Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

2 juillet 2020 4 02 /07 /juillet /2020 06:28

Pourquoi il faut le porter

Covid-19 : le masque est efficace, une expérience le démontre par l’image

 

Richard Davis a éternué (sneeze), chanté (singing), parlé (talking) et toussé (cough), avec et sans masque, sur des plaques de culture de bactéries. Le résultat est flagrant ! (Richard Davis/Twitter)

Pour ceux qui douteraient encore de l’utilité du port du masque pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, une petite expérience menée par un scientifique américain vient apporter une preuve flagrante de son efficacité.

Alors qu’on assiste à un relâchement concernant le port du masque, une expérience réalisée par un scientifique américain vient prouver, de manière impressionnante, son utilité en pleine pandémie de Covid-19. Publiée sur Twitter vendredi par Richard Davis, responsable du laboratoire de microbiologie clinique du centre médical Providence Sacred Heart Medical à Spokane (Washington), elle a été partagée près de 200 000 fois.

« Que fait un masque ? », questionne-t-il. « Il bloque les gouttelettes respiratoires provenant de la bouche et de la gorge ». Dans un premier temps, il a éternué, chanté, parlé et toussé vers une plaque de gélose avec et sans masque. Ces boîtes permettent la mise en culture de micro-organismes. Les colonies de bactéries montrent où les gouttelettes ont atterri. « Un masque les bloque pratiquement toutes », conclut le scientifique. Il s’agit ici de bactéries, mais le constat pourrait être le même pour des virus.

« Les gouttelettes ont surtout atterri à moins de 1,5 m »

 

Dans un deuxième temps, Richard Davis a voulu évaluer l’effet de la distance : il a placé des plaques de culture de bactéries ouvertes à 0,6, 1,2 et 1,8 m (2, 4 et 6 pieds) de lui et a toussé (fort) pendant 15 secondes. Avec et sans masque. « Comme le montre le nombre de colonies de bactéries, les gouttelettes ont surtout atterri à moins de 1,5 m, mais un masque les a presque toutes bloquées », conclut-il.

Conscient des limites de son expérience - « cette simple démonstration n’est pas un moyen de cultiver des virus ou de modéliser la propagation du SARS-CoV-2 », il a toutefois réussi à illustrer de manière frappante comment se propagent les grosses gouttelettes respiratoires et comment un masque peut les bloquer…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires