Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 09:56

 r 007

 

 

Après les bals et les discothèques, où trouve-t-on l'amour aujourd'hui ?

 

 


Les démographes Michel Bozon et Wilfried Rault se sont intéressés à l’évolution des lieux de rencontres amoureuses et sexuelles des français dans une étude publiée par l’Ined jeudi.(25/01/2013) 

Ils ont ainsi découvert que "les rencontres dans le cadre familial ou le voisinage se font de moins en moins, au profit des lieux de sociabilité horizontale, c'est-à-dire entre pairs". Autrement dit, les soirées entre amis ou entre collègues sont les lieux de rencontre numéro un pour trouver un conjoint. Un constat qui n'est cependant pas valable en ce qui concerne le premier partenaire sexuel. En effet, près de 39 % des hommes et 25 % des femmes déclarent l’avoir rencontré durant leurs études.
 

Le bal, c'est fini

Contre toute attente, Internet n’a pas vraiment la cote puisque seulement 1% des18-24 ans, qui disent s'être déjà connectés à un site de rencontres, y ont rencontré leur premier conjoint ou leur premier partenaire sexuel. Et si aujourd’hui l'on prend bien soin de distinguer premier partenaire sexuel et premier conjoint, ce n’était  le cas il y a 50 ans. En tout cas pas pour les femmes. "Au début des années soixante, le mariage constituait le seul mode d'entrée légitime dans le couple et la famille et, pour les femmes, dans la sexualité", rappellent les deux démographes. “Jusqu’à 25% des couples se formaient dans les bals” nous apprennent- ils, “c’était le parcours le plus fréquent”.

Mais s’il y a une constante à travers les années, c’est "l'homogamie, affirment- ils, c'est-à-dire la tendance à vivre en couple avec une personne socialement proche: les personnes qui se ressemblent socialement fréquentent souvent les mêmes lieux. Le proverbe ne dit-il d'ailleurs pas: "qui se ressemble, s'assemble" ?

 

En parallèle ne soyons pas très étonné de voir en ce moment des centaines de milliers de personnes défiler dans la rue pour soutenir ou tenter de  faire abroger le futur texte de loi sur "le Mariage pour tous"

 

Partager cet article

Repost0

commentaires