plonger verticalement vers le sol. Souvent, trois ou quatre oiseaux paradent successivement.

Le nid est en général placé à environ trois mètres au-dessus du sol, dans un buisson épineux bas ou dans une fourche d’arbre. Il est construit par les deux adultes en un mois environ. C’est un sac ovale compact couvert d’un dôme, fait de mousse, de lichens et de toile d’araignée. L’extérieur est entièrement recouvert de lichens qui procurent un excellent camouflage. Il y a une entrée latérale. L’intérieur est tapissé d’un grand nombre de petites plumes. La garniture intérieure est entretenue et des plumes sont régulièrement ajoutées pendant la période de la ponte. 

La femelle dépose 6 à 15 œufs blancs, tachetés de rouge. L’incubation par la femelle dure approximativement 12 à 18 jours. Le mâle la nourrit pendant toute cette période.
Les poussins sont nourris et élevés par les deux parents, assistés par des aides. Les jeunes abandonnent le nid à l’âge de 14 à 18 jours, mais ils dépendent des parents et des aides pour la nourriture pendant encore deux semaines.
Le groupe familial reste uni pendant tout l’hiver.  

ALIMENTATION :
La mésange à longue queue se nourrit principalement d’invertébrés, mais elle consomme aussi des graines, bourgeons, olives et cacahuètes, surtout en automne et en hiver. Elle prend aussi de la sève.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La mésange à longue queue est commune dans la majeure partie de son habitat, et plus locale à rare  dans certaines zones.
La déforestation, les changements dans l’habitat et les hivers trop rudes causent des déclins dans la population.
Quelques prédateurs tels que les corvidés, les belettes et les serpents sont aussi des m enaces pour cette espèce.

Du côté nature............
Du côté nature............

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 13 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions – ISBN: 9788496553453

THE HANDBOOK OF BIRD IDENTIFICATION FOR EUROPE AND THE WESTERN PALEARCTIC by Mark Beaman, Steve Madge - C.Helm - ISBN: 0713639601

L’ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES OISEAUX - Dr Christopher M. Perrins -  BORDAS - ISBN: 2040185607

Partager cet article

Repost0

commentaires