Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

Le petit dernier

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 07:43

Les malades fesses à l'air, c'est fini : les hôpitaux changent de blouses !

Ce qui peut faire rire au cinéma peut être un cauchemar pour les malades. Il était temps que l'hôpital renouvelle sa garde-robe. Explications.

Vous voyez, l’habit ne masque vraiment pas grand-chose et, s’il permet de faire rire au cinéma, dans la vraie vie, c’est une toute autre histoire…

En 2012, une kinésithérapeute avait alerté l’opinion publique sur le sujet en publiant sur son blog un article intelligemment titré « Dignité, mes fesses. » En quelques lignes, elle y décrivait l’humiliation affligée à une dame de 85 ans obligée de porter cette blouse qui n’a de vêtement que le nom…

« Ça ne me fait rien à moi, soignante, de la voir ainsi dénudée. J’ai l’habitude, je n’éprouve rien de spécial, je ne juge pas, je m’en fous, pour moi. Mais que ça ne lui fasse rien à elle, je n’y crois pas. Qu’elle ait l’air d’accepter me révolte. Elle a beau être hospitalisée, rien, rien ne justifie qu’elle soit ainsi exposée aux regards. Et qu’elle s’y plie. »

Partagé un nombre incalculable de fois, ce coup de gueule avait eu à l’époque un impact retentissant, si bien qu’une pétition avait été lancée « Pour des chemises d’hôpital respectant la pudeur et la dignité des patients. »

Et ça a fini par payer ! À la suite de ce coup de pression populaire, le remplacement des blouses incriminées a été décidé et il sera définitivement et totalement achevé d’ici quelques jours ! Désormais, la nouvelle blouse sera équipée de fermetures latérales permettant de cacher tout ce qu’il y a à cacher.

Patrice Queneau, doyen honoraire de la faculté de médecine de Saint-Étienne et membre de l’Académie de médecine, dans les colonnes du Figaro :

«C’est un progrès très important pour le respect de la dignité. Il n’y a pas de petites améliorations dans la prise en charge du patient. Toutes les améliorations sont importantes (…) Par ailleurs, le patient est déjà inquiet de par sa présence à l’hôpital. L’habiller avec décence l’aide à mieux accepter son hospitalisation. C’est un gage d’efficacité et d’humanisme.»

En plus, le nouveau vêtement serait plus pratique pour effectuer les soins, notamment pour faire des perfusions…

Bref, il était vraiment temps de jeter la blouse d’OSS 117 à la poubelle. C’est désormais chose faite, et on s’en félicite !

Partager cet article

Repost0

commentaires