Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

 

AnglaisAnglaisespañolItalianodeutschPortuguês Côté Denne Oversæt til danskOversatt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska

 

Il est tres ... Exactement

 

 

 

             

 

 

Quel. Temps fait-il   

Aujourd'hui

        "Chez  Papy" 

 

                                        

Meteo Libourne

 

041 meteo . 

 

       

A L'affiche..

 

La culture Ne s'hérite pa, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

           

    La

Sélection musicale

Du jour   

 

 

Actu du jour...

​​

Couleurs de saisons

    Côté nature

 

P2106744.cmpb

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Articles Récents

  • Hi-tech.......La nouvelle invention de Sony
    Ce projecteur transforme n'importe quelle table en écran tactile TEST - La nouvelle invention de Sony, le Xperia Touch, nous rapproche encore plus de l'univers de Minority Report. Non, il ne s'agit pas d'un nouveau grille-pain… Sous son allure de petit...
  • Porteurs de " lunettes" ce billet est pour vous..........
    Les 6 astuces que vous devriez connaître ! Tout le monde affronte son lot de problèmes au quotidien. C’est la loi de la vie et personne ne peut y échapper… A moins bien sûr d’adopter les bonnes astuces ! Dans ce billet, nous allons vous partager quelques...
  • La blagounette..........
    Bonne fin de soirée.........
  • L'enquête...........
    Les jeunes consomment quatre fois moins de fruits et légumes que leurs grands-parents Aujourd’hui, les plus jeunes consomment pratiquement quatre fois moins de végétaux que leurs grands-parents. D’une manière plus générale, la recommandation concernant...
  • Une question de " Flair " ?
    Le corps humain est doté de deux narines, mais savez-vous pourquoi ? Voici sûrement une question que nous ne nous posons pas souvent à titre personnel. Tout comme l’ouïe et la vue, l’organe externe de l’odorat marche par deux et cela n’est pas un hasard....
  • La blagounette du soir...........
    Un Corse se plaint :- C'est épouvantable ! Avec mon chef, il m'est impossible de dormir au bureau.- Pourquoi ? Il te réveille ?- Non, il ronfle.
  • Attention au wifi "gratuit"
    "Sans le savoir, 22 000 personnes ont accepté de nettoyer les toilettes publiques en acceptant les conditions d’utilisation d’un Wi-Fi" Pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux conditions d’utilisations des différents services disponibles, une...
  • Prendre l'air.....................par les pieds
    Voici la raison pour laquelle vous sortez un pied hors de la couverture en dormant ! Invariablement… Qu’il fasse chaud ou froid, vous ne pouvez pas vous en empêcher ! Il vous arrive très certainement de vous réveiller au milieu de la nuit, pour vous apercevoir...

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 06:22

« Demain, je serai retraité. J’ai 62 ans et, surtout quand on est de gauche et qu’on a eu une carrière pénible, c’est l’âge auquel il convient de partir »

 

Les carnets secrets de François Hollande, dernières pages: «Mon successeur, mon héritier...»

 

Depuis le 6 mai 2015, toutes les semaines, F.H. a raconté la petite chronique du quinquennat Hollande. Derrière ces initiales se cachait un fin observateur de la gauche française, assez introduit dans l’entourage présidentiel pour ne rien ignorer (ou presque) de ce qui se tramait dans le bureau (et dans la tête) du chef de l’Etat. François Hollande quitte l’Elysée; F.H. abandonne les colonnes de l’Opinion. Voici sa dernière chronique.

Ça ne durera pas mais quelle importance? Depuis quelques jours, Emmanuel et moi, on ne se quitte plus et c’est un pur bonheur. Lundi, je l’ai emmené voir l’Arc de triomphe. J’ai aimé qu’ensemble, main dans la main, nous rallumions la flamme. Mercredi, on est allé se promener tous les deux au jardin du Luxembourg. Si on avait eu plus de temps, on aurait même pu faire un petit tour de manège ou aller voir Guignol. Sauf erreur de ma part, nous avons rendez-vous à l’Élysée, dimanche matin, à l’heure de l’apéro et si le ciel s’y prête, on ira faire quelques pas dans le parc du Palais, histoire de nous remémorer, une fois encore, les plus belles pages de notre compagnonnage.

Comment ai-je pu vivre si longtemps sans lui? Depuis qu’il était parti de mon gouvernement, en septembre, Emmanuel me battait froid. Je ne sais pas bien pourquoi – sans doute de mauvaises influences dans son entourage – mais il avait cessé de me téléphoner à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Plus un texto, plus un message. Rien! Parfois, je l’apercevais à la télé et je voyais bien qu’il était très occupé. Pour ne pas le gêner, longtemps, j’ai préféré me taire. Mais désormais, c’est fini! « Regarde, quelque chose a changé, l’air semble plus léger, c’est indéfinissable ». Ce matin, en me levant, cette chanson de Barbara, allez savoir pourquoi, me trottait dans la tête. Puis sous une douche brûlante, j’ai chanté à plein poumon. D’habitude, c’est du Stéphanie de Monaco: « Comme un ouragan qui passait sur moi… » Là, c’était l’Hymne à la joie.

Je n’ai pas été battu, je ne me suis pas représenté. Nuance… Je ne rends pas les clés, je passe le témoin

Principes de base. Vous avez vu comment je fais en ce moment avec Emmanuel? Je le touche, je le tripote, je le prends par le bras, je pose ma main sur son épaule, je le couve du regard. Je le conseille aussi à mots couverts. Par ici, mon garçon. Fais attention à la marche. Dis bonjour à la dame. Salue le monsieur avec son drapeau. Tiens-toi droit. Vérifie ton nœud de cravate. Souris surtout à la caméra. C’est d’ailleurs curieux que je sois obligé de lui rappeler ces principes de base de la communication présidentielle. Je ne sais pas ce qui s’est passé dans la vie d’Emmanuel, mais je le trouve un peu guindé, ces derniers temps.

Il était autrefois la séduction incarnée et voilà qu’il me semble tout à coup sur ses gardes. Lorsqu’on s’est retrouvé à l’Arc de Triomphe, j’étais tellement content que j’ai failli l’embrasser. Lui m’a tendu la main d’un air pincé. Je crois en fait qu’il était un peu fatigué. D’après Jouyet, il avait fait la fête jusqu’à l’aube. C’est beau d’être jeune! Il faudra quand même que lui dise de se ménager. S’il continue à ce rythme, il ne tiendra pas la distance. Moi, je sais désormais d’expérience: cinq ans, c’est très long et c’est peut-être pour ça que je n’en ai pas fait dix!

Cela dit, je comprends qu’Emmanuel profite de ces instants de félicité. Un jour, il comprendra mieux ce qu’ils avaient de rares. Etre président, c’est tellement bon que j’ai d’ailleurs voulu le rester jusqu’au dernier jour de mon mandat. D’autres, avant moi, ont quitté l’Élysée la mine basse, comme s’ils avaient déjà un pied dans la tombe. Pour ce qui me concerne, c’est différent. Je n’ai pas été battu, je ne me suis pas représenté. Nuance… Je ne rends pas les clés, je passe le témoin. Ça n’est quand même pas tout à fait la même chose. Oh, je vois bien qu’Emmanuel ne veut pas que je le dise trop haut. Ce garçon est d’une pudeur incroyable. Pour ne pas me faire de l’ombre, il fait tout pour se tenir à distance. A la réflexion, c’est peut-être pour ça qu’il avait fait mine de reprendre sa liberté, depuis un an. Il voulait s’émanciper et en même temps, il ne voulait pas qu’on dise qu’il était un héritier ordinaire. J’ai laissé faire. Parfois, ça a été dur mais quand je vois aujourd’hui le résultat, je ne regrette rien.

Il m’est arrivé de douter. Parfois, j’ai eu peur de réussir. Mais à chaque fois, je suis parvenu à tout gâcher

Maintenant que tout est terminé, je peux bien l’avouer. J’ai tout fait pour qu’Emmanuel me succède un jour. Dès que je l’ai nommé secrétaire général adjoint de la maison, en mai 2012, je savais qu’après moi, ça serait lui. Mais pour que l’opération réussisse, il fallait que je loupe tout, systématiquement. Seule l’évidence de mon échec pouvait construire ses succès à venir. Je ne veux pas me vanter mais personne ne pourra dire que je n’ai pas fait preuve durant mon quinquennat d’une incroyable persévérance. Il m’est arrivé de douter. Parfois, j’ai eu peur de réussir. Mais à chaque fois, je suis parvenu à tout gâcher. Dieu sait s’il en faut du talent pour rester aussi longtemps impopulaire et ne jamais rien faire pour redresser la barre.

Appétit carnassier. Toute la lumière, je l’ai laissée volontairement à d’autres. La logique aurait été qu’à ce jeu, un homme de droite me succède. Il a fallu que je sois d’un sang-froid absolu pour qu’au bout du compte, ce soit l’inverse qui arrive. Organiser l’alternance, c’est facile. S’offrir à la trahison pour qu’au final rien ne change, c’est une autre paire de manches. Il me fallait un complice. Emmanuel, dans ce rôle, a été remarquable du début à la fin. J’avais détecté tout de suite son appétit carnassier. Même dans mes plus beaux rêves, je n’imaginais pourtant pas que, dans cet art si subtil qu’on appelle la déloyauté, il puisse me servir mieux encore que ce brave Manuel. Chapeau bas!

Je laisse derrière moi bien mieux qu’un successeur. Mon héritier est un survivant. En cela, il est incomparable

A l’heure où il me faut prendre congé des Français et de mes lecteurs par la même occasion, c’est à Emmanuel que je pense donc en priorité. Demain, je serai retraité. J’ai 62 ans et, surtout quand on est de gauche et qu’on a eu une carrière pénible, c’est l’âge auquel il convient de partir. Je laisse derrière moi bien mieux qu’un successeur. Mon héritier est un survivant. En cela, il est incomparable. Aujourd’hui, lorsque je me retourne, je ne vois que des cadavres ou des grands brûlés qu’on ne reverra pas de sitôt. Sarko, Juppé, Fillon, Valls, Barto, Ségo, Duflot, Camba, Hamon, les socialistes et leur parti, les républicains et leur maison commune, j’en passe et des meilleurs! Avec moi, même la République et l’Europe ont été à deux doigts de mourir.

Un jour, je raconterai peut-être dans un livre que, cette fois, je signerai moi-même, l’histoire de cette hécatombe qui est mon vrai bilan. Comme je suis, quoi qu’on en dise, un homme prudent, j’ai d’ailleurs fait savoir à Emmanuel que, dimanche, je ne souhaitais pas qu’il me raccompagne jusqu’à ma voiture. Si tout se passe pour une fois comme prévu, on se quittera donc sur le perron de l’Élysée après s’être embrassé s’il le veut. Mais pour le reste, méfiance. Un accident est si vite arrivé. Je ne voudrais pas qu’à la dernière minute, comme dans un résumé de mon règne, celui qu’on dit mon enfant vienne me pousser dans l’escalier…

 

6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 15:35
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 08:26

Le mouchoir en tissu.............

C'était une autre époque...........

Ils dorment au fond de nos armoires tels des vestiges fossilisés appartenant à un autre temps. Les mouchoirs en tissu, ex-fidèles compagnons de nos poches trouées, ont été chassés par la blanche cellulose bonne à jeter. Pas assez hygiéniques, paraît-il. .. Ça ne tourne plus rond pour ces carrés en coton parfaitement repassés, qui ont essuyé nos larmes et chatouillé nos naseaux pendant de très longues années. Front en sueur, nez qui saigne, lunettes embuées, adieux déchirants, éternuements intempestifs, ils répondaient présent dans toutes les situations désespérées. Le mucus, le mouchoir en tissu en faisait son affaire sans jamais se trouer. Plus on l’utilisait, plus il se repliait sur lui-même. Quand on pensait. Avoir mis à profit chaque centimètre carré de ce tire-jus, on réussissait malgré tout à dénicher un endroit vierge de toute glaire. Un aller-retour en machine à 60°C et il était à nouveau prêt à soulager nos pauvres nez qui coulent. A grands à carreaux ou petit à fleurs ou en dentelles, le mouchoir en tissu savait s'adapter à son propriétaire. Les plus perfectionnistes les accordaient à leur tenue. Les enrhumés chroniques, eux, prenaient soin de disposer d'un stock suffisamment conséquent qu'ils faisaient tourner.

 

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 07:19
Souvenir.....Souvenir..........

Les bons points

 

Voici la carotte après laquelle tous les écoliers couraient: les bons points! Le maître les distribuait au compte-gouttes à ceux qui avaient bien travaillé ou répondu. Il s'empressait ensuite de les reprendre si l'élève avait démérité ou en cas de mauvais comportement.

Jamais un simple morceau de carton n'aura suscité tant de convoitise ou de déception. Telle une pépite d'or, cet objet du désir était précieusement rangé dans le plumier ou dans une petite boîte destinée à cet effet. Au bout de 10 bons points, bingo ! L’élève pouvait les échanger contre une petite image qui représentait des grands personnages, les fables de la Fontaine ou des animaux par exemple. S'il en collectait cinq, il avait alors droit à une grande image ou à « un témoignage de satisfaction » signé de la main même du directeur. Les gouvernements successifs à l'époque ont eux aussi saisi l'intérêt de ces bouts de carton à visée éducative. C'est air qu'au début des années 1940, les élèves ont pu exhiber fièrement à leurs parents les bons

Points du maréchal Pétain vantant le goût de la vie en plein air, le sens du travail d’équipe et l'amour du pays. On sait comment ça a fini...

Souvenir.....Souvenir..........
Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 07:06

Le Mans :

#...Mat

Très belle réussite de cette 83 ième édition des 24 heures ou Porche succède à Audi

17 ans après son dernier succès Porche réussi le doublé dans la catégorie reine des LM P1

 # Échec et Mat............

"Echec"

 

Mais par contre total Échec et sortie de piste pour Hollande

Décidément, les rendez-vous sportifs ne réussissent pas au gouvernement depuis quelque temps...

François Hollande, qui était le premier président de la République à se rendre officiellement aux "24 Heures du Mans" depuis Georges Pompidou, a récolté ce samedi de copieux sifflets dans la Sarthe.

Après une visite des stands, le chef de l'État est remonté vers les tribunes, bien garnies, d'où le public l'a bruyamment sifflé, tandis que son passage était annoncé par le speaker. Les spectateurs l'ont hué depuis les tribunes et les loges privées.

Ces sifflets ont bouleversé l'agenda initial du chef de l'État, affirme un journaliste du "Journal du dimanche". En effet, François Hollande devait initialement réaliser un tour de piste……mais celui-ci la contraint à faire ½ tour dès le premier virage .....

Mais il n'en demeure pas moins vrai , que dans la vie, contrairement aux échecs, la vie continue après " échec et mat "

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 06:22

Le dernier train ............... http://t.co/obiVVu51BO #Séquencesouvenir

Publié par Papy Bougnat Grincheux - dans Séquence souvenir
commenter cet article
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 06:21
Le dernier train ...............

Le dernier Train A sifflé pour la dernière fois ce Dimanche 19 Avril du côté de Pégomas  (06) vers 22 heures .

 Richard Anthony Le pionner des Yéyé nous à quitté mais il nous restera près de 600 titres de chansons en souvenir dont de prestigieux tubes tel que j’entends siffler le train, ou Amoureux de ma femme 

Le chanteur Richard Anthony sur la scène du Zenith de Paris, le 15 décembre 2006, lors d'un concert de la tournée "Age tendre et têtes de bois". (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le chanteur Richard Anthony sur la scène du Zenith de Paris, le 15 décembre 2006, lors d'un concert de la tournée "Age tendre et têtes de bois". (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Au total, 21 tubes en tête des ventes

Idole yé-yé des années 1960, Richard Anthony – né en Egypte et de son vrai nom Richard Btesh – s'est fait connaître grâce à des reprises de twist ou de rock américains. Il a vendu près de 50 millions de disques et enregistré plus de 600 titres, dont Nouvelle vague, Fiche le camp, Jack (1961) – reprise de Hit the Road Jack, de Percy Mayfield – et Itsy Bitsy petit bikini (1963). Au total, 21 de ses tubes ont été classés en tête des ventes.

Sa carrière, faite de hauts et de bas, oscilla au rythme de fréquents "come back" de plus ou moins longue durée, dans les années 1980, 1990 puis 2000, notamment grâce aux populaires tournées d'anciennes vedettes "Age tendre et têtes de bois". Promu en 2011 au grade d'officier dans l'Ordre des arts et des lettres, il avait retrouvé début 2012 l'Olympia de ses débuts, avant de faire sa tournée d'adieux.

 

RICHARD ANTHONY~A PRESENT TU PEUX T'EN ALLER~.

Richard Anthony Ecoute dans le vent.

Le deserteur - Richard Anthony

♫ Richard Anthony~Aranjuez Mon Amour ♫

Richard Anthony - La terre Promise

Richard Anthony - Amoureux de ma femme

Richard Anthony ~ J'entends Siffler Le Train | 1962

Richard Anthony - J'irai twister le blues

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 06:11

 

 

Souvenez-vous, c’était le 18 juin 1940 il y a  74 ans……

 

" La France a perdu une bataille !

 

Mais la France n’a pas perdu la guerre ! "

 

18-juin.01.png

 

Depuis Londres, le général de Gaulle prononce, le 18 juin 1940 sur les ondes de la BBC, un appel à la résistance invitant les Français à refuser la défaite et à combattre. Celui-ci n'a pas été enregistré, les techniciens de la BBC étant alors trop occupés à préparer l'enregistrement du discours de Winston Churchill, Premier ministre britannique.

Historique :

 

Le contexte

18-juin.02.jpgLe 16 juin 1940 suite à la démission du Président du Conseil, Paul Reynaud, le général de Gaulle décide de partir le lendemain pour l'Angleterre afin de poursuivre le combat.
Accompagné de son aide de camp, le lieutenant Geoffroy de Courcel, il s'installe provisoirement dans un appartement prêté par un Français, près de Hyde Park, au centre de Londres, au numéro 6 de Seymour Place.
Il y rédige le texte de l'Appel qu'il prononce le 18 juin 1940, vers 20 heures, sur les ondes de la B.B.C. Dans ses Mémoires de Guerre le Général décrit les circonstances qui ont entouré l'Appel.

« La première chose à faire était de hisser les couleurs. La radio s'offrait pour cela. Dès l'après-midi du 17 juin, j'exposai mes intentions à M. Winston Churchill. Naufragé de la désolation sur les rivages de l'Angleterre qu'aurais-je pu faire sans son concours ? Il me le donna tout de suite et mit, pour commencer, la B.B.C. à ma disposition. Nous convînmes que je l'utiliserais lorsque le gouvernement Pétain aurait demandé l'armistice. Or, dans la soirée même, on apprit qu'il l'avait fait. Le lendemain, à 18 heures, je lus au micro le texte que l'on connaît. »

Texte de l'appel du 18 juin

"Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui. Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis.Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres."


Affiche ayant suivi l'appel du 18 juin 1940

 

180juin.03.jpg

L'affiche "à tous les français" placardée sur les murs de Londres

 

 

Hommage à ce repère d’honneur, d’espérance et de courage qui fût à l’origine de notre liberté !

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 18:41

 

 

  Bonjour les amis {ies}

 

 

auguste.02  Aujourd’hui :

 

 

«  Je vous propose à nouveau quelques mots de derrière les fagots… »

 

proot-van-copie-2.jpg

 

les petites annonces de monsieur pipotame

 

Membres de la crème du gratin RECHERCHENT huiles essentielles

*

Poupée russe aimerait bien

RENCONTRER

vieux fossile un peu marteau

*

cris-vains.jpg

 

Allez à la semaine prochaine… ( à Vendredi ! c’est un Hebdo  et oui …

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 17:03

auguste.02  Bonjour les amis {ies}

 

 

Aujourd’hui :

 

«  Je vous propose à nouveau quelques mots de derrière les fagots… »

 

 

 

cuillere-a-pau.jpg

 

 

Ne pas confondre L’Aéroport

Et..

 

LE COCHON Volant

 

double-face.jpg

 

parachute-dore.jpg

 


 

Allez à la semaine prochaine…

 

( à Vendredi ! c’est un Hebdo  et oui …

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 17:25

 

 

auguste.02Bonjour les amis {ies}

 

jeux de mots maquette photo

 

Aujourd’hui :

 

«  Je vous propose à nouveau quelques mots de derrière les fagots… »

 

chauve.jpg

 

il ne faut pas confondre !

[court-bouillon et bourre-couillon]

 

fumay.jpg

 

On ne dit pas...

PAYS NATAL

d'un religieux..

mais

PATRIE-MOINE

 

 

Allez à la semaine prochaine… ( à Vendredi ! c’est un Hebdo  et oui

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 17:02

 

  auguste.02  Bonjour les amis {ies}

 

 


 Aujourd’hui  je vous propose à nouveau

 

¿


quelques mots de derrière les fagots…

 

 

Ayez chaud...

à peu de frais:

Poêlez vous !

poele.png

 

Attention ! ne confondez pas

MINARET

et gisement de fesses

 

c-est-mon-dernier-mot.jpg

 

les petites annonces de monsieur pipotame

 

Dame en vacances

"CHERCHE"

mono poli pour poursuite triviale...

 

auguste 01

 

Femme de ménage

"CHERCHE"

Voiture-balai pour se remettre en selle

 

Allez à la semaine prochaine… ( à Vendredi ! c’est un Hebdo  et oui …

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 16:56

 

  auguste.02  Bonjour les amis {ies}

 


 Aujourd’hui  je vous propose à nouveau quelques mots de derrière les fagots…

 

Capture.A D. m t 02

 

 

les petites annonces de monsieur pipotame

 

Langue bien pendue

Achète

Lots de timbres à coller

 

auguste 01

 

Jeune étalon 

Cherche à faire ménage

à Troyes

 

rouesflakette.jpg

je vous rappelle ..

Qu'avec une échelle de fortune,

on peut gravir les échelons sociaux

 

rondelles.jpg

Allez à la semaine prochaine… ( à Vendredi ! c’est un Hebdo  et oui …

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 17:58

 

 

auguste.02  Bonjour les amis {ies}

 

 

Capture.A D. m t 02

 

Aujourd’hui  je vous propose à nouveau

 

 

quelques mots de derrière les fagots…

draps-kula.jpg

 

Mieux vaut  mettre

son nez

dans un verre de Pif!

Que son Pif

dans un ver

donné !

 

la-banane-copie-1.jpg

 

A grandes mains, 

BELLES BAFFES

 

paul-amploa.jpg

 

les petites annonces de monsieur pipotame

 

 

annonce.05.jpg

 

Allez à la semaine prochaine… ( à Vendredi ! c’est un Hebdo  et oui …

Publié par Papy-bougnat - dans Séquence souvenir
commenter cet article