Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 07:00

 

 le chef

 

 

" L'évolution ou comment se taper sur la figure "

 

le-poing.jpg

"Le Poing", oeuvre du sculpteur César installée sur la place d'armes du lycée militaire de Saint-Cyr -

 

A l'époque lointaine où nos ancêtres ont cessé de se balancer aux branches et commencé à marcher droit, la forme de leurs mains a changé.

Et si elle a évolué, ce n’est pas seulement pour pouvoir manier des outils primitifs, mais aussi pour mieux se taper sur la figure, soutient un scientifique américain de l’université d’Utah cité par la revue New Scientist. 

Comparé au chimpanzé, l’homme a une paume et des doigts courts et un pouce plus long, flexible et robuste.

Le fait de pouvoir former un poing en rabattant notre pouce permet de frapper beaucoup plus fort qu’avec les pouces à l’extérieur, tout en protégeant la main, montre l’étude publiée dans The Journal of Experimental Biology.

Les mâles qui pouvaient cogner plus dur sans se blesser "étaient davantage capables de se battre et donc plus susceptibles de se reproduire", explique David Carrier.

 

Le direct du droit ? Un bel avantage évolutif !

 


Partager cet article

Repost0

commentaires