Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

 

AnglaisAnglaisespañolItalianodeutschPortuguês Côté Denne Oversæt til danskOversatt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska

 

Il est tres ... Exactement

 

 

 

             

 

 

Quel. Temps fait-il   

Aujourd'hui

        "Chez  Papy" 

 

                                        

Meteo Libourne

 

041 meteo . 

 

       

A L'affiche..

 

La culture Ne s'hérite pa, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

           

    La

Sélection musicale

Du jour   

 

 

Actu du jour...

​​

Couleurs de saisons

    Côté nature

 

P2106744.cmpb

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Articles Récents

  • Porteurs de " lunettes" ce billet est pour vous..........
    Les 6 astuces que vous devriez connaître ! Tout le monde affronte son lot de problèmes au quotidien. C’est la loi de la vie et personne ne peut y échapper… A moins bien sûr d’adopter les bonnes astuces ! Dans ce billet, nous allons vous partager quelques...
  • La blagounette..........
    Bonne fin de soirée.........
  • L'enquête...........
    Les jeunes consomment quatre fois moins de fruits et légumes que leurs grands-parents Aujourd’hui, les plus jeunes consomment pratiquement quatre fois moins de végétaux que leurs grands-parents. D’une manière plus générale, la recommandation concernant...
  • Une question de " Flair " ?
    Le corps humain est doté de deux narines, mais savez-vous pourquoi ? Voici sûrement une question que nous ne nous posons pas souvent à titre personnel. Tout comme l’ouïe et la vue, l’organe externe de l’odorat marche par deux et cela n’est pas un hasard....
  • La blagounette du soir...........
    Un Corse se plaint :- C'est épouvantable ! Avec mon chef, il m'est impossible de dormir au bureau.- Pourquoi ? Il te réveille ?- Non, il ronfle.
  • Attention au wifi "gratuit"
    "Sans le savoir, 22 000 personnes ont accepté de nettoyer les toilettes publiques en acceptant les conditions d’utilisation d’un Wi-Fi" Pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux conditions d’utilisations des différents services disponibles, une...
  • Prendre l'air.....................par les pieds
    Voici la raison pour laquelle vous sortez un pied hors de la couverture en dormant ! Invariablement… Qu’il fasse chaud ou froid, vous ne pouvez pas vous en empêcher ! Il vous arrive très certainement de vous réveiller au milieu de la nuit, pour vous apercevoir...
  • la presse de la semaine.............
    Bonne fin de soirée..............

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 07:04

Voiture de police brûlée

       EXCLUSIF.

Le 18 mai 2016,

quai de Valmy à Paris, deux policiers ont été violemment agressés. Plusieurs suspects sont depuis passés aux aveux.

La scène, ultra-violente, a été diffusée dans tous les journaux télévisés et vue des milliers de fois sur YouTube. Le débordement a lieu le 18 mai 2016, quai de Valmy à Paris, à environ un kilomètre de la place de la République, où des dizaines de policiers sont rassemblés pour dénoncer la « haine anti-flics ». Le conducteur Kevin Philippy, adjoint de sécurité, et sa collègue, Allison, gardienne de la paix, rentrent tranquillement du centre de tir lorsque des contre-manifestants refoulés de la place de la République attaquent leur véhicule. Les projectiles et les insultes pleuvent, les vitres sont cassées à coups de pied et de poing et la lunette arrière est transpercée avec une borne anti-stationnement.

Les deux policiers sont frappés par les casseurs et obligés de prendre la fuite : la voiture s'embrase à cause d'un fumigène jeté dans l'habitacle. Tandis que Kevin sort son arme, se ravise et pare les coups avec son avant-bras, un homme intervient, retient le casseur et empêche les choses de dégénérer encore davantage. Devant la carcasse encore fumante de la voiture de police, une pancarte est jetée au sol : « Poulets rôtis. Prix libre ». Dans son audition que Le Point.fr s'est procurée, Allison, la gardienne de la paix, raconte : « J'ai vu une bouteille remplie de liquide avec un fumigène accroché. Pour moi, c'était un cocktail Molotov. J'étais paniquée. Un individu m'a aidée à sortir. Il a tenté de s'interposer et leur disait d'arrêter. J'ai eu la peur de ma vie. J'ai cru que j'allais mourir. »

« Ce que j'ai fait est honteux »

Aussitôt accompagné à l'hôpital pour un examen médical, Kevin Philippy, un solide gaillard, se plaindra de douleurs au visage et aux cervicales. Le 18 mai 2016, dans la foulée de l'agression, une enquête pour tentative d'homicide volontaire sera immédiatement ouverte par le parquet de Paris. L'enquête a depuis beaucoup avancé. Selon nos informations, plusieurs suspects sont passés aux aveux et ont été mis en examen. Nicolas F. a ainsi reconnu devant la juge Berthezene, le 20 juillet dernier, avoir frappé l'adjoint de sécurité avec une « tige en aluminium » trouvée par terre. L'homme raconte avoir « pété les plombs » : « Je n'ai pas visé la tête, mais le torse. Ce que j'ai fait est honteux. Je souhaite m'excuser auprès du policier », a-t-il dit, ajoutant avoir asséné des coups pour qu'« il tourne les talons ». « Je n'ai jamais voulu la mort de quiconque de toute ma vie », a poursuivi Nicolas F, fils et petit-fils de m0ilitaire, assurant n'avoir « aucun problème avec l'uniforme ».

Selon les investigations en cours, la fameuse « tige en aluminium » que l'on voit s'abattre sur le policier pourrait n'être en réalité qu'une tringle à rideaux en inox. Un autre homme, David B., interpellé peu de temps après l'agression, a, quant à lui, reconnu devant les enquêteurs être celui que l'on voit sur la vidéo jeter un plot métallique sur le pare-brise de la voiture. « J'ai suivi le mouvement sans réfléchir », a-t-il expliqué au juge.

Les frères Bernanos, cerveaux de l'attaque ?

Le profil des autres mis en examen paraît plus sérieux. Brian M., 21 ans, et Leandro L., 32 ans, interpellés sur la foi des services de renseignements, sont des militants bien connus d'ultragauche. Ils ont été aperçus plusieurs fois sur des foyers de contestation. Mais c'est surtout les frères Bernanos, Angel et Antonin, qui retiennent particulièrement l'attention des policiers. Descendants de Georges Bernanos, l'écrivain catholique antifranquiste qui a notamment écrit Sous le soleil de Satan et Journal d'un curé de campagne, il semblerait que les deux étudiants soient nettement plus radicaux que leur illustre ancêtre.

Étudiant en première année de géographie à Tolbiac, Angel Bernanos, 19 ans, est déjà bien connu des services spécialisés, qui l'ont fiché S pour son appartenance à « la mouvance contestataire antifasciste susceptible de se livrer à des violences ». Si le rôle d'Angel dans l'agression des policiers est encore extrêmement flou, sa présence sur les lieux ne fait aucun doute, assure une source proche du dossier. Treize casques de moto ont été trouvés dans sa chambre lors des perquisitions. « Une espèce de collection », s'est-il justifié, sans plus de précisions.

« Je ne me sens en aucune façon coupable »

Antonin, le grand frère âgé de 22 ans, brillant étudiant en licence de sociologie à Nanterre, engagé politiquement depuis ses 15 ans, a lui aussi juré ne pas être impliqué : « Je ne me sens en aucune façon coupable ou responsable de quoi que ce soit. (…) Je n'ai à aucun moment participé à des violences ou à une manifestation armée avec le visage dissimulé », a-t-il lancé à la juge.

Les policiers ont cependant remarqué des similitudes entre les photos d'Antonin Bernanos prises juste avant l'attaque de la voiture et les images d'un des agresseurs de Kevin Philippy. Les deux hommes portent une bague, ont des chaussures noires avec des languettes blanches et ont de gros cernes sous les yeux. Mais la plus grosse ressemblance semble être la couleur de leurs caleçons. Un fonctionnaire de police, entendu comme témoin, assure ainsi avoir reconnu le « caleçon rose » d'Antonin. « Mon caleçon n'est pas rose, mais prune », a aussitôt rétorqué l'intéressé. Un détail qui pourrait faire basculer l'affaire. Me Thierry Lévy, l'avocat des frères Bernanos, s'est engouffré dans la brèche : « (Le caleçon) n'a pas été placé sous scellés, alors qu'il devait l'être, a-t-il lancé à la juge d'instruction. Aujourd'hui, il n'a plus aucune valeur de preuve. »

Pour rappel, sept personnes ont été mises en examen dans cette affaire. Trois d'entre elles sont en détention provisoire

Source ;Le Point.fr

Partager cet article

commentaires