Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 08:35

Au jardin:

"Attention à la Première vague de froid"

La première vague de froid et de neige (même en plaine) nous est annoncée sur le pays, ce qui plongera le jardin dans sa torpeur hivernale.

Il est encore temps de mettre en place une bonne protection sur vos plantes pour les préserver jusqu'au redoux.

En voici ici quelques recommandations primaires :

En période de gel et de froid, il est préférable de stopper les plantations d'arbres et d'arbustes.

Si vous les avez déjà achetés, préférez les mettre en jauge le long d'un mur dans une fosse dont la taille sera supérieure à celle des mottes. Recouvrez ces dernières de sable pour les protéger.

Rentrez dans un local hors gel toutes les plantes fragiles en pots. Hivernez les pélargoniums, les plantes carnivores, et les cactus. Les plantes trop volumineuses pour être rentrées seront protégées à l'aide d'un voile d'hivernage autour des parties aériennes. Entourez les pots de papier à bulles et placez-les sur des caillebotis pour les isoler du sol.

Les plantes restées en pleine terre et peu rustiques seront quant à elles protégées par un grillage rempli de feuilles mortes ou de paille pour les isoler du vent et du froid. Cette méthode est valable pour les palmiers, mais aussi pour de nombreux arbustes. Quant aux vivaces herbacées, leur souche devra être recouverte d'un épais paillage végétal pour mettre leurs racines hors d'atteinte du gel.

N'hésitez pas à placer vos légumes les plus frileux sous un tunnel potager ou un film de forçage maraîcher au potager.

Et n'oubliez pas qu'il existe des plantes résistantes au froid, même chez les bananiers ou les palmiers pour donner malgré tout un petit air exotique à votre jardin.

 

Aujourd’hui traitons en détail  la protection des rosiers….

 

Les rosiers sont connus pour être résistants au froid. Néanmoins, comme toutes les plantes, ils craignent le gel. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour qu’ils passent un hiver bien au chaud.

A partir de quand ?

L'idéal est bien de mettre en place les protections le plus tard possibles dans la saison, et de les retirer dès que les températures remontent un peu. En effet, si la protection est maintenue trop longtemps, il y a un risque de pourrissement de la plante.

Créer une butte

Cette opération qui permet de protéger efficacement les rosiers du froid est particulièrement simple. En effet, il vous suffit de recouvrir le pied de terre, on appelle cela une butte. Celle-ci doit mesurer de 15 à 20 cm et doit être constituée de terre fine et légère. Veillez particulièrement à ce que le point de greffage soit bien recouvert.

Paillage au pied des rosiers

Pour protéger encore plus efficacement les pieds de vos rosiers, vous pouvez recouvrir la butte de paille ou de feuilles mortes, car elles constituent un bon isolant et permet de garder les racines bien au chaud.

Protection

Les rosiers tiges seront quant à eux enveloppés dans un voile d'hivernage. Vous retirerez cette protection à la fin de l'hiver. En cas de gelées tardives, n'hésitez pas à remettre la protection.

Partager cet article

Repost0

commentaires