Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

31 décembre 2018 1 31 /12 /décembre /2018 11:48

Il offre 60 bouteilles de champagne au service de réanimation

Qui lui a donné "une seconde vie"

 

La surprise est arrivée un peu avant Noël au service de réanimation du centre hospitalier Edmond Garcin d’Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône. Un patient anonyme a fait livrer 60 bouteilles de champagne, vendredi 21 décembre.

Selon France Bleu Provence, qui révèle l’histoire, un petit mot accompagnait le cadeau : "Je ne vous remercierai jamais assez de m’avoir donné une seconde vie!" 

 

"Gratifiant et motivant"

Une attention qui a beaucoup touché l’équipe de réanimation, qui a essuyé une période difficile. "C’est un beau geste gratifiant et motivant aussi, dans un hôpital un peu en déshérence. Il y a eu une suspicion de pouvoir fermer cette réanimation, donc on était un peu en sursis, ce qui n’est plus le cas, mais on faisait partie du lot des hôpitaux périphériques que l’on vise à détruire doucement", a confié le chef du service, le dr Scemama. 

 

Le nombre de bouteilles a d’ailleurs beaucoup surpris. "Il y a un mur de champagne! Maintenant il faut quon distribue", samuse le médecin. France Bleu précise qu’une bouteille sera distribuée à chaque salarié du service.

Partager cet article

Repost0

commentaires