Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

 

AnglaisAnglaisespañolItalianodeutschPortuguês Côté Denne Oversæt til danskOversatt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska

 

Il est tres ... Exactement

 

 

 

             

 

 

Quel. Temps fait-il   

Aujourd'hui

        "Chez  Papy" 

 

                                        

Meteo Libourne

 

041 meteo . 

 

       

A L'affiche..

 

La culture Ne s'hérite pa, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

           

    La

Sélection musicale

Du jour   

 

 

Actu du jour...

​​

Couleurs de saisons

    Côté nature

 

P2106744.cmpb

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Articles Récents

  • APL: " Une initiative intelligente "
    A propos des APL « Une initiative qui fait le Buzz » Parmi les milliers de réactions suscitées par l'annonce d'une réforme prochaine des allocations logement, celle-ci a particulièrement retenu mon attention... Baisse des APL: Cette jeune active montre...
  • Santé: " la sciatique "
    Cette huile miraculeuse calmera les douleurs de votre arthrite et de votre sciatique La douleur sciatique est reconnue comme le mal du siècle. C’est une douleur paralysante qui s’empare de la jambe et qui est due au nerf sciatique endommagé. Comme elle...
  • Du côté " nature " La tomate bio "
    Est-ce encore possible de manger de bonnes tomates ? Ma propre production.cliché Papy-bougnat 2016 Nous sommes de plus en plus nombreux à déplorer leur chair trop pâle et leur goût insipide. Est-il encore possible de trouver des produits de qualité ?...
  • Tour de France:"Un triomphe en demi-teinte"
    La Rétro du jour.............. Le Bilan à chaud........... Des questions qui peuvent semer le doute ? Il est vrai que l’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue ? Quand l’on sait que le budget de l’équipe sKy est le double de celle de L’ AG2R...
  • Bon Dimanche..........
    Voilà l'histoire vraie d'une expression connue de tous, mais très souvent mal orthographiée : L'histoire du pourquoi est malheureusement inconnue de beaucoup, aussi, après de longues recherches, je la livre un peu écourtée, mais bien réelle.Par un beau...
  • Hi-tech.......La nouvelle invention de Sony
    Ce projecteur transforme n'importe quelle table en écran tactile TEST - La nouvelle invention de Sony, le Xperia Touch, nous rapproche encore plus de l'univers de Minority Report. Non, il ne s'agit pas d'un nouveau grille-pain… Sous son allure de petit...
  • Porteurs de " lunettes" ce billet est pour vous..........
    Les 6 astuces que vous devriez connaître ! Tout le monde affronte son lot de problèmes au quotidien. C’est la loi de la vie et personne ne peut y échapper… A moins bien sûr d’adopter les bonnes astuces ! Dans ce billet, nous allons vous partager quelques...
  • La blagounette..........
    Bonne fin de soirée.........

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 06:59
La rétro du lundi.............

Expressions, Proverbes d’autrefois

" Monter sur l’âne"

Etait une punition qu’on infligeait autrefois aux banqueroutiers, aux femmes médisantes, à celles qui étaient infidèles à leurs maris ou qui les battaient, et aux maris débonnaires convaincus de s’être laissé tromper ou battre par elles

 

Tout porte à regarder cette coutume comme une coutume ionienne répandue dans la Gaule par les Massaliotes. Il est du moins constaté que, sur les côtes septentrionales de l’Ionie, l’adultère était puni exactement de la même manière. C’était ce qu’on y avait nommé l’onobasis, c’est-à-dire la promenade sur l’âne, rapporte Fauriel dans son Histoire de la poésie provençale (ch. V).

Cette punition avait lieu plus fréquemment pour les maris que pour les femmes. La vindicte populaire, conformément aux coutumes légalement admises en beaucoup de localités, se saisissait, le dernier jour du carnaval, du pauvre bonhomme dénoncé par la rumeur publique. Il était traduit devant un tribunal composé d’individus qui tenaient à venger l’outrage fait à la dignité virile. Ces juges, revêtus d’un costume grotesque, instruisaient la cause burlesquement, et dès que la sentence avait été prononcée, on procédait sans sursis à son exécution.

La Chevauchée de l’âne

Le condamné, placé bon gré mal gré sur un âne, la tête tournée du côté de la queue, qu’il tenait en guise de bride, était promené dans toutes les rues, où il recevait des honneurs ridicules. Un étendard formé d’un torchon noirci au four précédait la marche et se balançait devant lui. Deux acolytes soutenaient le patient avec des fourches appliquées sous ses aisselles pour l’empêcher de s’incliner sur sa monture ; d’autres l’encensaient avec des sabots remplis de crottes de l’animal. Quelques-uns prenaient soin de le faire boire de temps en temps, après quoi on lui essuyait la bouche et le visage avec le torchon noirci. Pendant la durée de la promenade le cortège ne cessait de pousser des huées accompagnées d’un bruit étrange de pelles, de chaudrons, de fifres et de cornets.

La scène que nous venons de décrire se passa en 1781. Le patient était un nommé Landouillé, riche laboureur de Varennes. Pour éviter le traitement qu’on lui destinait, il avait quitté son pays et s’était retiré à Ligny, dans une retraite où il croyait n’avoir pas à le craindre. Mais les habitants de cet endroit, avertis par ceux de Varennes, le lui firent subir sans miséricorde. Il intenta un procès aux auteurs principaux de la farce et le perdit.

Millin a décrit une scène semblable, dont il fut témoin oculaire : « Des ris grossiers, dit-il, des cris et des huées attirèrent notre attention. Nous vîmes un homme couvert d’un ample manteau, assis sur un âne, la tête tournée vers la croupe, et tenant à la main la queue de la monture. Deux écuyers, bardés de colliers de mulets chargés de grelots, formaient son escorte, et un cornet à bouquin annonçait son passage. Ce malheureux était un bonhomme qui s’était laissé battre par sa femme. Il eût été plus juste de faire comme à Saint-Julien en Champsaur, où l’on promène ainsi la femme qui a battu son mari, en lui essuyant les lèvres avec la queue de l’âne. » (Voyage dans les départements du Midi, etc.)

Le Journal des Débats du lundi 3 septembre 1842 rapporte un fait qui prouve que l’usage de faire monter sur l’âne les maris battus par leurs femmes n’était pas alors entièrement aboli.

 

 

Partager cet article

Publié par Papy-bougnat - dans La "Rétro"
commenter cet article

commentaires