Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

2 novembre 2018 5 02 /11 /novembre /2018 06:49
Le vendredi tout est permis..........( Mon coup de gueule du jour )

Le coup de gueule du retraité Français que je suis aujourd'hui………….

(Ecrit à l’égard de notre président)

 

Pardonnez-moi Mr le président, mais soyez assez aimable pour  consacrer une minute de votre précieux temps à lire ce qui suit :

Voyez-vous, je suis née juste après la fin de la guerre, un temps encore où les tickets de rationnement avaient laissé des traces indélébiles sur l’organisme de nos parents .Vous avez dû apprendre ça dans vos grandes école. Quand j'ai eu six ans, j'ai appris à lire dans un CP de 40 élèves ! Et c'était dans un petit village rural. Mes parents ne possédaient aucun livre, sauf le  dictionnaire offert par ma grand-mère entièrement d’époque bien sûr ! Grand –mère à qui je dois d’ailleurs toute mon éducation jusqu’à l’âge de 10 ans malheureusement que je dû me séparer lors de son décès prématuré ( 59 ans victime de la Tuberculose car à l’époque Mr le président dans nos campagnes les veuves de guerre n’avaient pas les moyens ni l’assistance sociale d'aujourd’hui (grand-père mort gazé au retour de la guerre 14/18) ………. Après un apprentissage de 3 années et 16 mois de service militaire (obligatoire)  chez les  Parachutistes ,je suis entrée dans la vie active dans les années soixante. A l'époque, je gagnais 850 francs par mois et le loyer pour une maison était de 350 francs. Donc une fois marié je me suis contenté d’un étroit logement à 200 francs (2 pièces) puis la famille c’est agrandie nous avons élevé 3 enfants J'ai travaillé dur dans le bâtiment à raison de plus de 60 heures par semaine pendant de longues années , et souvent faire quelques heures supplémentaires pour pouvoir acquérir un peu de confort supplémentaire,j'ai cotisé pendant 43 années pour la retraite des personnes âgées de l'époque, je n'ai pas pu mettre de l'argent de côté, car j’ai dû acheter une maison un peu plus grande pour loger toute ma petite famille puis la restaurer avec un crédit de 15 ans et oui ! Mr le président à l'époque pour l'acquisition d'un logement " ancien" c'était la durée maximale de l'emprunt ( 80% de la valeur de l'achat  seulement ! )....Dans un même temps afin de  pouvoir avoir la liberté de gagner ( plus ) je me suis mis à mon compte comme travailleurs indépendant jusqu’à ce fameux départ de la vie active..  Mais voyez-vous il y avait un contrat moral entre nous, les travailleurs, et la Nation : ce que nous avions fait pour les aînés nous serait rendu  à nous aussi. Donc, quand j'ai pris ma retraite anticipée à 59 ans, par obligation physique le corps ne pouvait plus avancer (à ce propos j’ai dû pour cela racheter des trimestres de cotisations pour faire valoir une retraite à taux plein), j’ai donc perdu en revenu, mais je pensais pouvoir en vivre relativement dignement. 

Et voilà que maintenant vous changez les règles du jeu au beau milieu de la partie. Vous nous plongez dans l'insécurité matérielle. Ce n'est pas qu'il n'y ait pas assez de jeunes pour entretenir les vieux, c'est qu'il n'y a pas assez de jeunes qui travaillent ! je suis d''accord ! . Mais Mr le président qui a laissé partir l'activité au fin fond de l'Asie (ou ailleurs) ? Ce ne sont pas les travailleurs.  Eux se sont retrouvés sur la paille à mendier des allocations, la honte ! Ce sont les brillants énarques, formés (déformés) au "libéralisme" qui ne préconise pas autre chose que de trier dans une société, entre les "employables" et les autres... sans parler de la multiplication des taxes diverses crées au fil de votre mandat pour essayer d’éponger la dette et nous dire "vous voyez l’équilibre revient …patience mes chers concitoyens vous aller retrouver très bientôt du pouvoir d’achat" alors que nos pensions de retraites sont bloquées depuis 4 ans ! Voyez-vous, monsieur le Président, toute ma vie j'ai payé pour les autres, et je ne le regrette pas. Alors, maintenant, j'aimerais qu'au moins on n'affiche pas à notre égard ce mépris hautain qui consiste à dire qu'une retraite de 1200 €   est une retraite de riche (alors que ma note de chauffage vient de progresser de plus de 30% depuis 1 ans 1/2) . Je n'aurai pas l'outrecuidance de vous demander quel sera le montant de la vôtre ! Je ne vous demanderai pas non plus comment il est possible que les Etats européens se fassent gruger de 55 milliards d'euros par des riches qui n'en ont jamais assez.

Mr le président en maltraitant ainsi la population, vous contribuez à la montée du populisme ! et  vous le savez très bien ….  Vos prédécesseurs paresseux ont contribué patiemment à ce piteux deuxième tour entre vous et l'Autre. Par contre  à la fin de votre mandat, si vous comptez nous rejouer le chantage éculé qu'on nous sert à chaque fois, j'ai bien peur, hélas, que beaucoup vous disent "Chiche". Il est vrai que les Français sont des veaux (De Gaulle, mon père, Philippe de Gaulle)

Alors Mr le Président  s'il vous plait un peu de bon-sens et de respect..........

 

Partager cet article

Repost0

commentaires