Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 07:17

 

 

  L'enquete de la semaine. sf.Hebdo...

 

 

 

 

Un "bonheur" socialiste compliqué

"Ou une "minorité idéologique" à la prise avec le "spleen" du pouvoir absolu ..."

 

congres.jpg

 

Il semblerait qu'à Toulouse, au congrès du PS, ce n'est pas la grande joie : il y a de l'inquiétude et du "blues" dans l'air. Pourtant la victoire remonte à six mois seulement et le pouvoir est total, absolu et sans partage !.

 

 

Au premier jour du congrès : la salle plénière est clairsemée et Harlem s'est fait Désirer ! pour ne pas arriver dans une ambiance trop fraiche et devant des banquettes vides. Mais que se passe-t-il donc, pourquoi une telle morosité ? Le Sénat est socialiste, l'Assemblée Nationale est socialiste, 20 régions sur 21 sont socialistes ... Je passe sur les départements et les grandes métropoles. Le moral serait-il à zéro parce qu'il manque une région à l'appel, ou Bordeaux et Marseille ? Que faudra-t-il donner au PS pour qu'il puisse exprimer sa joie et surtout une politique telle que la rêve ses militants ?

 

Peut-être attend-il un monde qui pense comme lui, qui réagisse comme lui. Peut-être voudrait-il que les faits se plient à son rêve : ré enchanter le rêve, c'était peut-être ça ? Il risque d'attendre longtemps et les militants avec lui

Peut-être s'agit-il simplement du désenchantement de constater les reculs sur le droit de vote des étrangers non communautaires par exemple, pourtant bienvenu : « Il faut tenir", avertit le secrétaire fédéral de la Sarthe. Si nous échouons sur cette question au Parlement, ce n'est pas grave. Porter cette promesse ne peut que nous honorer. »

 

Dans Les Échos, le patron des sénateurs PS, François Rebsamen, conseille à son ami François Hollande de se rendre régulièrement en province, pour garder le contact avec les Français et les élus de la majorité. c g sartheL'entretien que le Maire de Dijon accorde aux Echos est très révélateur d'un certain désenchantement et il pose très bien le problème quand il déclare :

"Le PS doit engager une véritable reconquête idéologique. La gauche a remporté une victoire électorale, grâce à son unité et au talent de François Hollande mais elle est minoritaire idéologiquement. La droitisation de la société est une réalité qui s'accélère. Face au vent de nationalisme et d'extrémisme qui monte en Europe et gagne notre pays, le PS, avec son nouveau premier secrétaire, doit mener cette bataille idéologique." Il évoque l'Europe, oubliant les EU ou pourtant "Mythe" Romney peut gagner. Avec ces quelques mots tout est dit.

Pour autant le paradoxe d'une concentration de tous les pouvoirs dans les mains d'une "minorité idéologique" devient préoccupant. Rebsamen ne se rend pas compte de l'énormité qu'il assène ! L'évidence de ce paradoxe montre bien qu'une véritable "recomposition politique" est nécessaire dans notre pays. Que l'expression "partisane" actuellement de mise ne correspond plus à des réalités idéologiques, à des systèmes de pensée cohérents.

La droite avec la création de l'UDI et sans doute la prochaine résorption de l'avatar UMP, grand "machin" sans âme, bénéficiant par ailleurs d'une cure salutaire d'opposition, semble s'engager dans la voie d'une recomposition attendue. La gauche, étant au pouvoir "absolu", aura plus de difficultés à effectuer ces ajustements. La cause du "spleen" est aussi en partie contenue dans cette frustration ressentie par les militants : ils ne vivent pas ce qu'ils ont rêvé. Les "victoires électorales" ne suffisent pas au bonheur. Ils ont besoin aussi des satisfactions de l'esprit. Ils en sont privés actuellement et ça les rend tristes. Un spleen somme toute rassurant sur le plan intellectuel mais un spleen programmé avec la victoire de Hollande

 

Partager cet article

Repost0

commentaires