Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

 

AnglaisAnglaisespañolItalianodeutschPortuguês Côté Denne Oversæt til danskOversatt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska

 

Il est tres ... Exactement

 

 

 

             

 

 

Quel. Temps fait-il   

Aujourd'hui

        "Chez  Papy" 

 

                                        

Meteo Libourne

 

041 meteo . 

 

       

A L'affiche..

 

La culture Ne s'hérite pa, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

           

    La

Sélection musicale

Du jour   

 

 

 

 

 

 

 

 

Actu du jour...

​​

Couleurs de saisons

    Côté nature

 

P2106744.cmpb

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Articles Récents

  • Santé; " Problèmes de genoux ?"
    Voici comment soulager la douleur au genou À cause du vieillissement, de l’activité physique intense, de certains traumatismes ou de maladies inflammatoires, nos articulations, notamment celles de nos genoux, peuvent devenir enflées, douloureuses et rigides....
  • Du côté nature..........
    Des descriptions incandescentes L'automne nous offre de magnifiques spectacles : des arbres empanachés de rousseurs et de lumières, des nuances chaleureuses... Le philosophe Henry D. Thoreau nous invite dans son livre à observer cette nature automnale...
  • Au secours la TNT va disparaître !
    Depuis Début octobre, de nombreuses chaînes de la TNT via le râteau antenne vont disparaître . Pourquoi ? Et surtout, peut-on les retrouver ? Depuis le 3 octobre, et ce jusqu’au mois de juin 2019, pas moins de 13 opérations techniques pourraient avoir...
  • Magnifique ! "Tout va très bien.............
    La semaine en images vue par nos dessinateurs............... Pour moi 2ième catégorie.. Allez! bon dimanche..............
  • Tout sur la petite culotte........
    Secrets & Étymologie sur la petite culotte ! La petite culotte est très appréciée des femmes car c'est un sous-vêtement simple, confortable et potentiellement affriolant. Mais que savez-vous vraiment sur cet accessoire vestimentaire ? Voyons toutes ces...
  • Le saviez-vous ?
    Dans la c atégorie: Expressions & proverbes d'autrefois "Cuit de jeudi" Se dit d’une chose sur laquelle il est trop tard pour revenir, d’une faute qu’il n’est plus temps de réparer Cuisson du pain. Enluminure extraite du Recueil sur la santé, manuscrit...
  • Une avancée progressiste...............
    Arabie saoudite : " les femmes auront un volant qui ne fonctionne pas à côté de celui de leur mari" Après de nombreuses manifestations silencieuses dans le cadre domestique menées par les femmes, le gouvernement composé d’hommes avec des barbes et beaucoup...
  • Prouesse Horlogère................
    « Prenez votre temps » : telle est la devise de D.W.Y.T , acronyme de Do Waste Your Time. Dans un monde où tout va trop vite, D.W.Y.T nous rappelle de ralentir avec ses montres en bois « eco-friendly » . Une magnifique collection alliant exigence, technicité...

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 06:38

(Le) Poste radiophonique : arme de
lutte contre la vie chère ?

(D’après « Lectures pour tous », paru en 1931)

A l’aube de la mise en œuvre, en 1931 et chez nos voisins allemands, d’un dispositif fournissant aux citoyens, via les postes radiophoniques, le prix maximum que ne devraient pas dépasser les denrées alimentaires, un journaliste français y voit la panacée et se prend à rêver de l’instauration d’un tel système en France pour lutter enfin efficacement contre la vie chère. Vœu pieux ?...

 

« Allô ! allô ! Ici, le poste radiophonique de la Tour Eiffel. Mesdames, ce matin, d’après les cours pratiqués aux Halles centrales, le prix maximum des œufs doit être de 11 francs la douzaine ; celui des pommes de terre, de 1 fr. 10 le kilo ; celui du poulet, de 8 francs la livre, etc. N’achetez rien à des prix supérieurs ! »

Supposons que, chaque jour, dans les milliers d’intérieurs parisiens où se trouve un poste récepteur de T.S.F., la voix du speaker vienne apporter ainsi aux ménagères des renseignements officiels et précis sur le cours « normal » des vivres. Imaginons même que la grande station émettrice, étendant son action aux diverses régions françaises (comme elle le fait pour les indications météorologiques), fasse connaître les prix-limites que cette région a le droit de se voir appliquer d’après la nature et l’abondance de ses récoltes, de son cheptel, de ses pêcheries, de ses productions particulières ou saisonnières, etc. Qui ne voit tout de suite l’arme puissante dont l’immense public des consommateurs — c’est-à-dire tout le monde — disposerait ainsi contre la vie chère ?

https://www.france-pittoresque.com/IMG/jpg/Vie-Chere.jpg

Illustration d’Anton Pieck http://www.antonpieck.eu/

Or, chez nos voisins de l’Est, cette utilisation de la T.S.F. est en passe de devenir une réalité : récemment, en effet, le gouvernement allemand a créé un Comité spécial, placé sous la présidence du chancelier Bruning lui-même, qui, entre autres mesures destinées à combattre la vie chère, a décidé de recourir à la T.S.F. « pour indiquer par ondes aux consommateurs les prix maxima qu’ils doivent payer ».

Quels bénéfices notre propre pays pourrait-il tirer de l’application d’une mesure similaire ? Le premier — le plus direct — serait évidemment une baisse sensible des prix de détail. Il n’est pas douteux, en effet, qu’à l’heure actuelle, il existe entre ces prix de détail et ceux du gros une marge excessive, que ne suffisent plus à expliquer les divers arguments valables au lendemain des hostilités : la stabilisation du franc est réalisée, l’escompte est normal, les « stocks » ont disparu, le cheptel est reconstitué, les récoltes valent celles de l’avant-guerre, les charges fiscales des petits commerçants ont été atténuées...

A Paris, par exemple, les prix de la viande de boucherie sont-ils logiques ? Alors que nous lisons dans notre journal que, au marché de la Villette, le bœuf s’est vendu hier sur le pied de 5 francs le kilo, pourquoi certains bouchers détaillants nous vendraient-ils aujourd’hui le kilo de pot-au-feu 12 et 15 francs ? Comment justifier une pareille augmentation ?

Vous entrez dans un café et vous demandez « un verre de Vichy ». Coût : 1 fr. 50, 2 francs, voire 2 fr. 50. Or, comme toute bouteille « fait » en moyenne cinq verres, vous voyez que le cafetier tire parfois jusqu’à 12 francs d’une bouteille qu’il a achetée — au prix de gros — moins de 2 francs ! Il serait facile de continuer cette revue des prix de détail manifestement exagérés.

Que l’on comprenne bien que nous ne songeons nullement à incriminer ici tous les détaillants, dont la grande majorité, M. Tardieu [André Tardieu, alors président du Conseil des ministres] le proclamait récemment, est composée d’honnêtes gens. Mais ils savent comme nous que leurs rangs comptent encore trop de gens qui, pressés de faire fortune en peu de temps, trouvent leur intérêt à maintenir les prix élevés, ce qui provoque automatiquement une hausse générale.

Quant au public, il faut bien avouer que c’est peut-être lui le plus coupable, car il a pris l’habitude d’acheter sans discussion et de payer n’importe quel prix, par ignorance, par apathie, parfois par pure ostentation. Eh bien ! il n’est pas interdit de penser que, contre ce mal, centre ce véritable fléau social, l’intervention de la T.S.F. pourrait être singulièrement efficace. Car cette différence que la ménagère ne sait pas lire, dans son journal, entre le prix de la viande à l’abattoir et les tarifs de son boucher, le haut-parleur peut venir la lui clamer chez elle, jusqu’au jour où elle se dira enfin : « Tiens ! Mais... attention ! »

Ce jour-là, fière de sa découverte, elle voudra tout de suite l’annoncer à ses voisines, à ses amies... Et ce sera le second résultat de l’offensive par T.S.F. : considérable, puisqu’il sera d’ordre général ; précieux, puisqu’il marquera, enfin, la naissance d’une mentalité nouvelle dans le public, l’éclosion d’un esprit de défense contre la vie chère.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Papy-bougnat - dans La "Rétro"
commenter cet article

commentaires