Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 07:19

 

Pourquoi notre hymne national se nomme "La Marseillaise" ?

 

À l'origine chant de guerre révolutionnaire et hymne à la liberté, l'œuvre de Rouget de Lisle n'est pas née dans le sud de la France comme on pourrait le penser.

Composé à Strasbourg, notre hymne national était initialement intitulé Chant de guerre pour l'armée du Rhin", rappelle Stéphane Bern. Alors pourquoi La Marseillaise ?

Au printemps 1792, la France entre en guerre contre l'Autriche. Pour galvaniser les troupes, le maire de Strasbourg a l'idée de commander un chant patriotique. Une mission confiée au jeune capitaine Rouget de Lisle, musicien à ses heures perdues. Ce dernier compose le morceau en une seule nuit.

Pour les paroles, il travaille à partir d'une affiche placardée dans les rues de la capitale alsacienne : "Aux armes, citoyens ! L'étendard de la guerre est déployé, le signal est donné". Pour la musique, il se serait inspiré de quelques mélodies d'un concerto pour piano de Mozart.

Partager cet article

Repost0

commentaires