Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 12:14

 

Repost0
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 16:17

Le  bon air  des abeilles..........

Les abeilles des Vosges sont en pleine forme. Pierre Stephan, apiculteur en Alsace, a le sourire. En 20 ans, ses abeilles n’ont jamais autant produit de miel. Pierre Stephan est apiculteur en Alsace dans le Parc régional des Vosges du Nord. En vingt ans, il n’a jamais connu un début de saison pareil, la production de ses abeilles explose. Selon lui, le confinement y est pour beaucoup. Outre une météo favorable, la baisse des activités des agriculteurs a réduit les traitements. Ainsi, "tout est calme et moins pollué, les abeilles peuvent butiner sans être dérangées".Moins de pesticides, moins de polluants, et les abeilles retrouvent forme et santé...Tout le monde a pu le remarquer : en cette période de confinement, la nature a repris ses droits, elle s'épanouit en ce début de printemps.Les chants des oiseaux se font plus présents dans les jardins. On en aperçoit de plus en plus dans les arbres...Moins de pesticides dans l'air, moins de pollutions sonores... Et la nature revit...Les abeilles menacées d'extinction retrouvent de la vigueur...On le sait... les abeilles sont en danger : depuis des années, des colonies entières sont décimées en raison d'une agriculture intensive, de la monoculture, et de l'utilisation de ces pesticides.Certains miels sont eux-mêmes pollués et contiennent des résidus dangereux, il est donc urgent d'agir pour interdire ces substances délétères. Le covid-19 s'est chargé de remettre de l'ordre dans cette utilisation abusive de produits toxiques. Voilà une leçon dont nous devons tirer profit...Sans les abeilles, on le sait, plus de pollinisation, sans les abeilles, un grand nombre de cultures sont vouées à l'extinction pure et simple...Sans les abeilles, l'homme lui-même est menacé car des équilibres écologiques essentiels sont mis en péril.Cessons de malmener notre planète, de la polluer dans tous ses espaces : sur terre, dans les mers, les océans.Notre agriculture doit être plus respectueuse de l'environnement.Les abeilles vont mieux, mais pour autant, les effets du confinement risquent d'être bien éphémères : : les rejets de CO2 sont actuellement en forte baisse. "Le Haut Conseil pour le Climat estime que, depuis le début du confinement, ils ont diminué, en France, d’environ 30%, ce qui est énorme : conséquence directe de la baisse de l’activité économique et des transports.""Mais, ceci n’est qu’une parenthèse, et la plupart des experts anticipent un effet rebond au moment de la reprise des activités, comme cela avait été observé après la crise financière de 2008. Malgré l’épidémie, nous continuons à émettre beaucoup trop de CO2, pour des raisons structurelles, notamment notre dépendance à l’électricité. Même si une plus grande partie de la population mondiale travaille à domicile, les gens ont toujours besoin du réseau électrique pour s’éclairer, se connecter à l’internet, pour se chauffer."

 

Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 07:40

Après les cassettes audios, il remet au goût du jour les anciens baladeurs

Après avoir relancé la production de cassettes audio l’année dernière, l’entreprise Mulann dans les Côtes-d’Armor est la première en France à fabriquer à nouveau des baladeurs.

 

Dans les années 1980, la liberté c'était le Walkman popularisé par Sony. Ah! Cette bonne vieille cassette de Queen qu'on écoutait en boucle et que le voisin nous avait gentiment copiée. Ceux qui regrettent ce temps béni où la musique n'était pas dématérialisée se réjouiront de l'initiative de l'entreprise bretonne Mulann. Après avoir été le premier au monde à relancer, fin 2018, la production de cassettes audio, ce fabricant de bandes magnétiques installé à Lannion (Côtes-d'Armor) remet au goût du jour le baladeur en France.

« L'industrie musicale s'intéresse à nouveau à la cassette, explique son PDG, Jean-Luc Renou. Des artistes proposent aujourd'hui leur album sur ce support à côté du CD ou du vinyle. J'étais en contact avec des fabricants qui voulaient produire des appareils pour les écouter mais le temps a passé sans que rien ne bouge. » Le chef d'entreprise a donc décidé de prendre lui-même les choses en main.

Un premier modèle assemblé en Normandie

Si des baladeurs cassette sont toujours commercialisés sur des plateformes en ligne à petits prix, leurs performances laissent à désirer selon Jean-Luc Renou qui les a testés. « Ça laisse penser que le son de la cassette n'est pas bon, ce qui n'est pas le cas. Je me suis dit qu'il y avait de la place pour un baladeur de bonne qualité. » Avec l'aide d'anciens ingénieurs de Thomson, son équipe a conçu un premier modèle assemblé dans l'usine normande de la société et vendu dans un coffret avec 3 K7 de la podcasteuse Pénélope Boeuf ainsi qu'un crayon pour rembobiner…

L'entreprise planche déjà sur une nouvelle version améliorée avec une fonction Bluetooth et piles rechargeables afin de faire entrer le baladeur cassette dans le XXIe siècle.

 

 

Repost0
27 décembre 2019 5 27 /12 /décembre /2019 07:11

 

Une honnêteté exceptionnelle ! 

Cet Allemand de 51 ans a trébuché sur un sac oublié sous un arbre, avant de l’ouvrir et de découvrir des cadeaux de Noël et 16 000 euros en liquide. Honnête, il l’a rapporté au commissariat.

Un Allemand de 63 ans a eu une belle surprise de Noël lorsqu’un passant d’une honnêteté scrupuleuse lui a rendu son sac à dos rempli de cadeaux et de 16 000 euros en liquide, qu’il avait oublié sous un arbre.

Le passant de 51 ans a alerté la police après avoir trébuché sur le sac, près du centre-ville de Krefeld, dans l’ouest de l’Allemagne, peu avant minuit le soir du réveillon de Noël. Les policiers ont pu rapidement identifier le propriétaire, auquel ils ont rendu le sac à dos et son précieux contenu. 

L’homme qui a découvert le sac "a refusé une récompense parce que c’était Noël", a écrit la police de Krefeld sur Facebook.

« Il y a vraiment des gens qui font de bonnes actions à Noël ».

L’homme refuse toute récompense

En Allemagne, toute personne rendant un objet trouvé peut recevoir une récompense basée sur la valeur de l’objet. Dans ce cas, l’homme aurait pu toucher 490 euros s’il avait accepté la récompense. 

La publication de la police racontant l’histoire sur Facebook s’est rapidement attiré plus de 1.000 « likes » et quelque 180 commentaires, parmi lesquels certains s’interrogeaient sur les raisons poussant quelqu’un à se promener avec une pareille somme en liquide sur lui. 

Un porte-parole de la police de Krefeld a expliqué jeudi que bien que ce soit « inhabituel », le propriétaire du sac a dit qu’"il se sentait plus en sécurité" en transportant son argent sur lui.

​​​​​​​Un porte-parole de la police de Krefeld a expliqué jeudi que bien que ce soit « inhabituel », le propriétaire du sac a dit qu’"il se sentait plus en sécurité" en transportant son argent sur lui.

Le vendredi tout est  permis
Qualité d'usage " Honnêteté "

Qualité d'usage " Honnêteté "

Repost0
22 octobre 2019 2 22 /10 /octobre /2019 15:22

Savez-vous manger les choux ?

À la mode, à la mode de chez nous

 

Bien préparé, le chou n’est pas si difficile à digérer. Ce légume de saison aux multiples variétés présente bien des atouts pour votre ligne, vos artères et votre cerveau.

 

• Des bienfaits insoupçonnés!

Riche en fibres, vitamines, minéraux et antioxydants, notamment soufrés, le chou agit sur tous les fronts:

- Super diététique: de 12 Kcal/100g pour le chou chinois à 40 Kcal pour le chou de Bruxelles, en passant par 35 Kcal pour le brocoli... le chou est un aliment minceur qui aide à passer l’hiver sans faire de gras. Top.

- Antidiabète: sa richesse en fibres aide à stabiliser la glycémie, de même que son faible indice glycémique (IG15) induit par la présence d’acide alphalipoïque qui brûle les sucres au lieu de les stocker ainsi que de sulforaphane (antioxydant soufré), qui préviennent aussi les complications du diabète.

- Anticancer: sa consommation régulière est associée à une réduction de 30 à 50% du risque de développer un cancer mais aussi à une meilleure capacité d’en freiner le développement. Notamment grâce à ses composés soufrés antioxydants (sulforaphane, sinigroside, indole...).

- Protecteur des artères: sa richesse en antioxydants et sa forte teneur en potassium font barrage aux maladies cardio-vasculaires. Une consommation régulière lutte contre l’épaississement des parois des artères et réduit de 20% le risque d’infarctus et d’AVC.

- Ami du cerveau: grâce à sa richesse en vitamine C, mais aussi en vitamine K, en vitamines B et caroténoïdes (pigments antioxydants), le chou maintient un bon influx nerveux, lutte contre la déprime et limite le déclin cognitif.

Astuces cuisson et digestion

Relents entêtants après cuisson et digestion parfois perturbée: ce sont les composés soufrés du chou, si bénéfiques à la santé, qui sont à l’origine de ces désagréments... que l’on peut limiter.


- Faciliter la digestion: le chou sera toujours plus digeste cuit que cru ou al-dente. Notamment le chou-fleur et le chou de Bruxelles, à cuire dans deux eaux différentes (ou d’abord à l’eau, puis à la vapeur ou selon la recette choisie).

Tous les choux gagnent aussi à être saupoudrés d’épices facilitant la digestion: badiane, cardamome, anis, girofle, fenouil, baie de genièvre.

Les intestins sensibles doivent surtout miser sur le brocoli, le plus digeste, et la choucroute car prédigérée par la fermentation.

Précaution en plus:

En cas d’hypothyroïdie, il faut limiter la consommation de choux. Idem en cas de syndrome de l’intestin irritable.

- Limiter les odeurs: ajouter un croûton de pain dans l’eau de cuisson ou 2 c. à café de bicarbonate de sodium ou un jus de citron, ou encore quelques feuilles de laurier. Mais à chaque cuisinière son astuce!

Merci au Dr Pierre Nys, endocrinologue-nutritionniste, attaché des Hôpitaux ("Ma bible du ventre", éd. Leduc's) et au Dr Richard Béliveau ("Aliments anti-cancer", Flammarion)

 

 

Repost0
18 août 2019 7 18 /08 /août /2019 18:38

 

Repost0
10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 14:50

C'est illégal ! 

Après «  le coq, la marre aux grenouilles, le chant des cigales Les odeurs nauséabondes de la pile de fumier et le bruit des cloches …Et maintenant, ce sont les panneaux en provençal qui posent problème…

Et une petite polémique locale qui mérite bien de franchir les frontières départementales, histoire d’animer la torpeur estivale ! De quoi s’agit-il ? On dit que force doit être à la loi. Et il y a tant de zones de non-droit, dans ce pays… Alors, un président de conseil départemental, courageusement, a décidé de prendre le taureau par les cornes. Bon, on se calme : pas question de s’en prendre à ces coutumes récemment implantées en France (« récemment », cela veut dire moins d’un demi-siècle, dans un vieux pays comme le nôtre) sans qu’on n’ait demandé l’avis aux indigènes. Ça, on ne sait, on ne peut ou on ne veut pas faire.

Alors, quoi donc ? Roahzon, Hendaia, Strassburg, Aiacciu : vous avez peut-être croisé, sur votre route des vacances, ces noms aux entrées des villes de Rennes, Hendaye, Strasbourg et Ajaccio. Eh bien, il paraît que c’est illégal ! On vient d’exhumer un texte de 1967 – comme quoi l’archéologie administrative a de beaux restes, en France. On ? Ce n’est pas n’importe qui : c’est le conseil départemental de Vaucluse. France Bleu nous rapporte les faits. Les Taillades, commune de 2.000 habitants dans le Luberon. En début d’année, le maire reçoit un courrier du conseil départemental : « Les panneaux officiels, qui portent le nom de la ville, ne doivent avoir en dessous plus aucun autre panneau, que ce soit “village fleuri” ou l’indication qu’il y a des caméras dans la commune. »Or, depuis trois ans, la commune, comme beaucoup d’autres en Provence, avait fait installer des panneaux indiquant le nom du village en provençal : « Li Taiado ». Le texte de 1967 ? Il s’agit d’un arrêté du 24 novembre 1967 – un pensum d’environ 27.000 mots dont nous vous épargnerons la synthèse -, signé de Christian Fouchet, ministre de l’Intérieur, et de François Ortoli, ministre de l’Équipement et du Logement, arrêté qui s’appuie sur la loi du 3 juillet 1934 sur la signalisation routière. Comme quoi, une bonne loi est une loi qui ne se modifie pas tous les quatre matins… Mais nous nous éloignons de la route principale.

On vous épargnera la différence entre un panneau et un panonceau évoquée dans ce chef-d’œuvre de la littérature administrative française, différence qui doit être du même ordre que celle entre la cabane et le cabanon, mais, arguant de cet arrêté, il ne serait donc pas réglementaire d’installer un panneau en dessous de l’officiel sur les voies dépendant du département. Où est le problème ? Doubler le siglage réduirait la visibilité, paraît-il. Remarque rapportée par France Bleu Vaucluse : « Si cela avait lieu en Bretagne, au Pays basque ou en Corse, ce serait déjà la révolution. » ». Mais nous ne sommes pas en Bretagne, au Pays basque ou en Corse… Maurice Chabert, président du conseil départemental, s’est justifié, ces jours-ci, dans la presse quotidienne régionale, en parlant de quiproquo. « Il n’a jamais été question de supprimer ces panneaux. Il faut juste les déplacer à l’intérieur des communes, c’est tout. Depuis des années, nous nous battons pour défendre le paysage des communes en supprimant les panneaux publicitaires à l’entrée des communes… »

C’est pourquoi, au lieu d’avoir, dirons-nous, deux panneaux accolés – deux en un, en quelque sorte -, on verra s’ériger des successions de panneaux. Ça, c’est de la décision ! Qui ne passe pas comme une lettre à la poste. Ainsi, le maire de Pernes-les-Fontaines (Perno li Font), en Comtat Venaissin, a décidé de résister, déclarant qu’« il y a des problèmes bien plus importants à régler ». Pas faux. Et puis, on imagine que les agents du département n’ont rien d’autre à faire que de déplacer les panneaux. Ah si, peut-être : remplacer les panneaux 80 km/h…

Mais l’affaire n’en restera peut-être pas là, car en 2012, la cour d’appel administrative de Montpellier avait annulé une décision du tribunal administratif de 2010 enjoignant la commune de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) de retirer ses panneaux en occitan « Vilanòva de Magalona ».

 

Repost0
30 juillet 2019 2 30 /07 /juillet /2019 06:29

Rendez-vous en 2020

Après l'arrivée du Tour de France conclue sur la victoire finale d'Egan Bernal, Marc Madiot a lancé un sérieux avertissement à Ineos. Le manager général de la Groupama-FDJ prévient: Thibaut Pinot et son équipe seront là l'an prochains, pour affronter les "robots" Bernal ou Thomas. C'est évidemment un message envoyé à la concurrence. Mais on y verrait bien également un nouvel encouragement adressé à Thibaut Pinot, en très bonne posture pour succéder au dernier vainqueur français en date Bernard Hinault, contraint à l'abandon sur blessure dans les Alpes. Après l'arrivée de la dernière étape du Tour de France ce dimanche et la victoire finale d'Egan Bernal, Marc Madiot donne rendez-vous avec une certaine rage.

Repost0
19 juillet 2019 5 19 /07 /juillet /2019 14:56

Un chagrin d’amour peut nous briser le cœur

 

Le syndrome du cœur brisé est fatal dans 3,7% des cas. Cette maladie, découverte au Japon en 1990 et appelée Tako-Tsubo, provoque une paralysie temporaire du cœur. Sous l’effet d’une libération massive d’hormones du stress (catécholamines), le ventricule gauche cesse quasiment de se contracter et se ballonne. 90 % des victimes sont des femmes ménopausées, et les chocs émotionnels tels que la perte d’un proche ou une rupture amoureuse sont un facteur déclenchant dans près de un tiers des cas.

 

 

Des jumeaux peuvent avoir deux papas différents

Si une femme produit exceptionnellement deux ovocytes au cours d’un même cycle et qu’elle a ensuite des relations sexuelles rapprochées avec deux hommes différents dans un délai de 6 jours avant la fin de l’ovulation, qui dure 48h, chaque ovule peut alors être fécondé par un spermatozoïde d’un père différent. Ce cas de figure peut aussi se produire lorsque, malgré une grossesse en cours, la mère produit un nouvel ovocyte et que celui-ci est fécondé par un autre homme que le père du premier embryon.

 

Repost0
12 juin 2019 3 12 /06 /juin /2019 08:37

Michelin va commercialiser un pneu sans air et increvable

Le fabricant de pneumatiques Michelin, dont le siège est à Clermont-Ferrand, a présenté mardi 4 juin un prototype de pneu sans air. L'entreprise espère commercialiser ce pneu increvable dès 2024.

Bien que le siège de Michelin soit à Clermont-Ferrand, c'est au sommet de la mobilité "Movin’On" de Montréal que l'entreprise a choisi de présenter sa dernière innovation, mardi 4 juin : un pneu sans air, baptisé "Uptis".

Dans les faits, "Uptis" (pour "Unique Puncture-proof Tire System")  n'est pas réellement un pneu mais un ensemble qui inclut la roue et une structure qui vient supporter la bande de roulement. Celle-ci repose sur des éléments en forme de chevrons qui ne nécessitent pas de "gonfler" le pneu. 

Un intérêt pratique et environnemental

Sans air, plus besoin de contrôler la pression des pneus, de se soucier des crevaisons ou des coupures, ce qui réduira selon le manufacturier le temps de maintenance, un gain de temps précieux pour les flottes importantes. Michelin met également en avant les bénéfices environnementaux. Selon l'entreprise, environ 20 % des pneus jetés chaque année dans le monde le sont à cause d'une crevaison où d'une mauvaise utilisation (sous ou sur-gonflage). Le pneu sans air élimine ce problème. Plus besoin non plus d'embarquer une roue de secours ou un cric.

10 ans de recherche, 50 brevets

Uptis n'est pas le premier pneu sans air dévoilé par Michelin puisque le "Tweel" est commercialisé depuis 2014, mais uniquement pour des véhicules de chantier ou agricoles évoluant à basse vitesse. Uptis pourra lui équiper les véhicules de tourisme et rouler à grande vitesse, ce qui est permis par de nouveaux matériaux composites innovants à base de résine et de fibre de verre. Selon Michelin, ce produit est le résultat de plus de 10 ans de recherche, avec 50 brevets déposés.

Avec Uptis, Michelin se rapproche peu à peu de son concept "Vision", dévoilé en 2017. Mais contrairement à ce dernier, qui était plutôt un démonstrateur de laboratoire, Uptis devrait arriver sur les roues des voitures particulières dans un horizon pas si lointain. Le manufacturier clermontois s'est associé avec General Motors pour rendre ce produit disponible sur le marché en 2024.

 

Repost0
17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 06:25

Pour les utilisateurs d'informatique , vous avez tous entendu parler ' il s'agit d'un " bug " lorsqu’une panne  intervient dans le déroulement  de l'utilisation de celui-ci ...mais savez-vous d'ou vient ce mot " bug"

Du mot anglais qui signifie “insecte”. La légende date au 9 septembre 1947 – à 15h45 précisément – le premier bug de l’histoire informatique : un papillon de nuit se serait bloqué dans le calculateur Mark II de l’université Harvard aux Etats-Unis.  L’informaticienne Grace Hopper, quand elle l’a retrouvé, l’a scotché dans son carnet de bord.

L’histoire a retenu cette anecdote mais l’on trouve déjà mention de “bug” dans les notes de l’inventeur Thomas Edison et le terme était vraisemblablement déjà utilisé depuis plusieurs années, comme l’indique le Carnet scientifique de Mathieu Vidard. L’animateur de La tête au carréa publié en octobre 2016 un recueil de brèves astronomiques, zoologiques, psychologiques, linguistique, etc, qui ravira les curieux avides d’infos essentielles ou anecdotiques, prosaïques et poétiques. Où l’on apprend, en vrac, que la maladie d’Alzheimer n’efface pas les souvenirs mais les rend inaccessibles, que l’un des anagrammes de la vitesse de la lumière est “limite les rêves au-delà” (Léonard de Vinci : « le don divin créa », l’accélérateur de particules : « éclipsera l’éclat du créateur, etc, on ne s’en lasse pas). Qu’une araignée porte le nom de David Bowie, une abeille celui de Noam Chomsky et une mite celui du Dalaï Lama? Qu’en 2 secondes, 3,3 kg de dentifrice sont gaspillés dans le monde car il en reste en moyenne 4% lorsque l’on en jette un tube?

Dans le livre des records des insectes, l’on apprend que l’éphémère Dolania Americana se reproduit en 5 minutes, le temps qui sépare la fécondation de la femelle et la ponte des oeufs. Entre l’incroyable histoire de la méduse immortelle, les raids de pillage des fourmis esclavagistes, l’on découvre que 116 tablettes de chocolat peuvent représenter une dose létale pour un homme de 70 kilos et que toute l’humanité réunie pèse… 287 millions de tonnes, soit 5400 Titanic.Vous découvrirez également l’angle idéal pour s’affaler dans votre canapé, le poids record du scarabée goliath, le plus lourd des insectes, le calendrier des futures éclipses et l’alphabet dactylologique en langue des signes français. Savoureux!

 

 

 

Repost0
13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 14:10
Un manque de savoir & de vouloir bien vivre.............

Voilà maintenant qu'après les chiens qui aboient, les cloches qui sonnes, (celles des clochers mais aussi celles des troupeaux de bovins s'alimentant dans leurs prairies ! ) le chant du coq le matin ,ect.... ces mêmes personnes ne supportes pas le chant des cigales lorsqu'ils descendent  dans le sud de la France en vacance ! le comble ...ils vont même jusqu'à demander si  les arboriculteurs ont employé des pesticides et insecticides , ces propos authentiques sortent d' un témoignage d'un Maire d'une petite commune du Var ( Beausset) , je pense que ces gens là Monsieur ...ne doivent pas avoir une très grande culture , car il est bon de leur rappeler que dans la Grèce antique , les cigales étaient le symbole de la musique, de l’art, de la création. Elles sont depuis longtemps l'emblème par excellence de la Provence, elles font partie des paysages du sud, elles scandent de leur murmure les journées chaudes de l'été... Divines enchanteresses, elles se cachent dans les arbres, discrètes, secrètes...Et seules leurs voix sont perceptibles, si douces, si harmonieuses. Elles semblent se répondre d'un arbre à un autre, formant un concert inextinguible au coeur de l'été...Les cigales sont un des charmes de la Provence... elles accompagnent les chaleurs intenses du midi, elles nous ensorcellent de leur musique douce comme le miel. Amoureuses des pins, elles nous invitent à des bonheurs simples...Cigale ! Quel nom évocateur ! En le prononçant, on entend ce doux murmure de l'été...Jolie cigale aux ailes translucides, aux teintes ambrées !

Des touristes venus du nord osent se plaindre de ton chant ! ? C'est une hérésie...Les cigales sont indissociables de la Provence : ceux qui ne veulent pas les entendre sont priés d'aller voir ailleurs...Oui, les cigales chantent une mélodie, elles ne font pas du "bruit", mais une musique si douce qu'elles nous bercent de leurs voix...Et les touristes qui arrivent dans le sud, comme en terrain conquis, doivent s'accommoder de leur présence...Ces insectes sont menacés par les pesticides, par la pollution, il ne faudrait pas que les touristes représentent aussi un danger pour leur survie. Et puis, où est le plaisir de voyager, si l'on n'accepte pas les particularités du pays que l'on découvre ? Où est le plaisir du voyage, si on refuse ce qui est nouveau et différent ? Souvenons-nous de ce que disait Montaigne à ce sujet : "La diversité des façons d'une nation à autre ne me touche que par le plaisir de la variété. "Montaigne était curieux des usages et des particularités des pays qu'il traversait...Une curiosité qui manque à ces touristes qui ne savent pas apprécier la diversité du monde...et la paix de l'esprit dans le savoir vivre de nos campagnes ..........

 

Repost0
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 05:22

Pourquoi dit-on « À tire-larigot » ?

Cette expression, relevée dès le XVIe siècle chez Rabelais, s’appliquait autrefois uniquement à la consommation de vin. Mais son explication est complexe et son origine controversée.

En grande quantité

On sait que « à tire » signifiait à l’époque « rapidement » ou « sans s’arrêter », comme dans l’expression « à tire-d’aile ». Quant au « larigot », il s’agissait d’une flûte. Certains ont alors affirmé que les flûtistes, qui usent beaucoup de salive, étaient réputés pour leur amour immodéré de la boisson.

D’autres pensent plus simplement qu’il s’agit d’une simple comparaison entre la bouteille d’où l’on tire le vin et la flûte d’où l’on tire des sons.

D’où vient l’expression « la fin des haricots » ?

Le haricot blanc arrive en France en 1553, introduit à la cour par Catherine de Médicis. Mais on lui préfère encore les fèves, consommées depuis des siècles. En revanche, il est prisé par les marins qui embarquent de grandes quantités de cette légumineuse qui se conserve très bien. Tellement bien que c’est le dernier aliment que l’on consomme lorsqu’il ne reste rien d’autre à bord.

Quand la famine guette

Du coup, quand arrive la fin des haricots, c’est que la famine guette. Au XXe siècle, l’expression change de sens et fait référence aux jeux de cartes au cours desquels on mise des haricots en guise de pièces de monnaie, faute de mieux. L’idée reste la même : quand il ne reste plus que les haricots, ça sent le roussi !

 

Repost0
24 septembre 2018 1 24 /09 /septembre /2018 06:33

 

L'Automne...........

 

"Mais pourquoi tombe-t-il cette année le 23 septembre et non le 21 ?"

Hier c'était le dernier jour de d'été, avec l'arrivée de l'automne  du moins sur le calendrier

Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3 h 54, nous basculerons officiellement dans l’automne. Du moins sur le calendrier. Mais pourquoi le 23 et non le 21? Voici lexplication.

Si la journée de vendredi 21 septembre avait des airs d’automne, nous étions en fait toujours en été puisque cette année, l’automne tombe le 23 septembre (à 3h 54 exactement). Mais pourquoi le 23 alors que dans l’imaginaire collectif l’automne arrive le 21 septembre? Voici lexplication.

Le jour et la nuit

Si d’un point de vue météorologique l’automne (dans l’hémisphère nord) débute le 1er septembre et se termine le 30 novembre, d’un point de vue calendaire il démarre le jour de l’équinoxe d’automne, soit la date à laquelle le Soleil se trouve exactement à la verticale de l’Équateur et que le jour et la nuit ont exactement la même durée.

Dès le lendemain, les nuits vont commencer à durer plus longtemps que les jours, et ce jusqu’à l’équinoxe de printemps, à partir de laquelle le phénomène inverse va commencer. Le phénomène semble à première vue mécanique et bien rodé. Mais…

Des imperfections

Il y a deux imperfections dans le système. La première : l’axe de rotation de la Terre n’est pas parfaitement circulaire et décrit un cône tous les 26 000 ans (voir la vidéo ci-dessous), ce qui influe sur la durée des saisons.

La deuxième imperfection est humaine et concerne notre calendrier. La Terre fait sa révolution autour du Soleil non pas en 365 mais en 365,2422 jours (soit 365 jours 5h48min et 45s). Pour que l’automne tombe toujours à la même date, il faudrait que notre calendrier colle parfaitement. Or, pour se caler sur l’année astronomique, notre calendrier prévoit des années de 365 jours et certaines de 366 jours (bissextiles, comme 2016). 

21, 22, 23 ou 24

Cela explique pourquoi l’équinoxe d’automne ne tombe pas toujours à la même date. En réalité, l’équinoxe de septembre peut avoir lieu le 21, le 22, le 23 ou même le 24 septembre. D’ailleurs, depuis le début du 21e siècle, il ne s’est jamais produit un 21 septembre. Et cela n’arrivera pas avant 2092…

Il en va de même pour le printemps, qui peut tomber le 19, le 20 ou le 21 mars. Cela fait d’ailleurs 10 ans que l’équinoxe de printemps se produit un 20 mars. Et il en sera ainsi jusqu’en 2102 (sauf en 2044). 

 

A l'occasion de son arrivée.....pour fêter l'événement ." Un petit poème de ma coupine....." Danièle Labranche "

Il est de retour.........................

Senteurs d'Automne,

Automne qui venez repeindre la nature
Une nouvelle fois, vos teintes sublimées
Tendront à égayer, semblables à des peintures
Ors et verts mélangés à quelques mordorés,
Myriade de couleurs qui nous font oublier,
Nudité effarante des arbres squelettiques,
Effeuillés par le vent qui les fait balancer.

Bien vite est capturé le soleil rougissant,
Emporté promptement par un flot de nuages,
Annonciateurs de pluie, d'orages rugissants,
Un point final donné à l'été et ses plages,
Tandis que la douceur revient un bref instant,
Et qu'un été indien fait vibrer les corps sages.

Les matins rougeoyants au sortir du sommeil,
Auront par habitude d'être un nouveau décor,
Invitant les témoins de la beauté du ciel,
D'encore plus admirer ces couleurs en accord.
Et il n'est de regard qui soit émerveillé,
Une telle splendeur autorise à rêver,
Rayonnante clarté d'un automne installé.

Mais il faudra hélas songer à ces jours proches
Y laisser feuilles mortes s'écraser sous nos pas,
Sentir que peu à peu un long hiver approche,
Terrant dans les foyers, l'homme transi de froid,
Et dans la cheminée le feu qui étincelle,
Rougira les sarments, réchauffera nos doigts,
Endormant nos esprits qui déjà s'ensommeillent.

Poète installé au plus près des chenets,
Ouvrira son cahier où repose sa Muse,
Emporté par les mots qu'elle vient lui dicter,
Sous sa plume dansante qui sous ses doigts s'amuse,
Il nous emportera dans un monde éthéré,
Et comme il sait le faire, il nous fera rêver !

© Danièle Labranche

Repost0