Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 07:03

Une affaire plutôt rocambolesque............

Un cercueil trop grand, un caveau trop petit : linvraisemblable mésaventure dune famille près de Nancy

 

Une femme, décédée à 98 ans, ne peut pas être enterrée en raison de problèmes liés aux tailles respectives du cercueil et du caveau. Depuis un mois, la famille tente sans succès de trouver une solution.

La situation que vit, depuis un mois, la famille Cecchin est pour le moins rocambolesque : "Même dans les films, on ne voit pas des choses comme ça", confie Florence, membre de cette famille, au quotidien l’Est républicain.

Lors de l’enterrement de sa grand-mère Renée, morte à 98 ans, le 18 février dernier à Champigneulles, dans la banlieue de Nancy, les employés des pompes funèbres "n’ont pas réussi à faire rentrer le cercueil" dans le caveau : "Ils ont tout essayé. Ils l’ont penché dans tous les sens. Vers l’avant. Vers l’arrière. Mais cela n’est jamais passé", déplore-t-elle.

Un Caveau "pas aux normes"

L’explication est simple : le cercueil est trop grand d’une dizaine de centimètres. Le cercueil fait 1,87 mètre alors que la défunte ne mesurait qu’1,55 mètre… Ce "cercueil est le plus petit de notre gamme", a répondu un responsable de la marbrerie chargée de l’inhumation, Est Monuments, face aux interrogations des proches.

Selon lui, c’est le caveau qui "n’est malheureusement pas aux normes". Ceux-ci font habituellement un minimum "de 2,05 mètres", alors que celui de la famille Cecchin fait "autour d’1,80 mètre".

Impossible de rouvrir le cercueil

Face à cette situation inextricable, un responsable a proposé une crémation au père de Florence Cecchin, mais "ce n’était pas ce que voulait ma grand-mère", assure-t-elle à l’Est Républicain. La solution évidente serait donc de transférer le corps dans le cercueil plus petit d’une autre entreprise. Problème : c’est légalement impossible, la loi interdisant la réouverture d’un cercueil fermé avant un délai de 5 ans. 

Des dérogations ont été demandées à toutes les autorités compétentes mais en l’absence d’une "raison exceptionnelle", toutes ont refusé… La mairie a seulement proposé d’agrandir le caveau, une hypothèse inenvisageable car elle ferait courir le risque que "tout s’écroule". Résultat : le cercueil a été installé dans une tombe provisoire et c’est désormais à l’assurance de trouver une solution.

Peut-on en rire

C'est l'histoire d'un poil. Avant, il était bien.

Maintenant, il est pubien.

 

 

Bonne journée

Partager cet article

Repost0

commentaires