Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 06:43
Ces petits trucs……………….

Les utilisations inattendues que le sel peut avoir
L’utilisation de ces petits grains blancs qui rehaussent nos plats ne se limite pas en cuisine. Ingrédient miracle, découvrez les astuces à base de sel dont vous ne pourrez plus vous passer !

Une astuce  de saison ………..Nettoyer la planche à découper

Après avoir lavé votre planche à découper avec du savon et de l’eau, frottez-la avec un chiffon humide trempé dans du sel. Une astuce facile pour éliminer toutes les bactéries qui se sont accumulées depuis pour une planche à découper comme neuve !

Vous venez de vous faire agresser par un moustique 

Pour soulager les démangeaisons causées par les piqûres de moustiques, humidifiez simplement la pointe de votre doigt avec de l’eau, trempez dans du sel, puis frottez le mélange sur la zone affectée.

Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 21:20
Bon à savoir .....

A propos du port masque ......

Porter un masque n’est pas forcément une partie de plaisir pour les personnes portant des lunettes. Voici quelques astuces simples pour éviter la formation de buée sur les verres

À compter du 11 mai, date du début du déconfinement, le port du masque de protection vient être rendu obligatoire, notamment dans les transports en commun. Il va donc falloir s’habituer à se recouvrir le nez et la bouche afin de limiter la propagation du coronavirus.

FFP2, chirurgicaux, en tissu… Il existe de nombreuses variétés de masques, plus ou moins efficaces. Mais quelle que soit la protection choisie, une question demeure pour les porteurs de lunettes : comment éviter la buée sur les verres à cause de la condensation?

Pas de panique, il y a plusieurs solutions assez simples. La première est de bien ajuster son masque sur l’arête du nez pour éviter que l’air ne passe. Mais pas forcément évident avec un masque en tissu maison, à moins d’insérer un petit fil de fer au niveau de la couture pour pincer le nez. Le masque chirurgical possède, lui, une barre métallique.

On peut aussi replier la partie supérieure du masque pour qu’il soit bien ajusté, comme le montre la vidéo ci-dessous. Attention, il faut néanmoins avoir un masque suffisamment grand pour qu’il recouvre toujours votre menton et votre nez même en rabattant une partie. 

Autre technique : un cabinet d’ophtalmologie conseille de placer un mouchoir entre le masque de protection et la peau. C’est ce bout de papier qui va absorber l’humidité de l’air que l’on expire. Du coup, pas de buée.

Enfin, dernière solution, digne des trucs et astuces de grand-mère : laver ses verres à l’eau savonneuse avant de les laisser sécher à l’air libre ou de les essuyer à l’aide d’un tissu doux. D’après un article publié dans les Annales du Royal College of Surgeons of England, le savon va laisser une fine couche qui éviter la formation de la buée. Cette technique fonctionne aussi avec de la mousse à raser. Sachez également qu’il existe des sprays anti-buée, disponibles chez les opticiens, ou sur Internet, vu qu’ils sont actuellement fermés.

Repost0
1 mai 2020 5 01 /05 /mai /2020 11:16
Un 1ier Mai bizarre ..........

Le conseil du jour ...........

Confiné ..oui ...mais .....

Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....
Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....

Bonne journée........................(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin ( obligatoire.....

Bonne journée........................

(si vous sortez n'oubliez-pas- le Pépin

( obligatoire.....

Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 07:11

Que se passe-t'il si le contrôle technique de votre véhicule arrive à échéance en cette période de confinement ?

Les automobilistes ont été entendus !

Élisabeth Borne, ministre de la Transition Écologique et solidaire, et Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des transports, ont annoncé une tolérance de dépassement de 3 mois de l’échéance du contrôle technique pour les véhicules légers.

[Article initial du 23/03/2020]

Alors que la plupart des commerces ont fermé leurs portes et que les Français sont appelés à limiter leurs déplacements au maximum, un grand nombre d’automobilistes arrivés à échéance de leur contrôle technique sont perdus et craignent d’être verbalisés. Les centres de contrôle technique sont-ils encore ouverts ? Que risquent les automobilistes en cas de défaut de contrôle technique ? L’association “40 millions d’automobilistes” fait le point

 

Les centres de contrôle technique autorisés à rester ouverts, mais…

À l’heure où nous écrivons ces lignes, les centres de contrôle technique sont encore autorisés à poursuivre leur activité. Effectivement, si les établissements commerciaux jugés non essentiels ont dû cesser d’accueillir le public, les établissements d’entretien et de réparation de véhicules automobiles (y compris les dépanneurs remorqueurs) peuvent maintenir une activité normale.

Cependant, malgré les autorisations décernées à ces établissements, de nombreux centres de contrôle technique ont déjà pris la décision de fermer leurs portes face à la crise sanitaire majeure. Objectif : protéger les salariés du secteur, mais aussi les clients afin de ne pas aggraver la propagation du virus.

Les centres du réseau Sécuritest et Auto Sécurité ont ainsi écrit au Gouvernement pour réclamer une suspension des agréments centre et contrôleurs pendant la période de confinement et, en conséquence, reporter les dates de contrôle technique et de contre visite de 40 jours, à l’instar de ce qu’ont déjà fait d’autres pays en Europe, comme l’Italie, la Belgique et l’Espagne. Une pétition est par ailleurs en ligne pour soutenir leur requête.

Que risquent les automobilistes ?

Cette situation ambiguë n’est pas sans conséquence sur les automobilistes, qui vont arriver à échéance de leur contrôle et seront donc considérés en infraction.

Et les cas sont loin d’être isolés… Souvenez-vous : l’entrée en vigueur de la réforme du contrôle technique en mai 2018 avait précipité les automobilistes dans les centres de contrôle technique avant la date de la nouvelle réglementation, alors appréhendée par un grand nombre d’usagers. Ces mêmes usagers qui arrivent donc maintenant à terme de la validité de leur contrôle technique en pleine période de confinement !

Pour rappel, le défaut de contrôle technique est sanctionné par une contravention de la 4ème classe, soit une amende forfaitaire de 135 euros. Aucun retrait de point n’est prévu pour cette infraction.

Nul doute que les priorités des forces de l’ordre ne sont actuellement pas à la verbalisation des automobilistes en défaut de contrôle technique, d’autant que les déplacements en voiture doivent rester très limités ; toutefois, en l’absence de directives claires sur ce sujet, le risque zéro n’existe pas et les usagers ne sont pas à l’abri d’agents peut-être trop zélés.

C’est pourquoi “40 millions d’automobilistes” soutient la demande de report des dates de contrôle technique et de contre visite de 40 jours, une mesure de bon sens en cette période de crise sanitaire. Naturellement, en l’attente de réponse à cette demande, l’association réclame à ce que les usagers arrivés à échéance de leur contrôle technique ne soient pas verbalisés.

https://www.40millionsdautomobilistes.com/flash-actu/confinement-et-controle-technique-que-doivent-faire-les-automobilistes/

Repost0
5 février 2020 3 05 /02 /février /2020 07:55

A l'attention de ma Mémoire........................

( l'essentiel pour préserver sa mémoire)

 

1) Privilégier  son sommeil
La nuit, le cerveau mémorise les informations. Si ce temps d’enregistrement est mis à mal, la mémoire flanche. "Éteindre les écrans deux heures avant de se coucher et créer des rituels favorise l’endormissement. Attention aux somnifères ! Comme le manque de sommeil, ils peuvent altérer la mémoire", prévient le Dr Patrick Lemoine, auteur de "Dormez" (éd. Hachette, 2018). Ils doivent toujours être prescrits par un médecin pour une durée limitée, avec une évaluation des bénéfices et des risques. Autant que possible, misez sur les alternatives naturelles. La verveine, c’est sans modération ! 

 

2) Soigner l’hypertension artérielle, le diabète et le cholestérol 
 

"La bonne santé du système cardio-vasculaire est l’élément le plus important pour prendre soin de sa mémoire", affirme le Pr Marie Sarazin. Le cerveau est très gourmand en oxygène. Il absorbe 20% de celui que nous respirons. L’efficacité du système cardio-vasculaire, qui permet notamment de le nourrir en oxygène, est donc fondamentale pour ses capacités de mémorisation. D’où l’intérêt d’un bon suivi médical et du respect du traitement prescrit. 

3) Contrôler son audition et sa vue 

Rien de tel que la communication pour garder une mémoire performante... Encore faut-il être en capacité physique d’échanger! D’après le neuropsychologue Francis Eustache, "la perte d’audition et l’isolement qu’elle entraîne sont un facteur identifié de déclin cognitif". Préserver ses capacités sensorielles, c’est l’objectif des appareils auditifs bien réglés et des lunettes adaptées. 

4) Vérifier son ordonnance avec son médecin
Certains médicaments peuvent altérer la mémoire. Avec sa vision globale de votre santé et de vos traitements, votre médecin généraliste est la première personne avec qui discuter de troubles de la mémoire. Il pourra modifier votre ordonnance en fonction de vos besoins. 

5) Être à l’affût en cas de baisse de moral 

Soyez indulgent avec vous-même. Si vous traversez une période de mal-être et que les troubles persistent, n’hésitez pas à consulter. La dépression altère la mémoire, mais le plus souvent, les troubles s’envolent quand le moral revient. "En revanche, il faut être attentif à une dépression qui survient sans cause identifiable, nuance le Dr Claire Boutoleau-Bretonnière, responsable neurologie au Centre mémoire du CHU de Nantes. Parfois, ce sont les pertes de mémoire qui engendrent un syndrome dépressif. "

 

• Quand consulter ? 

"Rien ne sert de rester avec des doutes anxiogènes. Dans les faits, si un ami a téléphoné dans la journée pour donner une information à transmettre à votre conjoint et que vous avez omis de la lui dire, pas d’inquiétude. Il a pu y avoir des interférences, cela arrive tout le temps. En revanche, si l’ami rappelle et que vous ne vous souvenez pas d’avoir eu l’information, cela signifie qu’elle n’a pas été encodée. Il faut comprendre pourquoi, donc consulter. Je conseille d’en parler à son médecin traitant, puis, éventuellement de consulter dans une unité spécialisée sur la mémoire à l’hôpital. Ces unités sont idéales car elles sont pluridisciplinaires." 

Source : - Francis Eustache, neuropsychologue, président du conseil scientifique de l’Observatoire B2V des mémoires, directeur Inserm de l’unité de recherche sur la mémoire humaine à Caen. 

Notez : Les informations de ce billet sont transmises & publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ce billet, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 07:16

Le tilleul :

" Les Milles et une vertus de ces baies & feuilles "

(D’après « Revue d’histoire de la pharmacie », paru en 1930)

 

Tilia platyphyllos

En 1930, le docteur Henri Leclerc, ancien médecin de l’état-major du général Foch, porte à notre connaissance les vertus, notamment thérapeutiques, du tilleul, dont les anciens utilisaient déjà tant le bois que les feuilles, et avance qu’il est un allié précieux dans le combat contre l’artériosclérose

Les variétés Tilia sylvestris D. C, tilleul à petites feuilles, et Tilia platyphyllos, le tilleul de Hollande ou à larges feuilles, étaient connues des anciens qui, ne possédant aucune notion sur le sexe des plantes et ignorant, par conséquent, que le tilleul porte des fleurs hermaphrodites, appelaient la première « tilleul mâle » et la seconde « tilleul femelle », l’une stérile formée d’une substance dure, jaune, noueuse, épaisse, l’autre produisant des fleurs et des fruits, plus blanche, plus flexible, plus odorante.

C’était la dernière qu’ils estimaient le plus : encore ne l’employaient-ils qu’à des usages extra-médicaux dont le plus courant était la fabrication des couronnes. Dans ce but, ils utilisaient comme liens, pour tresser les fleurs dont ils se ceignaient le front, les pellicules minces et souples qui se trouvent entre l’écorce et le bois. Les poètes romains font souvent allusion à cette coutume : Horace, désireux d’édifier ses 

contemporains sur l’austérité de ses mœurs, adresse ces mots à son esclave (Ode XXIII, liv. I) :

 

Persicos odi, puer, apparatus :
Displicant nexae philyra coronae.

Je hais un repas somptueux :
Loin de moi le tilleul qu’en guirlandes dispose
Un art pénible et fastueux.

et Ovide nous montre (Fastes, V, vers. 337) des ivrognes portant des couronnes de tilleul et se livrant à de joyeux entrechats : Ebrius incinctus philyra conviva capillis Saltat.


Pour l’usage interne les feuilles étaient la seule partie de l’arbre qu’employaient les anciens ; c’est ainsi que Pline les faisait mâcher aux enfants atteints d’ulcérations de la bouche : il leur reconnaissait, en outre, des effets diurétiques, emménagogues et hémostatiques. Longtemps, comme l’enseignait Avicenne, elles passèrent pour un topique émollient, abstersif, subtiliant et résolutif propre à apaiser les douleurs et à faire fondre les tumeurs. Mollenbrock raconte que leur mucilage, additionné d’esprit de vers de terre, soulage les rhumatisants et Gabelchover vit un ulcère de la jambe, ouvert depuis dix ans, céder à des applications de leur décoction.Plus nombreux étaient les usages auxquels se prêtait le bois de tilleul : Virgile vante les jougs qu’il servait à fabriquer et Elien rapporte qu’on le débitait en minces tablettes qu’utilisaient les écrivains. On tirait enfin parti de sa souplesse et de sa légèreté pour en confectionner des appareils orthopédiques comme celui que portait le poète Cinésias, d’une maigreur et d’une débilité telles qu’on avait dû lui construire une sorte d’armature au moyen d’attelles de tilleul. Capitolinus raconte qu’Antonin le Pieux recourut à un pareil procédé pour empêcher son corps démesurément long de s’incurver, cum longus esset admodum et incurvaretur, tiliaceis tabulis pectori cum fasciis aptatis usus erat.

Au Moyen Age, l’écorce jouit d’une grande faveur auprès de sainte Hildegarde qui en faisait manger la poudre avec du pain aux malades atteints de cardialgie ; elle vantait aussi un anneau d’or muni d’une pierre verte et renfermant de cette écorce et de la toile d’araignée comme un talisman capable de conjurer toutes les pestilences.

Ce n’est qu’à partir de la Renaissance que les fleurs du tilleul prirent place dans la pharmacopée, mais elles n’avaient rien perdu pour attendre, ainsi qu’en témoignent les éloges que leur prodiguèrent les simplicistes d’alors. Matthiole en prône l’usage contre les défaillances du cœur, A. Mizauld prête à leur hydrolat de grandes vertus contre l’épilepsie, et le crédule Paullini affirme qu’il suffit de se coucher à l’ombre du tilleul et d’en respirer les effluves pour se guérir de cette maladie.

Hoffmann recommande l’infusion théiforme des fleurs comme un spécifique de toutes les affections caractérisées par des spasmes douloureux, Boerhaave en fait un excellent remède des convulsions de l’enfance, des vertiges, de l’hypocondrie. II entrait dans la composition de l’aqua epileptica et figurait parmi les 126 substances dont la réunion constituait l’aqua generalis.

Pour terminer l’histoire thérapeutique du tilleul, rappelons que les adeptes de la médecine des signatures, trouvant une analogie frappante entre sa graine attachée sur une bractée par un pédicule allongé et l’embryon rattaché au placenta par le cordon ombilical, la prescrivaient, recueillie en la fête de la décollation de Saint-Jean, aux parturientes et aux nouveaux-nés.

Si toutes les parties du tilleul ont été expérimentées par les médecins, elles ont également servi d’objet aux recherches des chimistes. Pour exemple la vanilline et la tiliadine que Broentigam a extraites de l’écorce ; le miellat ou miellée que renferment les feuilles, substance sucrée qui, selon Maquenne, contient 40 % d’une matière identique à la mélézétose de la manne de Perse ; l’huile volatile qu’on obtient des fleurs en ajoutant du sel de cuisine à leur hydrolat et en agitant ensuite le liquide avec de l’éther ; leur richesse en sels de manganèse ; l’huile dont Mueller a signalé la présence dans les graines, et qui, par son aspect et par sa saveur, peut rivaliser avec la meilleure huile d’olive.

D’ailleurs, ces découvertes de la chimie n’ont pas empêché que le tilleul n’ait beaucoup perdu de l’aveugle confiance dont l’entouraient nos pères : il est vrai qu’il ne peut, comme on le croyait jadis, guérir ni l’épilepsie, ni l’hystérie et que, dans ces névroses, il fait bien piètre figure à côté des bromures et du gardénal.

En revanche, avance le docteur Henri Leclerc, il possède une propriété relative au traitement de l’artériosclérose. On sait, nous rappelle-t-il alors, que dans cette maladie le médecin n’a pas seulement à combattre la dégénérescence scléreuse qui aboutit à la perte de l’élasticité des artères et à la diminution de leur calibre : il lui faut encore s’opposer à des altérations du sang caractérisées par la polyglobulie, par l’hyperviscosité et par la plus grande rapidité du temps de coagulation.

Ainsi que me l’ont prouvé de nombreuses observations cliniques secondées par des examens hématologiques, explique encore Leclerc, le tilleul est un des médicaments les plus utiles pour remédier à cette triple dyscrasie sanguine, pour rendre le sang plus fluide, plus ductile, pour prévenir sa stase dans les vaisseaux et la pléthore qui en résulte : mais c’est à la condition de l’employer larga manu et de délaisser l’infusion trop peu active pour de fortes doses d’extrait fluide qu’on prescrira comme dans la formule suivante :

Extrait fluide de tilleul : 50 gr.
Hydrolat de tilleul : 450 gr.
Sirop des 5 racines : 500 gr.
Deux verres à Bordeaux par jour.

Cette indication thérapeutique ne doit pas nous faire oublier les services que peut rendre la classique tisane comme auxiliaire de la médication antispasmodique dans les affections du système nerveux auxquels ne conviendraient pas des drogues d’un héroïsme intempestif : c’est à ce titre qu’elle est universellement mise en usage par toutes les classes de la société : l’élégante mondaine dont une existence aussi vide que bruyante fit les dents crissantes de névrose, l’homme de la campagne qui regagne le soir, courbé par un dur labeur, sa chaumière enfumée, le savant dont les veilles prolongées ont étreint le front d’une couronne migraineuse, tous recourent également à l’infusion parfumée que son arôme doux et gracieux, sa saveur agréable, ses propriétés tempérantes leur font apprécier.

Beaucoup de nos contemporains ont même pris l’habitude de la substituer au thé et au café, rapporte le Dr Leclerc, qui ajoute avoir souvent entendu soutenir à un vieux confrère, qui avait connu Balzac, ce paradoxe : « A un bon repas sans café, je préférerais une bonne tasse de café sans repas. » Sa surprise et son indignation, conclut Leclerc, ne seraient pas médiocres s’il voyait les gens de ce siècle délaisser la fève d’Arabie au ton chaud et à l’arôme robuste pour le pâle et discret tilleul et, de fait, cette préférence d’une infusion sédative au breuvage le plus stimulant fournirait à un philosophe l’occasion d’argumenter à perte de vue sur la déchéance de nos tempéraments et sur l’irritabilité de nos nerfs.

Les praticiens qui jugeraient cette infusion trop débile ou trop banale auraient la ressource de lui substituer l’hydrolat plus chargé de principes actifs et moins connu des malades. Le Dr Leclerc nous confie que, médecin de l’état-major du général Foch, il avait accoutumé de prescrire aux poilus dont les émotions de la guerre titillaient trop le système nerveux, une potion composée d’hydrolats de tilleul, de fleurs d’oranger et de laitue ; il l’appelait : « les trois hydrolats ». Elle lui valut, un jour, ce compliment d’un brave tringlot : « Vous savez, Monsieur le Major, ils m’ont bien fait dormir, ces trois idiots-là. ».

 

 

 

 

Repost0
5 octobre 2019 6 05 /10 /octobre /2019 14:50

C’est le moment de faire le plein de magnésium!

Stress, fatigue, crampes, palpitations... le magnésium est le minéral qui a réponse à tout! Or, 70% de la population française serait en déficit... Pour faire le plein au naturel, tablez sur les bons aliments!

• Un minéral...indispensable!

Le magnésium intervient dans plus de 600 réactions cellulaires! Il participe notamment à la bonne santé cardiovasculaire, osseuse (ostéoporose), métabolique (diabète), jugule le stress et l’anxiété sources de nombreuses pathologies, favorise le bon influx nerveux et les fonctions cognitives, évite les crampes et les tensions musculaires, lutte contre la fatigue générale...

Le hic: ni fabriqué ni stocké dans l’organisme, le magnésium fuite facilement via les urines et la transpiration sous l’effet d’une mauvaise alimentation, du tabac, de l’alcool, de certains médicament et pathologies, mais aussi du stress: un simple coup de klaxon suffit à le chasser de nos cellules! Il faut donc reconstituer chaque jour les réserves. 

Les besoins journaliers: 360mg pour une femme ; 420mg pour un homme. Plus précisément: 6mg/kilo. Et 10 à 20% de plus chez les sportifs en raison d’une plus intense sudation.

Les sources: en priorité l’alimentation en limitant café, alcool, graisses saturées et sucres raffinés qui entravent l’absorption intestinale du magnésium. Les compléments alimentaires sont parfois intéressants mais sur conseil médical car certains peuvent notamment entraîner des désordres gastriques et même nuire à l’assimilation du magnésium lui-même.

• Les aliments champions

Contrairement aux idées reçues, le carré de chocolat noir n’est pas le plus gros pourvoyeur de magnésium malgré ses 178mg/100g! Ne vous en privez pas, mais  surtout, variez votre alimentation et faites votre marché parmi les aliments champions:

Les super aliments: Les algues séchées (Aonori, wakamé, kombu : entre 2440 et 800mg/100g!), le basilic ou la menthe séchés (700mg), les graines de courges (590mg), les graines  de lin ou de tournesol (370mg). Mais ils ne s’utilisent qu’en faible quantité, saupoudrés.


Les oléagineux: noix du Brésil, amandes, noix de cajou, cacahuètes, noisettes (de 360 à 170mg/100g). À grignoter en petite quantité en cas de fringale ou à l’apéro.

Les préparations au soja: les protéines de soja texturées (350mg/100g), le tofu (135mg)

Côté légumes:
Frais: les épinards cuits (53mg/100g), le chou kale (39mg), les petits pois (30mg)
Secs: les haricots blancs (60mg/100g), les flageolets (45mg), les lentilles (35mg), les pois chiches (27mg)

Côté céréales: Les flocons d’avoine (148mg/100g), le quinoa (64mg), le pain complet (56mg), le riz complet (49mg), les pâtes au blé complet (36mg)

Côté protéines animales: les bulots cuits (144mg/100g), les moules cuites (75mg), les coquilles St Jacques (62mg), les sardines (38mg), le magret de canard (31mg)

Côté produits laitiers: Le comté et l’emmenthal (50mg/100g). Les autres fromages ne comptent env. que 20mg de magnésium/100g et les yaourts et fromages blancs 10mg/100g.

Côté fruits:
Les fruits séchés sont à privilégier (avec modération car très sucrés): ils contiennent 3 à 4 fois plus de magnésium que leur version fraîche. En tête les figues sèches (52mg/100g), les dattes séchées (47mg), les abricots secs (36mg), les raisins secs (33mg)

• Les boissons les plus riches

Pour compléter vos apports journaliers en magnésium, vive l’eau! À boire par petites gorgées au long de la journée (et non d’un trait) pour optimiser l’absorption du magnésium, surtout quand les eaux en sont très riches. 

L’eau en bouteille: Rozanna (160mg/L), Hépar (119mg), Quézac (69mg), Badoit (80mg) et Contrex (74,5mg), San Pellegrino (49,5mg)

L’eau du robinet: sa teneur en magnésium varie selon les communes (voir en Mairie). Mais si votre eau entartre votre cafetière, elle est probablement "dure" donc riche en carbonates de calcium et de magnésium. C’est le cas à Lille (12 à 18mg de magnésium/L), moins à Aix-en-Provence (9mg/L)

 

Les autres boissons: eau de coco et boisson au soja (16mg/100mL), jus d’orange maison (13mg), à base de concentré (10mg). 

Merci au Dr Anne-Laure Denans, docteur en pharmacie, auteur de "Soignez-vous avec le magnésium" Ed. Thierry Souccar.

 

Repost0
4 septembre 2019 3 04 /09 /septembre /2019 06:41

Santé: "Le poisson, c’est deux fois par semaine!"

Pour ceux qui ne veulent plus manger de viande ou pour les amoureux de saveurs iodées, le poisson a tout bon. Sachez le choisir pour bénéficier de sa fraîcheur tout en respectant les ressources naturelles.Dorade, cabillaud, saumon… nous consommons 34 kg de poissons par an. Très peu si nous nous comparons aux Coréens qui en consomment plus de 70 kg! L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) nous invitent à le mettre au menu deux fois par semaine en alternant poisson gras à forte teneur en oméga 3 (saumon, sardine…) et poisson maigre (cabillaud, colin, dorade…). À cette fréquence, nous profitons de leurs apports nutritionnels sans pâtir des métaux lourds et autres contaminants qu’ils peuvent contenir. Et nous préservons les réserves halieutiques de plus en plus attaquées par l’industrialisation grandissante de la pêche.

De plus  c’est bon pour la santé

Tous les spécialistes le reconnaissent: le poisson est un formidable pourvoyeur de protéines. Il est également plus digeste que la viande, moins acidifiant pour l’organisme et donc moins inflammatoire. Très riche en sélénium, zinc, vitamine B12, E et D, il contribue aussi à notre bonne santé cardiovasculaire, protège notre cerveau, notre vue et notre système nerveux, aide au bon fonctionnement de la thyroïde et à la solidité de nos os. Si vous l’achetez frais, vérifiez sur l’étal du poissonnier que la peau est bien brillante avec de jolis reflets métallisés. Si l’œil est vif et les ouïes rouges ou rosées, c’est qu’il vient tout juste d’être pêché. Sa rigidité est un autre signe qui ne trompe pas: plus il est raide, plus il est frais. Enfin, il ne doit pas dégager une odeur trop prononcée.

Poissons et autres produits de la mer, de Marie Chioca, 100 recettes écoresponsables, 22 €, éd. Terre vivante. 
Toutes les recettes publiées ici sont extraites de cet ouvrage. Comment manger du poisson sans mettre en danger les espèces, en privilégiant les moins polluées, sans se ruiner et tout en se régalant? Dans son livre, Marie Chioca donne des conseils pour choisir et cuisiner les poissons, fruits de mer et algues, frais, surgelés, fumés ou en conserve. Cuisinière engagée dans le bio, elle partage sa passion à travers son blog: 
https://www.saines-gourmandises.fr

• 3 labels pour ne pas se tromper

Ces labels garantissent les conditions de pêche ou d’élevage pour les poissons frais ou surgelés. Le plus connu, MSC, atteste que la pêche a été réalisée dans le respect des espèces et de l’environnement. Plus récent, Pêche durable prévoit en plus un affichage en poissonneries dès cet été. Quant aux labels biologiques, ils certifient que le poisson est élevé dans une eau contrôlée, qu’il reçoit une alimentation saine, sans antibiotiques.

 

Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 21:59

Le poisson, c’est deux fois par semaine!

 

 

Pour ceux qui ne veulent plus manger de viande ou pour les amoureux de saveurs iodées, le poisson a tout bon. Sachez le choisir pour bénéficier de sa fraîcheur tout en respectant les ressources naturelles.

Dorade, cabillaud, saumon… nous consommons 34 kg de poissons par an. Très peu si nous nous comparons aux Coréens qui en consomment plus de 70 kg! L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) nous invitent à le mettre au menu deux fois par semaine en alternant poisson gras à forte teneur en oméga 3 (saumon, sardine…) et poisson maigre (cabillaud, colin, dorade…). À cette fréquence, nous profitons de leurs apports nutritionnels sans pâtir des métaux lourds et autres contaminants qu’ils peuvent contenir. Et nous préservons les réserves halieutiques de plus en plus attaquées par l’industrialisation grandissante de la pêche.

• C’est bon pour la santé

Tous les spécialistes le reconnaissent: le poisson est un formidable pourvoyeur de protéines. Il est également plus digeste que la viande, moins acidifiant pour l’organisme et donc moins inflammatoire. Très riche en sélénium, zinc, vitamine B12, E et D, il contribue aussi à notre bonne santé cardiovasculaire, protège notre cerveau, notre vue et notre système nerveux, aide au bon fonctionnement de la thyroïde et à la solidité de nos os. Si vous l’achetez frais, vérifiez sur l’étal du poissonnier que la peau est bien brillante avec de jolis reflets métallisés. Si l’oeil est vif et les ouïes rouges ou rosées, c’est qu’il vient tout juste d’être pêché. Sa rigidité est un autre signe qui ne trompe pas: plus il est raide, plus il est frais. Enfin, il ne doit pas dégager une odeur trop prononcée.

 

Poissons et autres produits de la mer, de Marie Chioca, 100 recettes écoresponsables, 22 €, éd. Terre vivante. 
Toutes les recettes publiées ici sont extraites de cet ouvrage. Comment manger du poisson sans mettre en danger les espèces, en privilégiant les moins polluées, sans se ruiner et tout en se régalant? Dans son livre, Marie Chioca donne des conseils pour choisir et cuisiner les poissons, fruits de mer et algues, frais, surgelés, fumés ou en conserve. Cuisinière engagée dans le bio, elle partage sa passion à travers son blog: https://www.saines-gourmandises.fr

 

3 labels pour ne pas se tromper

Ces labels garantissent les conditions de pêche ou d’élevage pour les poissons frais ou surgelés. Le plus connu, MSC, atteste que la pêche a été réalisée dans le respect des espèces et de l’environnement. Plus récent, Pêche durable prévoit en plus un affichage en poissonneries dès cet été. Quant aux labels biologiques, ils certifient que le poisson est élevé dans une eau contrôlée, qu’il reçoit une alimentation saine, sans antibiotiques.

Repost0
2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 14:35

Faut-il y croire ?

 

Lutte contre le démarchage téléphonique abusif :

"de nouvelles règles ce 1er août"

 

A partir de ce jeudi 1er août, de nouvelles règles doivent permettre de contrer le démarchage téléphonique abusif qui, en France, est devenu un phénomène si massif que de nombreux particuliers subissent un véritable harcèlement quotidien. Ciblés : les appels provenant de l'étranger ou effectués par des robots.

Chaque midi ou presque, c'est le même manège : votre téléphone sonne, vous décrochez en voyant s'afficher un numéro qui vous semble classique, une voix inconnue surgit alors du combiné pour vous vendre quelque chose. Vous vous êtes fait alpaguer par du démarchage téléphonique. Afin de remédier à cette situation récurrente, passablement agaçante et qui peut virer au harcèlement (comme dans le cas des fameux "travaux d'isolation à 1 euro", par exemple), l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) met en œuvre à compter de ce jeudi 1er août de nouvelles mesures de lutte contre le démarchage téléphonique abusif. 

Le gendarme des télécoms cible avant tout les entreprises trompant les particuliers en affichant un indicatif téléphonique familier, doté de l'identifiant de la région où l'appel est passé afin de s'assurer que les gens, ainsi rassurés, décrochent plus facilement. L'Arcep a ainsi décidé qu'il serait désormais interdit d'employer un numéro polyvalent (09) ou géographique (01 à 05) de France depuis l'étranger. Les opérateurs devront donc trouver le moyen de bloquer les appels qui contreviendraient à cette obligation.

LE HARCÈLEMENT TÉLÉPHONIQUE AUTOMATISÉ

L'Arcep veut aussi mettre des garde-fous aux appels téléphoniques automatisés, en rendant impossible à leurs auteurs d'utiliser comme identifiant d'appelant des numéros géographiques (01-05), mobiles (06-07) ou polyvalents (09). Mais l'autorité s'est ici heurtée aux réticences de la Fédération française des télécoms (FFT) : si les opérateurs télécoms se sont pliés au nouveau système permettant d'identifier les appels en provenance de l'international, ils ont jugé cette seconde mesure trop complexe à mettre en place. Selon eux, les solutions de filtrage actuelles ne sont pas suffisamment efficaces pour identifier les appels automatiques abusifs, avec le risque de bloquer des appels à l'aveugle, au détriment des utilisateurs.

Afin de leur permettre de mieux s'organiser, l'Arcep a décidé de diviser en deux l'entrée en action de cette seconde mesure. A partir de ce 1er août, il deviendra impossible aux systèmes automatisés d'employer un indicatif mobile. Vous ne devriez donc plus recevoir d'appels ou de messages avec une voix mécanique venant d'un 06 ou d'un 07. En revanche, l'autorité a décidé de reporter au 1er janvier 2021 l'application de la mesure pour les numéros 01-05 et 09, en attendant l'installation de procédés de filtrage suffisamment efficaces.

BIENTÔT UN CERTIFICAT TÉLÉPHONIQUE ?

Avec ces nouvelles règles, l'Arcep s'inspire de son homologue américain, la Commission fédérale des communications (FCC). En 2016, l'autorité étasunienne avait déclaré la guerre aux spams mécanisés, créant une "Robocall Strike Force" ("Force de frappe contre les appels automatisés"). En 2018 Adrian Abramovich, originaire de Floride, a ainsi écopé d'une amende de 120 millions de dollars pour avoir passé plus de 97 millions d'appels automatiques frauduleux entre 2015 et 2016. L'une des plus grandes sanctions financières de l'histoire de la FCC, mais une goutte d'eau dans l'océan d'appels automatisés reçus par les Américains chaque jour.

Afin de renforcer cette lutte, les autorités de régulation des deux côtés de l'Atlantique envisagent à l'avenir de faire appel à de nouvelles technologies. L'Arcep souhaiterait utiliser la solution technique "STIR/SHAKEN" qui permet de faire en sorte que chaque téléphone soit associé à un certificat d'authenticité - une sorte de signature numérique - qui permet d'avoir confiance en l'identité de l'appelant. Ax Etats-Unis, la FCC compte l'implanter "dès la fin de l'année", probablement en octobre.

Repost0
25 juillet 2019 4 25 /07 /juillet /2019 17:47

 

Nous sommes en droit de nous demander jusqu’où peuvent aller ces harceleurs téléphoniques qui du matin au soir se servent de notre ligne téléphonique pour mettre à mal nos nerfs, Moi j’ai pris une décision depuis huit jour ! J’ai débranché mon «  fixe «  au moins je n’ai plus cette appréhension à décrocher et d’entendre …dans le cadre …..Nous allons vous mettre en relation avec…..mais il y a aussi d’autres alternatives …….

Voici deux bons trucs pour écœurer les emmerdeurs téléphoniques... 
Vous en avez marre d'être dérangé par des importuns qui veulent vous vendre des fenêtres, des cuisines, assurances, salons, salle à manger ou vous proposer des enquêtes avec des questions indiscrètes ?
Dérangés aussi par des appels sans correspondant au bout du fil...!!!
Alors essayez une des astuces ci-dessous. Pour ce qui est de la première c'est certain ça marche.
Voici 2 petits trucs pour traiter les spécialistes du télé-marketing
1) Les 3 petits mots qui fonctionnent parfaitement sont : « un moment SVP » 
Dire ces 3 mots, tout en déposant votre combiné de téléphone et en vaquant à vos occupations (au lieu de raccrocher immédiatement) rendrait les appels de télé-marketing tellement longs et coûteux que les ventes ralentiraient.
Par la suite vous entendrez le « beep-beep-beep » et vous saurez qu’il est temps de revenir au combiné et de raccrocher et la tâche est complétée.
Ces trois petits mots aideront à éliminer la sollicitation téléphonique.
2) Recevez-vous ces coups de téléphone frustrants où personne n’est à l’autre bout ?... 
Ceci est une technique de télémarketing où une machine compose l’appel et enregistre le moment de la journée où vous répondez au téléphone.
Cette technique est utilisée pour déterminer le meilleur moment de la journée pour qu’une vraie vendeuse (ou vendeur) vous appelle afin de parler à quelqu’un au bout du fil. 
Après avoir DÉCROCHÉ, voici ce que vous pouvez faire si vous notez qu’il n’y a personne au bout du fil : 
"Pilonnez" le plus rapidement possible le bouton «#» pendant 6 ou 7 fois. 
Ceci perturbe la machine qui compose l’appel et élimine votre numéro de leur système.
Ceci est certes regrettable, mais pour eux seulement!
Informez également VOS AMIS. Ça peut leur rendre service .....

 

 

Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 06:47

Prenez-votre " pied " ( de parasol) ! ! 

Deux sœurs inventent un objet astucieux pour que le parasol ne s'envole pas sur la plage

Elisabeth et Marie Sophie Tauzin, les deux soeurs qui ont crée Poppybeach, un support pour maintenir les pieds de parasols sur la plage. — 701 films

Deux sœurs installées dans le Lot-et-Garonne ont inventé un support de parasol qui permet d’assurer son maintien dans le sable ou les galets.

Fabriqué en France, il est commercialisé à partir de cet été dans une grande partie du Sud-Ouest.

Si leur produit séduit les plagistes, les deux sœurs envisagent de le développer en dehors de la France, en commençant par l’Espagne.

Avec cette vague de chaleur, on espère rester à l’ombre, bien abrité sous son parasol. Deux sœurs du Lot-et-Garonne commercialisent à partir de cet été un accessoire de plage qui peut y aider. L’idée germe alors qu’Elizabeth Tauzin, 47 ans, est sur la plage avec sa sœur Marie-Sophie, 41 ans, et qu’un parasol s’envole à cause du vent, imposant un petit sprint à son propriétaire.

« Cela peut donner lieu à des situations un peu cocasses mais aussi mal se terminer, avec des bleus ou même des blessures plus sérieuses », relève Marie-Sophie Tauzin. Ces deux Lot-et-Garonnaises décident de se lancer dans la conception d’un support pour assurer un bon maintien aux parasols, sur les plages de sable mais aussi de galets.

Convaincues que leur idée peut séduire les plagistes, elles se lancent à fond dans leur projet. Elles mettent leur métier d’assistance maternelle pour l’une et de fonctionnaire territoriale pour l’autre en veille, et suivent un stage à la chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Lot-et-Garonne pour apprendre les rudiments de l’entrepreneuriat. Aidées par le Fablab, elles impriment la première version de leur objet en 3D en février 2018.

Une bonne résistance au vent

Rapidement nommé Poppybeach, en référence à sa forme en corolle qui rappelle une fleur (poppy veut dire coquelicot en anglais), il va être l’objet de pas mal de modifications. « Il est en plastique injecté, recyclable, car il nous fallait une matière solide qui résiste au chaud, à l’humidité et même au froid, s’il se retrouve stocké à l’extérieur l’hiver », explique Marie-Sophie Tauzin. Elles réalisent un premier test en Catalogne à l’été 2018. « Et avec un vent constant de 40 km/h, et en ayant positionné le parasol face au vent, le test a été concluant », se souvient-elle. D’autres expérimentations sont passées avec succès, dans des zones réputées venteuses comme celle de Narbonne.

Les diamètres des pieds de parasol n’étant pas standard, elles ont mis au point une bague de serrage qui permet d’assurer le maintien de pieds dont les diamètres varient de 20 à 27 mm. Et si c’est le calme plat côté zef, le Poppybeach peut vous servir de vide-poches puisqu’il peut s’accrocher au pied, permettant de mettre le téléphone, les lunettes de soleil ou la crème solaire un peu à l’abri du sable.

La société Oudoul 64, spécialisée dans la production de plastique dans les Pyrénées-Atlantiques, assure la fabrication de Poppybeach, vendu 11,50 euros pièce, depuis la fin du mois de mai. La commercialisation commencera dans le Sud-Ouest : sur la côte basque, dans les grandes et moyennes surfaces de la région et même à Casteljaloux, dans le Lot-et-Garonne, où sont installées les deux sœurs. « Il y a un lac », précise Marie-Sophie Tauzin.

Avec leur accessoire qui se décline en bleu, jaune et rouge, les deux sœurs espèrent franchir les frontières françaises assez vite, lorgnant notamment vers la Catalogne, une région plutôt venteuse.

 

Repost0
7 juin 2019 5 07 /06 /juin /2019 06:42

Il est plus facile de prendre soin de votre santé lorsque vous avez de bons ingrédients et de bons ustensiles sous la main.

Vous trouverez ici douze produits essentiels à avoir dans votre cuisine. Essayez de ne jamais tomber à court de l’un d’entre eux : graisses et épices bénéfiques pour la santé ou médicinales, ainsi qu’une liste variée d’ustensiles non toxiques pour éviter l’exposition inutile aux toxines et aux ingrédients néfastes pour la santé.

 

Les bonnes Graisses et huiles de cuisson pour la santé

Huile d’olive : elle contient des acides gras qui aident à limiter le risque de maladie cardiaque. C’est aussi une très bonne huile de cuisson, contrairement à ce qui est raconté en général. Attention toutefois aux huiles d’olive frelatées ou falsifiées. Le mieux est de s’approvisionner, pour ceux qui le peuvent, auprès d’un petit producteur de confiance.

Huile de colza et huile de lin : à mélanger pour les vinaigrettes. Riches en oméga-3 (ne pas les cuire, les oméga-3 seraient détruits par la chaleur : ils s’oxydent et se transforment en produits toxiques).

Huile de coco : c’est une bonne huile de cuisson, car elle est stable à haute température. Son point de fumée se situe à 177 °C, ce qui veut dire qu’elle ne produit pas de composés toxiques jusque-là (l’huile de colza et de tournesol fume dès 107°, celle de maïs à 160°, celle d’olive à 191°). C’est une excellente source d’énergie, grâce à ses triglycérides à chaînes moyennes (TCM). Ces TCM sont digérés et convertis par le foie en énergie pour un usage immédiat.

Graisses animales : graisse de canard, beurre biologique.

Les légumes surgelés

Haricots verts, épinards, petit pois, fèves… Il faut en avoir constamment dans son congélateur, et penser à les manger.

Pour des raisons économiques, les producteurs de surgelés s’arrangent pour :

Récolter ces légumes en pleine saison (lorsqu’ils sont les plus abondants et les moins chers) ;

Les surgeler à proximité du lieu de récolte (plus vite ils sont surgelés, moins ils ont perdu de poids en eau et de vitamines) ;

Ils se transportent ensuite plus facilement que les produits frais, et ne perdent pas leur qualité dans les rayons.

Pour toutes ces raisons, on arrive à cette conclusion, paradoxale, qu’il est finalement meilleur et moins cher d’acheter ses légumes surgelés que de les acheter frais. Ils sont de plus, en général, de meilleure qualité, tant sur le plan du goût que des nutriments.

Les fonds de paquets de surgelés ayant trop traîné étant peu appétissants, on veillera régulièrement à les vider pour en faire une bonne soupe verte mélangée.

Les Conserves

De même que les légumes verts surgelés, moins chers et meilleurs bien souvent que les frais, vous avez grand intérêt à acheter vos haricots rouges et blancs, vos flageolets et vos pois chiches en boîte.

Cuits dans d’immenses cuves, ils consomment ainsi beaucoup moins d’énergie que si chacun les cuisinait chez soi. Ils sont, de plus, mieux cuits que lorsqu’on le fait soi-même avec le risque de les obtenir trop durs, en bouillie ou carbonisés au fond de la casserole. Les professionnels étudient, en effet, l’hydratation et le temps de cuisson de façon scientifique pour obtenir des haricots et des pois chiches parfaitement cuits, à la fois tendres et fermes, ce qui est presque impossible à obtenir soi-même.

À moins que vous n’ayez une grand-mère qui vous ait transmis ses secrets, vous ne parviendrez, en général, pas à cuisiner un cassoulet aussi bien que ce qui sort directement d’une boîte de conserve d’une bonne marque, comme « La Belle Chaurienne » (pas plus chère que les autres).

Une exception : les lentilles

Pour une raison que j’ignore, les lentilles en conserve sont en général aqueuses, trop molles et, en tout cas, bien moins bonnes que ce qu’on obtient chez soi en faisant bouillir des lentilles dans une casserole d’eau.

Les Noix, amandes, & noisettes

Peuvent être ajoutées dans les salades, servir de dessert, à l’apéritif ou de snacks, remplaçant avantageusement les biscuits d’apéritif, les desserts sucrés et les bonbons…

Le Sel de l’Himalaya

Le sel est très important pour le fonctionnement des cellules (échanges chimiques et signaux électriques) et pour l’équilibre acido-basique.

Mais il y a une grosse différence entre le sel raffiné et le sel de l’Himalaya.

90 % du sel de mer est aujourd’hui contaminé par les micro plastiques .Bien que les conséquences pour la santé n’en soient pas certaines, personne n’a envie de saupoudrer sa nourriture de microbilles de plastique…

Le sel de l’Himalaya, quant à lui, est non-raffiné, plus pur et est considéré comme l’une des meilleures sources de minéraux naturels diversifiés. Je vous conseille donc de le préférer au sel de table raffiné.

Le Poivre noir

Le poivre noir aide à la digestion et inhibe le développement de nombreux pathogènes, notamment les staphylocoques, l’Helicobacter pylori et l’E. coli. Des recherches suggèrent que la pipérine, le composé actif du poivre, inhibe également le développement de nouvelles cellules graisseuses.

Utilisez du poivre entier, plutôt que du poivre moulu. Le poivre entier se conserve de façon quasi indéfinie sans perdre ses qualités. Le poivre moulu se périme au bout de trois mois et, lorsque vous l’achetez ainsi, vous n’avez pas de garantie quant à ce qu’il contient vraiment.

Lorsque vous cuisinez, mettez-le au dernier moment afin qu’il conserve ses huiles essentielles.

 

La Moutarde

La moutarde appartient à la même famille que le brocoli, et partage avec lui ses vertus anti cancer.

Elle contient comme le brocoli du sulforaphane (anti cancer), mais aussi de la myrosinase, un enzyme qui augmente le potentiel anti cancer.

Les Épices médicinales

Curcuma : les raisons d’ajouter un peu partout du curcuma dans votre nourriture sont trop nombreuses pour être détaillées ici. Le curcuma fait partie des « super-aliments » de l’Inde comme de la Chine. Il est antioxydant, détoxifiant, anti-inflammatoire, et protège de nombreuses maladies graves.

De même, le gingembre est employé depuis des millénaires en Inde comme en Chine, dans l’alimentation comme dans les boissons (jus de gingembre, infusion de gingembre…). C’est un fortifiant et un remède populaire classique contre le mal de tête et les nausées. Il traite également les problèmes digestifs et les douleurs musculaires ou articulaires, entre autres.

Le cumin est la seconde épice la plus consommée au monde, après le poivre noir. Il stimule la sécrétion des enzymes pancréatiques, qui sont nécessaires à la digestion et à l’assimilation des nutriments. Il a aussi des propriétés anticancer et anti diabète grâce à ses terpènes, ses phénols et ses flavonoïdes.

Les Ustensiles

Enfin, le type d’ustensiles de cuisine dont vous vous servez peut aussi avoir un effet sur votre santé.

Pour protéger toute la famille, optez des couteaux en céramique, surtout pour les produits qui s’oxydent (légumes, fruits, viande). Ne pas mettre la céramique en contact avec le fromage, à cause de sa tendance à coller.

Choisissez des casseroles et des poêles en céramique également, ou en autres matériaux inertes. Les surfaces antiadhérentes contiennent des perfluoralkyls (PFAS), qui sont des cancérigènes probables.

Lorsqu’on les chauffe, ils libèrent de l’acide perfluoro-octanique, lié aux maladies de la thyroïde, à l’infertilité, à des dommages causés aux organes. Les toxines dangereuses sont produites après seulement deux à cinq minutes de chauffage.

Les casseroles et poêles en inox, aluminium et cuivre ont aussi leurs inconvénients, entraînant une exposition toxique.

La céramique, faite à partir de terre et d’eau uniquement, ne libère aucun gaz ni aucune odeur, même chauffée à très haute température.

Servez-vous de bocaux en verre, en terre cuite ou en porcelaine pour conserver vos aliments. Les plastiques, surtout les plastiques souples, peuvent contenir des phtalates, du bisphénol-A et du bisphénol, des PVC et des styrènes, qui sont des perturbateurs endocriniens.

Tous les plastiques sont potentiellement dangereux pour la santé et vous gagnez à les éviter, surtout si vous avez des enfants. Le verre est complètement inerte et peut être réutilisé à l’infini tant qu’on ne le casse pas (auquel cas, il peut être recyclé).

Notez : Les informations de ce billet sont transmises & publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ce billet, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

Repost0
31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 15:17

Vous venez de voter dimanche dernier pour élire les représentants français au parlement Européen,

mais savez-vous qui à dessiné  le drapeau Européen ?

À Strasbourg, en 1949, dix pays (dont la France) fondent le Conseil de l’Europe afin de défendre la démocratie et les droits de l’homme. Reste à trouver un drapeau. Pendant plusieurs années, tous les étendards proposés sont retoqués. C’est qu’il faut contenter tout le monde, aussi bien les traditionnalistes que les laïcards. Un cercle jaune à croix rouge sur fond bleu ? Trop chrétien. Un grand E vert sur fond blanc ? « Un caleçon qui sèche dans un pré », estime le ministre Paul Reynaud.

Un drapeau puisé dans la religion chrétienne

En 1952, le Strasbourgeois Arsène Heitz, chargé du courrier au Conseil et artiste à ses heures, propose un cercle de douze étoiles d’or sur un fond bleu ciel. Le Conseil y voit un symbole de perfection et de plénitude (les 12 mois de l’année, les 12 travaux d’Hercule…). En 1955, le drapeau est – enfin – adopté ! Mais au fait, où Heitz a-t-il puisé son inspiration ? Dans l’Apocalypse de saint Jean, où l’apôtre évoque l’apparition de la Vierge Marie (symbolisée dans le drapeau par la couleur bleue) portant une couronne de douze étoiles. Fervent catholique, Heitz s’est bien gardé d’évoquer en public cette source !

Mais Pourquoi 12 étoiles

Les 12 étoiles en rond sur fond bleu ont été adoptées en 1955 par le Conseil de l’Europe. Il comptait alors 47 pays. Ce choix de 12 étoiles, et non pas 47 comme les pays membres, a été l’objet d’un débat en 1952, la France estimant que la Sarre, occupée par elle après la guerre, était un pays indépendant. Ce que refusait l’Allemagne.

Pour couper court à ce casse-tête, le chiffre 12 fut choisi pour son symbolisme : les 12 mois de l’année,............

Peut-on en rire ? ( du résultat)

Repost0