Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

3 septembre 2020 4 03 /09 /septembre /2020 06:09

Avec nos amis les microbes

Au moment où le coronavirus s’est invité cruellement dans nos vies, c’est peut-être le moment de s’interroger sur les précautions, parfois exagérées, dont nous nous entourons, à coup de gel hydro alcoolique et de masques, dont l’efficacité est mise en doute par de nombreux scientifiques.

Il y a des années, j’avais rencontré un drôle de marginal, artiste révolté, qui vivait chichement dans une sorte d’abris de toiles, de tôles et de carton, et qui m'avait invité avec quelques amis à « boire un dernier verre », dans sa « maison d’infortune »...

Il faisait la cuisine sur un bruleur à alcool, et n’hésitait pas à réchauffer le contenu d’une boite de conserve, peu ragoutant, il faut l’avouer, dans cette boite rouillée.

On l’a compris, l’hygiène n’était pas sa préoccupation première...et il était pourtant en très bonne santé...

Suite à une blessure, il dut faire un séjour à l’hôpital et tomba malade de la nourriture trop aseptisée qu’on lui avait proposée.

Inutile de dire qu’il quitta l’hôpital au plus vite.

Cette petite anecdote pour vous présenter un homme aussi original, qui parcourt le monde pour y proposer des conférences sur le danger qu’il y aurait à se protéger de toutes les bactéries lesquelles seraient un danger pour nos vies.

Il s’appelle George Carlin, et devant un auditoire surpris, il assène en quelques minutes des évidences.

Extrait de l’une de ses conférences : « nous avons aujourd’hui une population complètement névrosée, obsédée par la sécurité, (...) la propreté, l’hygiène et les microbes (...) d’où vient cette peur des microbes ? (...) alors tout le monde s’affole, on astique, on vaporise, on surcuit la bouffe, on se lave constamment les mains pour tenter d’éviter les microbes. C’est ridicule et ça devient stupide.

En prison, avant de vous faire l’injection mortelle, ils vous nettoient le bras avec de l’alcool ! Ils veulent pas que vous tombiez malade ! On peut les comprendre, ils voudraient pas qu’un type aille en enfer tout en étant malade (...).

Ils cuisinent tout à mort parce que les gens ont peur de l’empoisonnement. (...) Vous savez combien de gens meurent d’empoisonnement chaque année ? 9000... c’est tout ! C’est un risque mineur (...) pourquoi croyez-vous que vous avez un système immunitaire ? C’est pour tuer les microbes, mais il faut s’entrainer. Il faut des microbes pour s’entrainer.

Si vous tuez tous les microbes autour de vous, alors quand des microbes arriveront, vous ne serez pas prêts.

Que ferez-vous quand un super virus transformera vos organes en merde liquide ?

Vous allez tomber malade, et vous allez mourir, parce que vous et votre système immunitaire est faible !

Je vais vous raconter une histoire vraie sur l’immunisation :

Quand j’étais gosse, dans les années 40, on nageait dans l’Hudson, rivière qui était remplie de merde, on nageait dans la merde des égouts...pour se détendre !

En ces temps-là, on craignait la polio... des milliers d’enfants en mouraient chaque année (...) dans mon quartier, personne n’a jamais eu la polio, personne, jamais. Pourquoi ? Parce qu’on nageait dans la merde !

Ça a endurci nos systèmes immunitaires. La polio n’avait aucune chance, on était blindé de merde !

Donc personnellement, je ne prends aucune précaution.

Je ne m’éloigne pas des gens qui toussent, je n’essuie pas le téléphone. Et quand de la bouffe tombe par terre, je ramasse et je mange !  et vous savez, malgré ce soi-disant dangereux comportement, je tombe jamais malade. J’attrape pas le rhume, j’ai pas de migraines, j’ai pas de maux de ventre, parce que j’ai un bon système immunitaire bien fort, et ça demande de la pratique. (...) je ne lave pas mes mains chaque fois que je vais aux toilettes, ok ? Vous n’avez pas besoin d’une douche par jour...c’est exagéré, à moins que vous suiez comme un porc, ou à moins que vous entriez en contact avec des saletés chaque jour... ». 

Pour apporter de l’eau à son moulin, il faut ajouter que des scientifiques américains soignent maintenant ceux dont la flore intestinale a été abimée, (suite souvent à l’abus d’antibiotiques), ceci grâce à des excréments humains, après leur avoir fait subir un traitement, afin qu’ils puissent être ingérés par le patient sous forme de gélules.

Ces gélules régénèrent la flore intestinale, et guérissent le patient dans 90% des cas, ainsi que je l’avais publié dans un article ancien.

En effet, on ne dira jamais assez le danger que peuvent représenter les antibiotiques, lorsqu’on n’en abuse, ce qui avait donné naissance au slogan : « les antibiotiques, c’est pas automatique ». lien

Cette petite anecdote pour vous présenter un homme aussi original, qui parcourt le monde pour y proposer des conférences sur le danger qu’il y aurait à se protéger de toutes les bactéries lesquelles seraient un danger pour nos vies.

Il s’appelle George Carlin, et devant un auditoire surpris, il assène en quelques minutes des évidences.

Extrait de l’une de ses conférences : « nous avons aujourd’hui une population complètement névrosée, obsédée par la sécurité, (...) la propreté, l’hygiène et les microbes (...) d’où vient cette peur des microbes ? (...) alors tout le monde s’affole, on astique, on vaporise, on surcuit la bouffe, on se lave constamment les mains pour tenter d’éviter les microbes. C’est ridicule et ça devient stupide.

En prison, avant de vous faire l’injection mortelle, ils vous nettoient le bras avec de l’alcool ! Ils veulent pas que vous tombiez malade ! On peut les comprendre, ils voudraient pas qu’un type aille en enfer tout en étant malade (...).

Ils cuisinent tout à mort parce que les gens ont peur de l’empoisonnement. (...) Vous savez combien de gens meurent d’empoisonnement chaque année ? 9000... c’est tout ! C’est un risque mineur (...) pourquoi croyez-vous que vous avez un système immunitaire ? C’est pour tuer les microbes, mais il faut s’entrainer. Il faut des microbes pour s’entrainer.

Si vous tuez tous les microbes autour de vous, alors quand des microbes arriveront, vous ne serez pas prêts.

Que ferez-vous quand un super virus transformera vos organes en merde liquide ?

Vous allez tomber malade, et vous allez mourir, parce que vous et votre système immunitaire est faible !

Je vais vous raconter une histoire vraie sur l’immunisation :

Quand j’étais gosse, dans les années 40, on nageait dans l’Hudson, rivière qui était remplie de merde, on nageait dans la merde des égouts...pour se détendre !

En ces temps-là, on craignait la polio... des milliers d’enfants en mouraient chaque année (...) dans mon quartier, personne n’a jamais eu la polio, personne, jamais. Pourquoi ? Parce qu’on nageait dans la merde !

Ça a endurci nos systèmes immunitaires. La polio n’avait aucune chance, on était blindé de merde !

Donc personnellement, je ne prends aucune précaution.

Je ne m’éloigne pas des gens qui toussent, je n’essuie pas le téléphone. Et quand de la bouffe tombe par terre, je ramasse et je mange ! (...) et vous savez, malgré ce soi-disant dangereux comportement, je tombe jamais malade. J’attrape pas le rhume, j’ai pas de migraines, j’ai pas de maux de ventre, parce que j’ai un bon système immunitaire bien fort, et ça demande de la pratique. (...) je ne lave pas mes mains chaque fois que je vais aux toilettes, ok ? Vous n’avez pas besoin d’une douche par jour...c’est exagéré, à moins que vous suiez comme un porc, ou à moins que vous entriez en contact avec des saletés chaque jour... ».  

Pour apporter de l’eau à son moulin, il faut ajouter que des scientifiques américains soignent maintenant ceux dont la flore intestinale a été abimée, (suite souvent à l’abus d’antibiotiques), ceci grâce à des excréments humains, après leur avoir fait subir un traitement, afin qu’ils puissent être ingérés par le patient sous forme de gélules.

Ces gélules régénèrent la flore intestinale, et guérissent le patient dans 90% des cas, ainsi que je l’avais publié dans un article ancien.

En effet, on ne dira jamais assez le danger que peuvent représenter les antibiotiques, lorsqu’on n’en abuse, ce qui avait donné naissance au slogan : « les antibiotiques, c’est pas automatique ». 

Quant à la récente décision de ce gouvernement d’imposer le masque à tout le monde, dans « le monde clos », elle interroge pas mal de monde, d’autant que l’efficacité des dits masques reste à prouver, et qu’ils peuvent à l’occasion représenter un danger potentiel, puisque celui qui en porte, respire le gaz carbonique qu’il tente de rejeter, ainsi que l’affirme le Dr Russel Blaylock, évoquant « le danger mortel des masques ». lien

C’est aussi ce qu’écrivent Frédéric Gouaillard, et Aurélie Sipos, s’exprimant dans les colonnes du « Parisien », signalant des étourdissements, des vertiges, provoqués par le port du masque.

Un guichetier de la Poste, du 13ème arrondissement de Paris, témoigne : « c’est insupportable. On a chaud, on a du mal à respirer, et parfois mal à la tête. Tout ça pendant 7h45 d’affilée  ».

Ainsi on a appris que 2 adolescents chinois de 14 ans étaient morts en cours de sport parce qu’ils portaient un masque, le CO2 accumulé dans leurs poumons avait déclenché un malaise, qui finalement avait provoqué leur mort.

C’est aussi l’occasion de se pencher sur la pensée du philosophe Raphaël Enthoven.

S’il ne croit pas à la possibilité en France du retour d’un tyran, il pense que les libertés que nous défendons jalousement sont « rongées de l’intérieur, soit par la désertion de l’espace public, soit pas l’érection du convenable en norme implicite, soit par tous les artifices incitatifs dont l’omniprésence repose sur la découverte que l’homme démocratique veut bien obéir...à condition de ne pas recevoir d’ordre, et qui transforment les individus en moutons qui s’ignorent  ».

Il évoque ainsi cette « liberté menacée par une loi qui fait la morale »... et s’il accepte l’idée d’interdire la consommation de cigarettes dans une salle close, laquelle est une mesure de santé publique, il affirme qu’interdire de fumer dans un espace ouvert est « un déni de liberté, et ce au nom du bien  ».

Et pour revenir au thème de l’article, il insiste sur le fait que « rien n’est plus dangereux que l’hygiénisme sécuritaire ».

Comme dit mon vieil ami africain : « petit à petit, le coton devient pagne ».

Le dessin illustrant l’article vient de clap santé

 

Partager cet article

Repost0

commentaires