Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 10:55
Le billet du dimanche............

Chez nous au vert…………………Avec le masque

 

" Que de promesses à l’heure de la grand-messe "

(Chez nous pour le 2ième tour …..)

 

 Que la pomme soit verte, rouge ou bien jaune, une petite bête qui monte qui monte, ne cesse de pointer le bout de son nez. Elle tient à faire son trou afin que l’électeur, sensible à l’air du temps, se précipite pour croquer à belles dents ce fruit sans pesticide. C’est du moins, l’engagement, la main sur le cœur de toutes les listes : leur programme lave plus vert que celui du voisin. Comme disait « Coluche « dans son sketch de la machine à laver » le nouvel Omo c’est celui qui lave encore plus blanc que blanc ! La course à l’échalote passe ce petit coup de peinture pour rester à la page, qu’importe au fond, tout cela n’est qu’apparence et tromperie.

L’écologie et l’environnement sont les axes des équipes municipales, c’est du moins ce qu’il faut croire. Ça roule pour tous ceux qui défendent le vélo qui non seulement a le vent en poupe mais pour éviter le coup de pompe se pare de batteries qui n’interrogent personne. C’est lui surtout qui va à contre-sens de l’histoire, réclamant toujours plus de centrales nucléaires pour redonner énergie et liberté à des adeptes qui se croient tout permis. Personne du reste ne vient mettre un frein à cette hégémonie qui menace l’existence du piéton, le grand oublié du débat. Le vélo est donc sur la piste prêt à décoller pour choisir son vainqueur. La tête de gondole est complétée par tout ce qui peut faire nature dans le coin. Les espaces verts vont retrouver des couleurs, la biodiversité est chantée en chœur, tandis que les souffleuses continueront de ponctuer le balai des feuilles qui tombent. Seul le glyphosate a mauvaise presse dans cette mascarade de la poussée de sève sur toutes nos listes en vert et contre tous. Car au fond, ils sont tous à peu près d’accord pour espérer voir se poursuivre la folle progression démographique, le maintien de la croissance économique, la doxa libérale, tout cela dans une joyeuse bataille électorale qui met en jeu des sommes importantes pour se montrer plus vert que son voisin. Rien ne change vraiment quand on gratte l’écorce. L’environnement entre béton et bitume sera la belle rengaine de cette pantalonnade. Même le petit chemin de terre doit laisser passer la petite reine toute puissante, la terre est battue à plate de couture par l’enrobé. Circulez sans vous mouiller les pieds ni marcher dans la boue. Aseptiser la nature ce n’est pas lui rendre grâce, c’est le grand mensonge de tous ces écologistes de la dernière heure. Le ver est dans le fruit, c’est la seule certitude du moment. Ni vert, ni rouge, ni blanc, ni bleu, ne nous  laissons pas tromper par ceux qui ne font qu’accélérer la dernière heure, celle qui finira par sonner le glas de l’humanité. Sans changement radical du paradigme libéral, rien ne peut empêcher la grande catastrophe. Il serait grand temps d’ouvrir les yeux et de ne plus croire à toutes ces postures de façade.

Bon Dimanche

Partager cet article

Repost0

commentaires