Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 15:33

Peut-on faire cohabiter un chat et un chien ?

De nombreux exemples et histoires prouvent que c’est tout à fait possible. Même si on ne peut pas forcer 2 êtres à s’aimer, il existe des solutions pour une cohabitation pacifique entre eux.

Dans l’inconscient populaire, les chiens et les chats ne sont pas faits pour s’entendre. La nature même de chacun de ces animaux fait d’ailleurs qu’ils sont incompatibles à plus d’un égard. Pourtant, il y a des exceptions, des familles au sein desquelles canidés et félins cohabitent le plus normalement du monde, ou encore de touchantes histoires de chiens et de chats des rues qui se sont liés d’amitié. Il en existe d’ailleurs tellement que c’est à se demander si on peut vraiment parler d’exception.

Quoi qu’il en soit, il n’est pas toujours évident de faire en sorte que son chien et son chat vivent sous le même toit de manière pacifique. Il n’existe aucune méthode permettant de garantir une cohabitation à 100%, tout simplement parce que chaque être possède sa propre personnalité, qui peut ne pas « coller » avec d’autres, exactement comme chez les humains. Néanmoins, il est possible d’augmenter les chances d’une cohabitation réussie grâce à ces quelques conseils.

 

Deux êtres aux fonctionnements différents

Même s’ils sont nos animaux de compagnie préférés (les plus courants), les chiens et les chats ont des personnalités et des modes de vie très différents. Quand le chien se sent bien au sein d’une meute (sa famille humaine en l’occurrence) et privilégie les interactions sociales, le chat est un animal beaucoup plus indépendant.

Leurs caractères diffèrent, tout comme leurs attitudes et postures de communication. Le chien relève et remue la queue pour signifier son enthousiasme, tandis que le chat la lève quand il est incommodé. Ce dernier lève la patte pour menacer son vis-à-vis, alors que le chien l’interprète comme un encouragement au jeu. Ce ne sont là que quelques exemples de ce qui distingue ces 2 animaux.

Ils fonctionnent différemment et leurs rapports sont donc difficilement conciliables, a priori.

La socialisation, clé de la réussite

Pour que le chien se comporte convenablement (sans agressivité) vis-à-vis de son entourage, qu’il s’agisse de congénères, de chats ou d’autres, il est essentiel de le socialiser dès son plus jeune âge. Un constat valable aussi pour le chat. Un chien correctement socialisé aura moins tendance à vouloir s’attaquer à un chat.

Socialiser un chiot, c’est le mettre au contact avec d’autres chiens et représentants d’espèces différentes. Cela commence dès sa naissance, puisqu’il côtoie sa mère et ses frères et sœurs. D’où la nécessité de ne pas le séparer trop tôt de sa génitrice. Ensuite, quand il est un peu plus âgé, la socialisation se fait à l’extérieur, dans la rue, dans les parcs, au sein des clubs et associations.

Le but est de lui faire découvrir des bruits, des odeurs, des êtres différents afin d’améliorer ses capacités d’adaptation et de cohabitation.

Plus facile quand ils grandissent ensemble

Il est évidemment beaucoup plus facile pour un chien et un chat de s’entendre s’ils ont grandi côte à côte. Habitués l’un à l’autre, ils se considèrent, en plus, comme les membres d’une même famille et peuvent même devenir très proches.

Dans ce cas de figure, il n’y aura pas grand-chose à faire du côté du maître.

Présenter un chien et un chat adulte

En revanche, les choses sont bien plus délicates lorsqu’il s’agit de faire se rencontrer un chien et un chat adultes, qui n’ont pas grandi ensemble. Il faut alors beaucoup de temps et de patience pour espérer les faire cohabiter.

Si le chien est du genre énergique, hyperactif, il y a quelques précautions à prendre avant le premier contact avec le chat. Si celui-ci n’a jamais connu de chien auparavant, l’idéal serait que ce premier contact canin soit organisé avec un chien plus calme, celui d’un proche ou d’un voisin par exemple. Si ce n’est pas possible, il est recommandé de promener longuement son chien avant la rencontre afin de tempérer sa fougue.

Dans tous les cas, le maître doit être présent durant le premier face-à-face, mais il doit se garder de trop intervenir (sauf en cas de bagarre, bien entendu). Les choses doivent se faire naturellement.

On peut, pour mieux les préparer, leur laisser d’abord le temps de s’habituer à leurs odeurs respectives, en leur laissant par exemple la possibilité de se renifler sous la porte. Parallèlement, lors de la présentation, vous pouvez également mettre en place un diffuseur d'huiles essentielles apaisantes Petscool pour apaiser le climat et leurs ardeurs. Il faut également veiller à ce que le chat puisse avoir une issue pour prendre la fuite s’il se sent agressé. S’il se retrouve dans un coin, sans aucune possibilité de fuite, il risque de devenir lui-même très agressif.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires