Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 08:35
L'enquête.........Santé

Comment rester en bonne santé ?

Augmenter ou réduire son alimentation ? , Marcher toutes les deux heures ?

Si le slogan "cinq fruits et légumes par jour reste d'actualité, ces nouvelles recommandations intègrent quelques changements .De nouvelles recommandations pour rester en bonne santé ont été publiées Mardi dernier. Pour la première fois, elles tiennent aussi compte de l’environnement

Manger une poignée de noix sans sel et se lever toutes les deux heures quand on travaille assis pour marcher un peu : ces deux conseils font partie des nouvelles recommandations santé publiées mardi par Santé publique France.

Pour la première fois, ces recommandations sur l’alimentation et l’activité physique tiennent compte de l’environnement, en préconisant de consommer des aliments de producteurs locaux, de saison, si possible bio et de manger moins de viande, précise Anne-Juliette Serry, spécialiste à l’agence sanitaire.

Ce qu’il faut augmenter

Si le slogan "au moins cinq fruits et légumes par jour" (frais, surgelés ou en conserves) reste d’actualité, il est recommandé de manger également au moins deux fois par semaine des légumes secs (pois chiches, lentilles, haricots…).

Autre conseil : au moins un féculent complet par jour (pâtes, pain, riz, etc.), plus riche en fibres que les produits raffinés (pain blanc, par exemple). Il est recommandé d’ajouter "une petite poignée" de fruits à coque par jour – noix, noisettes, amandes, pistaches non salées, etc…

Au menu aussi, le poisson, deux fois par semaine dont un gras (sardines, saumon, maquereau, hareng…) en variant les espèces à cause des polluants qu’ils peuvent contenir.

Ce qu’il faut réduire

Pour la viande, il est conseillé de ne pas dépasser 500 grammes par semaine (soit trois ou quatre steaks) et de privilégier la volaille. La charcuterie est à "réduire" : pas plus de 150 grammes par semaine (soit environ trois tranches de jambon blanc).

Les conseils portent aussi sur l’excès de sel et sur les produits laitiers (deux par jour, et non plus trois). Des produits laitiers parmi lesquels on ne doit pas compter la crème fraîche ni le beurre, trop gras, pas plus que les crèmes desserts ni les flans, souvent trop sucrés.

Pour l’alcool, il ne faut pas plus de deux (petits) verres sur une journée, et pas tous les jours.

Il vaut mieux cuisiner soi-même des produits bruts. Si on ne peut pas faire l’impasse sur les plats préparés industriels, le recours à l’étiquetage Nutri-Score est préconisé. Il aide à mieux choisir, par exemple entre deux pizzas, grâce à des lettres attribuées aux produits (A le mieux, E le moins bien).

Certaines consommations restent à limiter, notamment les produits gras, sucrés, salés, la viande etc

Lutter contre la sédentarité

Ces nouvelles recommandations distinguent également la lutte contre la sédentarité, en passant moins de temps assis, de l’encouragement à faire plus d’activité physique (au moins 30 minutes/jour).

"Il ne suffit pas d’être actif (faire du sport, prendre les escaliers..) mais il convient aussi de réduire au minimum la sédentarité, c’est-à-dire de limiter le plus possible le temps passé assis", explique Anne-Juliette Serry. "L’idée c’est de penser à se lever toutes les deux heures pour marcher un peu au travail", selon elle.

La sédentarité est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde.

Source;SantépubliqueFrance

@santeprevention

 22 janv. 2019

Notez : Les informations de ce billet sont transmises & publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ce billet, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

Partager cet article

Repost0

commentaires