Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

 

AnglaisAnglaisespañolItalianodeutschPortuguês Côté Denne Oversæt til danskOversatt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska

 

Il est tres ... Exactement

 

 

 

             

 

 

Quel. Temps fait-il   

Aujourd'hui

        "Chez  Papy" 

 

                                        

Meteo Libourne

 

041 meteo . 

 

       

A L'affiche..

 

La culture Ne s'hérite pa, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

           

    La

Sélection musicale

Du jour   

 

 

Actu du jour...

​​

Couleurs de saisons

    Côté nature

 

P2106744.cmpb

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Articles Récents

  • La blagounette..........
    Bonne fin de soirée.........
  • L'enquête...........
    Les jeunes consomment quatre fois moins de fruits et légumes que leurs grands-parents Aujourd’hui, les plus jeunes consomment pratiquement quatre fois moins de végétaux que leurs grands-parents. D’une manière plus générale, la recommandation concernant...
  • Une question de " Flair " ?
    Le corps humain est doté de deux narines, mais savez-vous pourquoi ? Voici sûrement une question que nous ne nous posons pas souvent à titre personnel. Tout comme l’ouïe et la vue, l’organe externe de l’odorat marche par deux et cela n’est pas un hasard....
  • La blagounette du soir...........
    Un Corse se plaint :- C'est épouvantable ! Avec mon chef, il m'est impossible de dormir au bureau.- Pourquoi ? Il te réveille ?- Non, il ronfle.
  • Attention au wifi "gratuit"
    "Sans le savoir, 22 000 personnes ont accepté de nettoyer les toilettes publiques en acceptant les conditions d’utilisation d’un Wi-Fi" Pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux conditions d’utilisations des différents services disponibles, une...
  • Prendre l'air.....................par les pieds
    Voici la raison pour laquelle vous sortez un pied hors de la couverture en dormant ! Invariablement… Qu’il fasse chaud ou froid, vous ne pouvez pas vous en empêcher ! Il vous arrive très certainement de vous réveiller au milieu de la nuit, pour vous apercevoir...
  • la presse de la semaine.............
    Bonne fin de soirée..............
  • Aujourd'hui un peu de culture..............
    La chance sourit aux audacieux Explication........... Dans les moments difficiles, quand il est l’heure de faire des choix importants, les grands auteurs sont toujours là pour nous donner un coup de pouce. Vous n’êtes pas d’accord ? Mais si, souvenez-vous...

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

 

 

 
 

 .         

4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 06:14
Du côté nature............

A la cueillette des champignons ...

On trouve en Europe plus de 500 000 types de champignons sauvages. Seule une infime fraction de ce total se retrouvera sur l’étal de votre marchand de légumes ou au menu de votre restaurant préféré.

Les fins gourmets peuvent prendre plaisir à chercher eux-mêmes les champignons qu’ils dégusteront à l’occasion d’un repas fait maison. L’automne est la saison idéale pour nous intéresser d’un peu plus près aux meilleures espèces de champignons (et à celles qui sont les plus dangereuses) et apprendre à les distinguer.

C’est entre septembre et novembre que l’on trouve la plus grande variété de champignons, en raison de l’humidité ambiante. Votre cueillette devrait s’avérer particulièrement fructueuse après quelques journées pluvieuses et vous pourriez bien remarquer l’apparition en masse de spécimens que vous n’aviez pas encore remarqués. En vous promenant dans les bois et dans les espaces naturels environnants, vous apprendrez à connaître les endroits regorgeant de telle ou telle espèce.

Une fois familiarisé(e) avec les hauts lieux de la cueillette locale, vous pourrez commencer à sélectionner les champignons que vous rapporterez chez vous. Assurez-vous d’avoir lu de manière exhaustive les fiches d’identification des champignons avant de cuisiner un bœuf Stroganoff.

Si vous n’êtes pas sûr(e) d’avoir correctement identifié un spécimen, ne prenez aucun risque !

Et surtout suivez cette règle d’or : si vous n’êtes pas sûr(e) d’avoir correctement identifié un spécimen, ne prenez aucun risque - réagissez intelligemment face à une nouvelle découverte.

Le système général d’identification repose sur un processus éliminatoire. Travailler par déduction permet de progresser de manière sûre dans la détermination d’une espèce, mais il est également toujours utile de vérifier dans des guides officiels pour être totalement sûr(e) de son choix

Les différentes étapes de l’identification d’un champignon

 

CARACTÈRE INDIVIDUEL D’UN CHAMPIGNON

Pour identifier un champignon, il est judicieux de commencer par faire un examen visuel détaillé de ses différentes parties. Pour tout nouveau spécimen que vous découvrirez au hasard de votre quête, intéressez-vous de près aux caractéristiques ci-dessous afin de catégoriser votre récolte et surtout souvenez-vous que ni une forme ni une couleur particulière ne permettent de déterminer de manière fiable si un champignon est comestible ou vénéneux : ce sont des informations à prendre en considération avec d’autres caractéristiques et à comparer avec des sources secondaires.

  • Le chapeau (forme et taille)

Le chapeau des champignons peut revêtir de nombreuses formes et tailles différentes, qui fournissent des indications sur la famille à laquelle le champignon en question est susceptible d’appartenir. Voici un panorama des types de chapeaux que l’on peut observer. Il vous sera utile pour vous aider à mettre un nom sur votre récolte.

 

Du côté nature............

Identifier les champignons

Outre la forme, la couleur, la texture et d’autres caractéristiques du même genre fournissent des indices importants pour l’identification d’un champignon.

Commencez par noter la ou les couleurs du champignon. Observez ensuite si la coloration initiale varie lorsque l’on tale le champignon. Il peut être utile également d’entailler le chapeau afin de voir si l’intérieur du champignon change de couleur lorsqu’il est exposé à l’air. Ensuite, toute marque particulièrement inhabituelle et le ressenti général « au toucher » peuvent constituer des indicateurs utiles pour déterminer l’appartenance à une famille. Le bord (encore appelé « marge ») du chapeau est un indicateur supplémentaire ; cette marge est-elle incurvée vers le haut ou enroulée vers l’intérieur ? Notez vos observations.

  • Les spores

Tout d’abord, il est important de déterminer si les spores sont produites par des lamelles, des pores ou des piques : vous les trouverez sur le dessous du chapeau. Les lamelles s’attachent parfois au pied, parfois non, veillez à noter cette caractéristique. La couleur, l’espacement, l’épaisseur et la consistance sont d’autres éléments que vous noterez également.

  • Le pied

Commencez également par la forme et la taille du pied (encore appelé stipe). Est-il plutôt court ? Épais ? Mince ? Examinez sa couleur, faites-vous les mêmes remarques que ce que vous avez noté pour le chapeau ? Regardez ensuite si la tige porte un anneau, et, dans ce cas, décrivez-le. Le pied a-t-il une consistance différente au-dessus et en dessous de l’anneau ? Comme vous l’avez fait pour le chapeau, regardez si le pied porte des marques telles que des taches ressemblant par exemple à des taches de rousseur ? Examinez la partie basse du pied : est-elle reliée ou non à la terre ? Semble-t-il y avoir une extension sous terre ? Enfin, coupez le pied et vérifiez si l’intérieur est creux ou plein.

Les différentes familles de champignons

 

Quelques notions sur les différentes familles de champignons que l’on trouve sous nos latitudes seront intéressantes pour le débutant ou la débutante en matière de cueillette. Ces notions seront également très utiles pour se faire une idée du caractère vénéneux ou comestible d’un champignon.

LES AGARICS

La famille des agaricacées est formée de membres comestibles et de membres vénéneux. Tous ont un chapeau blanc, des lamelles allant du rose au brun/noir et, généralement, un pied robuste doté d’une « jupe ». Une fois que vous aurez identifié un champignon comme appartenant à la famille des agarics, c’est à son odeur que vous pourrez reconnaître sa toxicité. Les agarics comestibles ont un agréable parfum de champignon révélant parfois des notes d’amande ou d’anis. Les agarics vénéneux ont pour leur part une odeur désagréable, parfois comparée à celles de l’iode et de l’encre de Chine.

 

 

Du côté nature............

Identifier les champignons

 

LES BOLETS

Il est plus compliqué de distinguer les champignons toxiques au sein de cette famille. Pour identifier facilement la famille des bolets (Boletus), sachez que ses membres possèdent tous des pores spongieux au lieu de lamelles (cette caractéristique est commune aux familles Suillus, Leccinum et Boletus). La règle simple à suivre pour éviter les champignons vénéneux de cette famille est de vérifier que ces pores spongieux sont jaunes, crème ou blancs, et qu’il n’y a pas de rouge sur le pied ni sur le chapeau. Une fois tout ceci vérifié, entaillez le champignon : s’il ne bleuit pas, il est comestible ! Il y a des exceptions à ces règles, ce qui signifie que vous éviterez certains champignons comestibles savoureux, mais « prudence est mère de sûreté » 

Du côté nature............

Identifier les champignons comestibles

LES LACTAIRES (FAMILLE DES LACTARIUS)

Jusqu’à ce que vous deveniez plus expert(e) dans l’art de distinguer précisément chacun des membres de cette famille, mieux vaut vous tenir à l’écart de ce groupe, car la majorité des lactaires sont vénéneux. Le moyen de reconnaître les lactaires vous est suggéré par leur nom : une substance laiteuse s’écoule des lamelles des lactaires.

Du côté nature............

Identifier les champignons : les lactaires

LES RUSSULES

La famille des russules (appelées en anglais « brittlegills » c’est-à-dire « lamelles cassantes » car elles possèdent en effet un pied et des lamelles cassants) est l’une des familles les plus diverses, car elle recouvre un vaste ensemble de champignons toxiques et de champignons comestibles, parmi lesquels certains ont un goût agréable et d’autres un très mauvais goût. En raison de cette nature très diverse, nous vous recommandons d’éviter ce groupe à moins d’être un cueilleur de champignons expérimenté et extrêmement rodé à l’identification des membres individuels de cette famille.

Du côté nature............

Identifier les champignons : les russules

LES AMANITES

Les champignons les plus toxiques et les plus vénéneux appartiennent à la famille des amanites (c’est probablement pourquoi la prononciation du nom anglais « amanitas » peut se traduire par « mangeuses d’hommes » !). Tous les champignons de cette famille ont des spores et des lamelles blanches et se développent à partir d’une volve (une espèce de sac en forme de bulbe). À moins d’avoir une confiance extrême en votre capacité à identifier des champignons, prenez vos distances avec les amanites car certains champignons de cette famille peuvent causer la mort.

Du côté nature............

Identifier les champignons :

les amanites

 

L’IDENTIFICATION DES CHAMPIGNONS S’APPUIE SUR UN RAISONNEMENT DÉDUCTIF

Vous vous rappelez avoir joué au jeu de société « Qui est-ce » ? Et bien l’identification des champignons relève un peu de la même logique puisque les deux démarches s’appuient sur le processus d’élimination et la recherche de caractéristiques communes. Cependant, la comparaison s’arrête là car il ne s’agit pas du tout d’un jeu. Faites preuve de sagacité et ne consommez jamais un champignon à moins d’être certain(e) à 100 % de l’avoir correctement identifié en vérifiant à l’aide de multiples sources.À mesure que vous commencez à découvrir et reconnaître de nouvelles espèces, prenez des notes et des photos afin de constituer un recueil de vos trésors de cueillette.

 

Partager cet article

Publié par Papy-bougnat - dans Du côté nature
commenter cet article

commentaires