Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 07:47

A propos du bonheur

et de ce que l'on peut

posséder

 

La société de consommation est un sujet d’actualité, qui concerne chacun d’entre nous. Entre 2009 et 2016 la consommation des biens des ménages en France a augmenté de 0,6 %,. La société a-t-elle le sentiment d’être plus heureuse pour autant ?

Il faut savoir que le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Chaque fait et geste entrepris par un individu, de manière consciente ou inconsciente a pour but de mener à un sentiment de satisfaction. La notion de bonheur est personnelle et intimement lié aux désirs de chacun. Celui-ci reste difficile à acquérir, nous pouvons nous sentir heureux sans atteindre ce que l’on appelle le bonheur. Différents facteurs sont sources de bonheur, mais nous allons seulement nous intéresser aujourd’hui à la consommation.Afin de nous repérer dans le temps, la notion de société de consommation apparaît durant les Trente Glorieuses. Cette période est un essor important de la consommation modifiée selon les besoins et vitalité de l’après-guerre. La société dans laquelle nous vivons est centrée sur le rapport à la consommation de biens. Certaines consommations sont liées à un désir et non à un besoin vital.

La société de consommation est une interaction avec un bien consommable celui-ci passe par l’achat, l’utilisation, la satisfaction et se termine par la lassitude du bien.

Chaque individu est sans cesse tendu vers la quête du bonheur, lorsque celle-ci n’est pas au rendez-vous l’humain se tourne vers le « toujours plus » et non dans le « moins » ; c’est là qu’intervient la consommation. Un produit acheté donne naissance à un sentiment de satisfaction, mais cela peut aussi se traduire par un sentiment de mécontentement par exemple un téléphone portable acheté il y a 6 mois sera déjà considéré comme ancien car un nouveau modèle sera déjà en vente c’est la que le sentiment de mécontentement intervient. C’est alors ! Que nous pouvons nous rendre compte à quel point la société de consommation n’a pas forcément une bonne influence sur notre recherche de bonheur. En effet, quelque individu ressent la consommation comme un besoin vital, si celui-ci ne peut pas consommer il est alors difficile pour lui de s’épanouir autrement. Nous pensons, qu’il est possible d’obtenir un état de satisfaction à travers d’autres aspects que la consommation par exemple se retrouver avec des amis, ou même en famille favorise ce sentiment d’épanouissement. Et pourtant, durant ces moments la consommation n’intervient pas.

La société dans laquelle nous vivons, nous pousse à être dans cette position de consommation. En effet, subvenir à nos besoins sans consommer reste difficile par exemple créer nos propres vêtements, produire tout l’alimentaire qui nous est nécessaire pour vivre en bonne santé celle-ci passe alors par des légumes à la viandes sans oublier le poisson. Cependant, ne mélangeons pas nos besoins avec nos désirs, c’est là que nous devons pondérer nos consommations et ne pas s’inscrire dans cette démarche de « toujours plus » mais bien dans une optique de consommation intelligente.

Je terminerai ce billet  par une citation de Frédérique BEIGBEDER « Ce qu’on appelle la société de consommation devrait être rebaptisé : Société de Tentation ».

Partager cet article

Repost0

commentaires