Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 14:53

Ce n’est pas bosser qui me fait peur, c'est passer cinq jours par semaine à espérer le samedi. Et faire la gueule le dimanche, parce qu'ensuite il y a le lundi. Comme la plupart de ceux que je connais et que je n'envie pas, quel que soit leur salaire.

En ce premier dimanche de devoir électoral il m’a semblé bon de faire une petite rétro sur nos institutions aujourd’hui une de nos emblème nationale notre drapeau, savez-vous pourquoi est-il bleu-blanc-rouge ?

Selon la version la plus répandue On attribue généralement la paternité des trois couleurs au Marquis de La Fayette : il raconte dans ses mémoires que c'est lui qui, trois jours après la prise de la Bastille, a ajouté le blanc royal à la cocarde bicolore de la Garde Nationale, cette milice populaire qui venait de se créer en choisissant comme signe distinctif les couleurs traditionnelles de la capitale, le rouge et le bleu donc (la première étant associée à la dynastie des Carolingiens, la seconde à celles des Capétiens). Il aurait convaincu Louis XVI de la porter pour se présenter à l'Hôtel de Ville de Paris et reconnaître cette Garde Nationale. On peut donc y voir un signe de réconciliation entre le peuple et le roi ou plutôt, au vu du sort qui attendait celui-ci, d'un roi encerclé par le peuple. Lorsque l'Assemblée constituante décide ensuite, à l'automne 1790, que tous les vaisseaux de guerre et navires de l'Hexagone porteront désormais un pavillon formé de ces trois couleurs, elles sont encore dans le désordre par rapport à aujourd'hui : notre symbole du patriotisme était alors rouge, blanc, bleu. Mais les couleurs étaient déjà disposées dans un sens vertical pour ne pas, dit-on, les confondre avec celles du pavillon néerlandais, lui aussi rouge, blanc, bleu, mais à l'horizontal. Quatre ans plus tard en revanche, le 15 février 1794, c'est le drapeau tricolore sous sa forme actuelle que la Convention nationale décrète pavillon officiel de la France : selon la légende, c'est le peintre Jacques-Louis David qui aurait déterminé cet ordre. Le drapeau tricolore disparaîtra ensuite - l'étendard de la France redevenant blanc - avec le retour de la monarchie, avant de retrouver des couleurs puis d'être à nouveau menacé lors de la Révolution de 1848 : les insurgés lui préféraient un étendard totalement rouge. "Si vous m'enlevez le drapeau tricolore, sachez le bien, vous enlevez la moitié de la force extérieure de la France...", car tous deux sont "une même pensée, un même prestige, une même terreur au besoin pour nos ennemis", leur lance alors le poète Lamartine. Depuis, malgré les aléas de l'Histoire et les changements de régime, plus aucun obstacle ne s'est hissé sur la route de la bannière bleu-blanc-rouge.

Bon Dimanche.............

Partager cet article

Repost0

commentaires