Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 07:01

 

 

  Le Billet Du Dimanche .Logo.bon

 

 

 

 

 

Alerte rouge sur la sur-rémunération

 

 

 

alerte-rouge.png

 

 

Juste après avoir ouvert son journal télévisé de 20 heures mardi sur les chiffres du chômage, France 2 a diffusé un reportage mettant en exergue les avantages versés aux fonctionnaires outre-mer. Le ton employé dénonce clairement les inégalités entre habitants d’une même collectivité du fait de l’existence de ce dispositif. Il insiste également sur le contexte de crise, et la nécessité de faire des économies.

 

Son titre est clair :

 

 

 

 

"Nouvelle-Calédonie : paradis… des fonctionnaires".

 

 

 

 

« Ses plages, ses cocotiers et ses fonctionnaires »

Il commence ainsi : « A 24 heures d’avion de Paris, la Nouvelle-Calédonie, un petit bout de France dans le Pacifique avec ses plages, ses cocotiers et ses fonctionnaires » .

Les deux envoyés spéciaux de France 2 donnent la parole à un professeur de Bâtiment récemment arrivé de France. Il dit gagner 3.500 euros par mois au lieu de 2.000 euros, voire 2.200 avec des heures supplémentaires : « Cela fait 80% de salaire en plus » . Vient ensuite la liste des autres avantages : prime de déménagement, aide au logement plafonnée à un tiers du loyer, prime d’éloignement de 26.000 euros pour deux années de service… « vu de métropole, cela fait envie », commente la journaliste.

Elle égrène quelques exemples de sur-rémunération : +40% aux Antilles, +84% à Tahiti et triplement du salaire à Saint-Pierre et Miquelon. Le coût de ces sur-rémunérations représente 1,3 milliard pour l’État en 2008, dit-elle.

La seconde partie du reportage commence ainsi : « Loin de l’Outre-mer, Paris et la crise » et de poser en substance la question : « Alors que l’État cherche à renflouer ses caisses, doit-on supprimer ces avantages ? » .

« Plus de raison à cette sur-rémunération »

Marc Laffineur(député élu de la 7ième circonscription du Maine-et Loire) souligne que ces primes datent de l’époque où il fallait des semaines de bateau pour aller de France à ces territoires, et où il n’y avait pas les mêmes services publics. « Maintenant on y va en quelques heures, il n’y a plus de raison à cette sur-rémunération » .

La parole est donnée à un membre de la Fédération des fonctionnaires de Nouvelle-Calédonie, qui indique que la sur-rémunération permet de compenser la perte de pouvoir d’achat due à la cherté de la vie. « Une indexation supérieure à l’écart de prix » , tempère aussitôt la journaliste, avant de donner le point de vue d’un fonctionnaire favorable à la suppression de la sur-rémunération : « Des fonctionnaires nombreux et bien payés. Notre économie est artificiellement surévaluée. Nous avons le plus fort taux au monde d’inégalités sociales » .

« Arrêter la pompe à fric »

Pour sa part, un professeur d’Économie en poste en Nouvelle-Calédonie note que si l’on peut soutenir artificiellement une économie par des sursalaires ou des emprunts, se pose la question de savoir qui paiera plus tard. Ce sera toujours le contribuable, les générations futures. « À un moment, il faut arrêter la pompe à fric » . Au bout de 4 minutes, le reportage se termine pour dire que depuis Giscard qui avait réduit la sur-rémunération, « personne n’a voulu faire de vague » . Mardi, des millions de Français ont pu prendre connaissance des inégalités dans l’Outre-mer, et de l’existence d’uneligne de crédit de 1,3 milliard d’euros pour payer les sur-rémunérations. Le débat n’est plus seulement ici, il s’est déplacé dans un pays de plus de 60 millions d’habitants confronté à des mesures d’austérité sans précédent depuis des décennies.

Manuel Marchal

Juste après le chômage, la sur-rémunération

Ce n’est pas la première fois que Marc Laffineur remet en cause les avantages des fonctionnaires outre-mer. Mais c’est la première fois qu’un reportage allant dans le sens de cette thèse est diffusé en début de journal, juste après la présentation des derniers chiffres du chômage. Comment expliquer ce choix éditorial du service public ?

 

 

Peut-être pour démontrer que si l’on veut faire des économies de Budget (fonctionnaires), il y a des possibilités …………et ceci est un exemple parmi tant d’autres, si l’on veut gratter de l’oseille la source n’est pas si profonde que cela ! Mais tout est affaire de volonté….

 

À suivre………….

Papy.................

Partager cet article

Repost0

commentaires