Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

28 mars 2019 4 28 /03 /mars /2019 07:55

Santé;  " Le miel "  un remède miracle utilisé à l’hôpital " 

Le miel ne lutte pas seulement contre la toux. En 1700 av. J.-C., un papyrus égyptien le recommande en tant que cicatrisant. Depuis, des études ont montré que certaines plaies cicatrisaient deux fois plus vite avec le miel qu’avec des pansements traditionnels. Chez des femmes dont la cicatrice de césarienne s’était infectée, le miel a même réussi à réduire la durée d’hospitalisation et la quantité d’antibiotiques.

Plus efficace que les agrafes et les points de suture

Ces performances sont dues à ses propriétés antimicrobiennes. Une enzyme améliorerait aussi la vascularisation des tissus. En France, c’est un chirurgien du CHU de Limoges qui, en 1984, a remis au goût du jour la recette du miel thérapeutique. Il y avait recours pour des plaies profondes qui ne parvenaient pas à se refermer avec des agrafes ou des points de suture. Depuis, l’apithérapie a séduit d’autres hôpitaux, dans des services d’orthopédie ou de gynécologie. Le miel doit être choisi avec précaution. Il ne doit pas être trop liquide, il faut le conserver au frais et le stériliser aux rayons gamma pour éviter qu’il ne contamine la plaie.

A propos de la toux ..

Pourquoi des rappeurs sont-ils accro au sirop pour la toux ?

 

Oubliez les drogues « traditionnelles » : des rappeurs américains sont désormais addict à du sirop pour la toux, associé à du soda. Le mélange est appelé purple drank.

Le sirop à base de codéine est prescrit en cas de toux sèche. ©DR

Mais si la mixture peut sembler anodine, une prise trop fréquente entraîne une réelle addiction et des complications sur le long terme.

1. Qu’est-ce que le Purple Drank ?

Aussi appelé sizzurp, syrup, sip, lean, barre, purple jelly ou encore Texas tea, le purple drankest devenu incontournable dans le milieu du rap américain. À voir le nombre de conversations d’internautes dédiées au sujet sur les forums, le produit connaît un véritable succès aux États-Unis, mais aussi en France. Un tumblr (blog) est même dédié à la boisson.

La recette, qui serait originaire des Philippines, s’est fait connaitre dans les années 1960-1970 à Houston au Texas. Il s’agit de mélanger du sirop pour la toux et du soda comme du Sprite. Certains y ajoutent aussi quelques bonbons pour le goût. Le résultat est violet ou rose, d’où son nom de purple drank.

Le purple drank a été populaire dans les années 1990. Il est ensuite revenu à la mode dans les années 2000. De nombreux rappeurs ont participé à la popularité de cette boisson, à travers les paroles de leurs chansons qui en font l’apologie.

2. Quels sont les effets de cette boisson ?

Le sirop pour la toux utilisé est composé de codéine et de prométhazine. La codéine est normalement prescrite comme anti-douleur et la prométhazine comme anti-allergique. Les deux médicaments ont pour effet de calmer et d’apaiser.

Addictologue, Jean-Luc Ricordel détaille les effets de la codéine, un opiacé dérivé de l’opium : « la codéine décontracte, déstresse et désinhibe. Une partie de cette substance est transformée en morphine par l’organisme, ce qui augmente le sentiment de bien-être recherché« .

Par ailleurs, la prométhazine provoque aussi un état de somnolence relaxant. Elle décuple également les effets provoqués par la codéine.

Jean-Luc Ricordel met en garde sur les dangers de la prise abusive de tels médicaments : « Si l’addiction à la codéine est moins forte que d’autres drogues, une prise trop fréquente engendre des complications au niveau de l’estomac. Le sentiment de manque peut progressivement mener à la prise d’autres substances plus fortes et en quantité exagérée. »

3. Des rappeurs américains accrocs

Le premier a avoir revendiqué la prise de purple drank est le rappeur DJ Screw au début des années 1990. C’est sous l’emprise de cette boisson qu’il aurait inventé le style de musique « screwed and chopped« , qui consiste à ralentir le rythme d’un vinyl pour donner un son grave et profond (écouter l’extrait ci-dessous).

Notez : Les informations de ce billet sont transmises & publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ce billet, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

Partager cet article

Repost0

commentaires