Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 10:47

L'info locale du vendredi............

 

L'histoire de gros même de très gros bouchons………………

.

Des embouteillages à  n’en plus finir et de plus en plus loin de la préfecture girondine…

Vouloir quitter le centre de Bordeaux pour la campagne de la rive droite « ne pas habiter au-delà de Fargues-Saint-Hilaire, le nœud du problème » de la RD 936, la route de Bergerac.. Évoquée depuis trente ans, la déviation semble (enfin) sur de bonnes voies.

Même le Créonnais bouchonne

Plus au sud, les boulevards de Créon chaque fin d’après-midi sont totalement bouchés. Entre la sortie des écoles, du collège et le trafic, c’est la thrombose. Sur la RD 14, en arrivant de Madirac, environ 40 % des 12 000 voitures qui empruntent chaque jour la RD 14 ne font que traverser la bastide. À quelques kilomètres, sur la route de Sauveterre-de-Guyenne, beaucoup se retrouvent à l’arrêt à La Sauve. Au fil des ans, un barreau routier informel s’est créé sur ce territoire de l’Entre-deux-Mers à la démographie exponentielle et aux routes qui ne sont pas dimensionnées pour un tel trafic.

Plus loin rive gauche Rive gauche, la situation s’est également aggravée ces deux dernières années. Les embouteillages s’étendent à l’image de l’étalement urbain de la métropole. Les automobilistes sont bloqués très souvent juste après l’échangeur de La Brède sur l’A 63. Du coup, le trafic se reporte vers Cadaujac d’un côté et la D 113 aux portes de Villenave-d’Ornon de l’autre. Un peu plus au nord, le centre de Gradignan est désormais bouché à l’heure de pointe, et bien évidemment l’axe majeur de l’A 63 dès Cestas. La circulation s’étale par conséquent vers la rue de la Poudrière et la route d’Arcachon à Pessac bien avant la rocade. Plein ouest, la situation devient assez catastrophique juste après Saint-JEan-d’Illac et Martignas et sur tout le secteur de Mérignac à l’approche de la rocade, notamment près de l’aéroport. Un peu plus au nord, l’avenue de Magudas à Saint-Médard-en-Jalles et la rue de la Morandière au Haillan sont particulièrement encombrées. Enfin les routes d’Eysines ne sont pas épargnées, notamment en raison des travaux de la nouvelle ligne D du tramway.

Une vraie galère

La galère des bouchons sur la rive droite de Bordeaux. "SO"

Partager cet article

Repost0

commentaires