Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 10:30
La rétro du lundi............

Notre vocabulaire est un lourd héritage des civilisations passées. D'origine latine, le français a également emprunté des mots à de nombreux autres pays, à l’instar de la civilisation amérindienne. Aujourd’hui je vous propose de découvrir ces mots du quotidien hérités de cette fascinante culture.

De nombreux mots français ont été ajoutés au lexique suite à la découverte du Nouveau Monde à la fin du XVe siècle. L’Ancien Monde a dû trouver des mots pour désigner les plantes, animaux et objets nouvellement découverts. Suite au traité de Tordesillas en 1494 qui a divisé le territoire américain, les empires coloniaux portugais et espagnol ont transcrit les dénominations amérindiennes dans leur langue d’origine. Cependant, via les colonies françaises d’Amérique, certains mots sont arrivés dans le vocabulaire français sans modification, à l’instar du mot suivant.

Aujourd’hui découvrons l’origine du mot :      "patate"

En français, « patate » a d’abord désigné la patate douce, terme emprunté à l’espagnol patata. Ce mot espagnol est un mélange entre papa qui désignait la pomme de terre en quechua et batata, nom de la patate douce en taïno, langue arawakienne qui était parlée par les Taïnos, un peuple des Caraïbes. En 1529, le mot « patate » apparait pour la première fois en France sous la forme savante, dans Navigation & découvrement de l’Inde supérieure & îles de Malucque où naissent les clous de girofle d’Antoine Pigafetta dans lequel il relate le grand voyage de Magellan. En 1732, dans la réédition duDictionnaire universel françois & latin d’Antoine Furetière, on trouve le mot « patate » qui désigne le topinambour mais aussi un autre tubercule, bien différencié par l’auteur : la pomme de terre.

Pomme de terre ou patate – Quelle est la différence?

Vous croyez peut-être que la plus grande différence réside dans le choix de termes, c’est-à-dire correct ou familier, mais il y a bien plus! Savez-vous qu’en fait, il y a plus de 4 000 variétés de pommes de terre sur la planète? Les pommes de terre se présentent en une vaste gamme de couleurs et de tailles, et doivent être sélectionnées selon le met que vous voulez préparer. Comment alors choisissez-vous la pomme de terre appropriée? Ce qui est le plus important est de connaître la quantité d’amidon dans la pomme de terre, étant donné que ce facteur détermine si le tubercule convient à la cuisson au four ou à l’eau, ou à la réduction en purée.

Les pommes de terre à forte teneur en amidon

Les pommes de terre à forte teneur en amidon, telles que la Russet, ont une texture légèrement farineuse. Elles sont idéales pour être cuites au four, réduites en purée ou frites.

Les pommes de terre à teneur moyenne en amidon

Les pommes de terre à teneur moyenne en amidon, telles que la Blanche ou la Violette, sont plus humides que les pommes de terre à teneur élevée en amidon et se défont moins facilement. Elles sont donc parfaites pour être rôties ou cuisinées en gratin.

Une teneur en amidon moyenne à faible

La Rouge ou la Yukon Gold font partie de cette catégorie. Ces pommes de terre peuvent être cuites à la vapeur ou à l’eau.

Les pommes de terre à faible teneur

Les pommes de terre à faible teneur en amidon ou à chair ferme comme la Fingerling ne se défont pas et sont idéales en salade.

Le conseil "Peu importe ce que vous avez l’intention de préparer, sélectionnez des pommes de terre qui sont fermes et sèches, sans taches, parties verdâtres, ni « yeux » germés. Si vous voulez servir la traditionnelle pomme de terre non pelée cuite au four, assurez-vous d’obtenir des tubercules de taille et de forme semblables de façon à ce que le temps de cuisson soit le même pour tous."

Partager cet article

Repost0

commentaires